Thumbnail Image

Stratégie Mondiale pour le Contrôle et l’éradication de la Peste des Petits Ruminants









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Contrôle et Éradication Mondiale de la Peste des Petits Ruminants. Investir dans les Systèmes Vétérinaires, la Sécurité Alimentaire et la Réduction de la Pauvreté 2015
    Also available in:

    La Peste des petits ruminants (PPR), maladie hautement contagieuse affectant les moutons et les chèvres, provoque chaque année des pertes considérables, à hauteur de 1,45 à 2,1 milliards de dollars des États-Unis. Depuis qu’elle a été identifiée pour la première fois en Côte d’Ivoire en 1942, la PPR s’est répandue dans environ 70 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie − régions qui regroupent plus de 80 % des moutons et des chèvres dans le monde, et plus de 330 millions de personnes parmi les plus pauvres de la planète qui en dépendent pour vivre.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Programme mondial d'éradication de la peste des petits ruminants
    contribuant à la sécurité alimentaire, à l'atténuation de la pauvreté et à la résilience
    2017
    La Peste des petits ruminants (PPR) est une maladie hautement contagieuse causée par un Morbillivirus (famille des Paramyxoviridés) qui affecte les petits ruminants sauvages et domestiques. Elle est présente dans toute l’Afrique (sauf dans les pays situés le plus au sud), au Moyen-Orient, en Turquie, en Asie de l’Ouest et du Sud et en Chine. Signalée pour la première fois en 1942, la PPR se propage à un rythme alarmant depuis 15 ans, atteignant des régions antérieurement non infectées et mettant en péril des centaines de millions de petits ruminants. Dans les populations nouvellement infectées, la PPR a eu des effets dévastateurs sur le plan socio-économique, portant gravement atteinte aux moyens d’existence, à la sécurité alimentaire et à la nutrition de millions de petits agriculteurs et éleveurs nomades. Les estimations des pertes annuelles imputables à la PPR au plan mondial se situent entre 1,4 milliard et 2,1 milliards d’USD.1 La perte de bétail contraint les éleveurs nomades et les agriculteurs ruraux à quitter leurs terres et leurs cultures pour chercher d’autres moyens d’existence. Ces pertes génèrent de la pauvreté, de la malnutrition, une instabilité économique et sociale et des conflits.
  • Thumbnail Image
    Document
    Renforcement des moyens d’existence à travers le contrôle de la peste des petits ruminants-TCP/INT/3503 2017
    Also available in:

    Avec près de 70 pour cent de la population mondiale de moutons et de chèvres exposée à des risque d’infection par la Peste des petits ruminants (PPR), il est nécessaire de déployer des efforts considérables pour consolider les moyens de subsistance, la nutrition et la sécurité alimentaire de millions d’éleveurs, en particulier en Asie et en Afrique. C’est dans ce contexte que le projet a contribué à combler les lacunes des stratégies existantes de lutte contre la maladie et en a appuyé de nouvel les en Afrique de l'Ouest, en Afrique centrale, en Afrique du Nord et en Asie centrale. Il a également examiné et mis à jour la stratégie sous-régionale pour l'Asie du Sud-Est.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.