Thumbnail Image

Déterminants de l'adoption de l'agroforesterie en milieu paysan au Sénégal et stratégies de mise à l'échelle

Note technique, Novembre 2022









FAO. 2022. Déterminants de l'adoption de l'agroforesterie en milieu paysan au Sénégal et stratégies de mise à l'échelle  - Note technique, Novembre 2022. Rome.



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Article
    L’agroforesterie, une solution pour la réhabilitation durable des forêts classées de l’Est de la Côte d’Ivoire
    Le XVe Congrès forestier mondial, du 2 au 6 mai 2022
    2022
    Also available in:
    No results found.

    La Société de Développement des Forêts (SODEFOR) est l’agence ivoirienne chargée d’aménager les forêts classées. Elle gère 234 forêts classées dont la superficie cumulée est de 4 200 000 ha. Un état des lieux de ces forêts montre leur forte dégradation liée au développement de la cacaoculture. Ces forêts sont infiltrées par des paysans à la recherche de terres pour la culture du cacao. Afin de réhabiliter les espaces forestiers dégradés par les cultures, elle a eu recours à différents types de reboisements. Elle a pratiqué le reboisement intensif sur plus de 200 000 ha. Ensuite, elle a essayé les reboisements de reconversion avec des essences à croissance rapide à des densités allant de 300 à 800 tiges/ha. Mais ces pratiques de reboisement malgré leurs résultats rapides, entrainaient des conflits et des déplacements de populations. Vu ces challenges, la SODEFOR a choisi de réhabiliter les forêts par l’agroforesterie. Dans les forêts classées de l’Est de la Côte d’Ivoire, les plantations agroforestières ont été réalisées avec beaucoup de succès et les paysans sont devenus des partenaires de la reforestation. Mots clés : Agroforesterie, Cacao, Arbres, Sensibilisation, Paysans ID: 3491608
  • Thumbnail Image
    Project
    Renforcement de la résilience de l’agriculture familiale au Niger par l’adoption de systèmes d’adaptation au changement climatique - GCP/NER/043/LDF 2021
    Also available in:
    No results found.

    L’agriculture au Niger est fortement menacée par les risques et changements climatiques, qui ont un impact direct sur la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations ainsi que sur l’accélération de la dégradation de l’environnement. Cet impact peut toutefois être limité par l’adoption des mesures, pratiques, techniques et innovations d’adaptation au changement climatique (ACC). Le projet visait à: i) améliorer la capacité du secteur agricole et pastoral du Niger à faire face au changement climatique en intégrant les pratiques et stratégies ACC dans les politiques et programmes de développement agricole en cours; ii ) aider les parties prenantes à adopter un processus d’apprentissage communautaire pragmatique sur le terrain qui mène à une meilleure compréhension, adaptation et éventuellement à l’adoption à grande échelle de pratiques agro pastorales améliorées. Les zones couvertes par le projet étaient situées dans deux zones agro climatiques différentes, la zone sahélienne (régions de Tahoua, Maradi et Zinder) et la zone soudano sahélienne (régions Tillabery et Dosso).
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Enseignements tirés à l’échelle mondiale en ce qui concerne la réintégration durable dans les zones rurales 2023
    Also available in:

    Dans le contexte d’une pandémie mondiale, de nombreux migrants sont retournés dans leur zone rurale d’origine, tant depuis les villes de leur propre pays que depuis l’étranger. Même si la migration de retour peut être une opportunité, elle présente des défis considérables pour de nombreux migrants et acteurs gouvernementaux sans connaissances, politiques et mécanismes adéquats en place pour soutenir une réintégration rurale durable. Dans le passé, une plus grande attention a été accordée à la réintégration dans les villes. Ce rapport franchit une étape pour combler cette lacune, en évaluant les enseignements tirés et les meilleures pratiques pour soutenir la réintégration durable, en particulier dans les zones rurales. L’objectif de ce rapport de portée mondiale est de fournir une feuille de route pour une action collective en faveur des rapatriés dans les zones rurales et les communautés rurales dans divers contextes de développement. À l’heure où la pandémie de covid-19 continue d’avoir un impact sur la mobilité et dans la perspective des futures perturbations auxquelles le monde pourrait être confronté, il existe une opportunité de soutenir les environnements ruraux en tant qu’espaces de protection et d’inclusion pour les rapatriés.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.