Thumbnail Image

Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #7 FR, 14 septembre 2022

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires










See full version of Food Price Monitoring and Analysis Bulletin #7, 14 September 2022 (in English only)



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    FPMA Bulletin #8, 9 septembre 2016
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2016
    Dans l’ensemble, l’abondance de l’offre et l'amélioration des perspectives de production ont exercé une pression à la baisse sur les prix des céréales. Les cours du maïs et du riz ont enregistré les plus fortes baisses, tandis que les prix du blé de qualité supérieure se sont raffermis en raison d’une forte demande. En Afrique, les prix des aliments ont diminué en août au Soudan du Sud même s’ils sont restés élevés, tandis qu'au Nigéria la faiblesse de la monnaie a continué de soutenir les prix. En Afrique australe, le recul des prix du maïs en Afrique du Sud s’est répercuté sur les prix dans les pays importateurs. En Asie, les prix intérieurs du riz ont fléchi en août dans les principaux pays exportateurs, en particulier en Thaïlande, en raison principalement de perspectives favorables pour les cultures de paddy de 2016 et d’une demande d’exportation globalement atone. En Amérique du Sud, les prix intérieurs du maïs jaune ont considérablement reculé en Argentine, alors qu’ils étaient à des niveaux record, grâce à l'abondance des disponibilités issues de la récolte de 2016 qui vient de s’achever. Dans le reste de la sous-région, les prix ont généralement augmenté en raison de la contraction prévue de la production cette année.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #8 FR, 12 octobre 2021
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Les prix à l’exportation du blé ont augmenté pour le troisième mois consécutif sous l’effet de la vigueur persistante de la demande mondiale dans un contexte de resserrement des disponibilités à l’exportation. Après avoir chuté en août 2021 à leur plus bas niveau depuis plusieurs années, les cours internationaux du riz ont très légèrement augmenté, soutenus par une modeste reprise des activités commerciales. Malgré une amélioration des perspectives de production dans certains grands pays exportateurs, les prix mondiaux du maïs sont restés élevés. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires sont restés stables ou ont augmenté en septembre; ils se sont établis à des niveaux généralement plus élevés qu’un an plus tôt et demeurent à des niveaux exceptionnellement élevés au Soudan et au Soudan du Sud. Les prix se sont également établis à des niveaux nettement supérieurs à ceux de l’an dernier en Ouganda sous l’effet d’un recul des disponibilités, et en Éthiopie, en raison de difficultés macro-économiques et des perturbations des échanges causées par le conflit dans certaines régions du pays. En Afrique de l’Ouest, les prix des céréales secondaires se sont stabilisés ou ont fléchi en septembre dans certains pays sous la pression de l’arrivée sur le marché des récoltes de la campagne principale. Toutefois, les prix se sont maintenus à des niveaux beaucoup plus élevés qu’un an auparavant dans l’ensemble de la sous-région en raison de la vigueur de la demande intérieure et à des fins d’exportation, des coûts élevés de production et des conflits prolongés.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #5 FR, 9 juin 2021
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux des céréales ont de nouveau augmenté globalement en mai, bien qu’ils aient commencé à fléchir à la fin du mois sous la pression d’une amélioration des perspectives de production. Les prix internationaux du riz sont restés stables en mai, les problèmes de logistique et les coûts d’expédition élevés ayant maintenu l’activité commerciale à des niveaux modérés durant tout le mois. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires sont restés à des niveaux record ou quasi-record au Soudan et au Soudan du Sud, soutenus par l’insuffisance des disponibilités et de graves difficultés macro-économiques, notamment la faiblesse des monnaies qui a soutenu l’inflation des prix des produits alimentaires. En mai, les prix du maïs ont augmenté modérément en Afrique du Sud et sont restés à des niveaux plus élevés que l’an dernier, les répercussions de la hausse des prix sur le marché international ayant compensé les pressions à la baisse exercées par les récoltes abondantes de maïs rentrées en 2021. En Amérique du Sud, les prix du maïs jaune ont de nouveau augmenté dans les principaux pays producteurs, l’Argentine et le Brésil, et sont restés nettement plus élevés qu’un an auparavant, en raison des pressions à la hausse exercées par des ventes à l’exportation record dans le premier et des conditions de sècheresse dans le second. Les marchés de ces deux pays ont également été soutenus par la forte progression des prix sur le marché international.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.