Thumbnail Image

Burkina Faso: Réponse d’urgence et de résilience | 2021









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Burkina Faso | Réponse d’urgence et d’appui à l’amélioration de la résilience des populations vulnérables dans les zones à risque
    septembre 2020
    2020
    Also available in:

    Au Burkina Faso, la campagne agropastorale 2017/18 a été marquée par un déficit vivrier et de biomasse dont les effets ont été exacerbés par la situation fragile dans le pays. En effet, depuis janvier 2019, l’insécurité continue de s’aggraver en raison d’attaques récurrentes perpétrées par des groupes armés non-étatiques qui engendrent des déplacements massifs de population, exacerbant ainsi la vulnérabilité des communautés et entraînant à nouveau d’immenses besoins humanitaires et des défis substantiels pour le pays. Grâce à un financement de la Suède, la FAO soutient 18 700 ménages à travers diverses activités (transferts monétaires, soutien à la production agricole et animale) afin de répondre à leurs besoins immédiats ainsi qu'aux causes finamentales de leur vulnérabilité pour réduire leur dépendance à l'aide alimentaire.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Burkina Faso | Plan d'urgence
    La FAO et les appels humanitaires de 2019
    2019
    Also available in:

    Depuis le début de l’année 2018, la crise sécuritaire qui touche l’ensemble de la région du Sahel s’est fortement détériorée, en particulier au Burkina Faso. Le pays, déjà vulnérabilisé par un contexte économique fragile et des chocs climatiques récurrents, est confronté à la recrudescence de violences perpétrées par les groupes armés. Aujourd’hui, le Burkina Faso est touché par une crise humanitaire sans précédent et les déplacements de population actuels ont engendré l’intensification des conflits intercommunautaires. À moyen et long termes, l’insécurité alimentaire risque de s’aggraver et les ménages pastoraux et agropastoraux pourraient perdre leurs moyens de production. Dès lors que les conditions de sécurité le permettent, il est essentiel de renforcer l’assistance aux moyens d’existence des ménages, basée sur la résilience, afin de leur permettre de produire leur propre nourriture et générer un revenu. Dans le cadre de la mise à jour du Plan d'urgence pour 2019, la FAO requiert 11,6 millions d'USD avant la fin de décembre pour assister 323 390 personnes afin de rétablir leurs moyens d'existence.
  • Thumbnail Image
    Project
    Assistance d’urgence pour la préservation des moyens d’existence des ménages vulnérables victimes de la crise pastorale au Burkina Faso - TCP/BKF/3701 2020
    Also available in:
    No results found.

    La situation alimentaire du bétail au Burkina Faso au cours de l’année 2018 a été marquée par d’énormes disparités provinciales en termes de disponibilités des ressources pastorales pour le bétail, 15 provinces du pays étant déficitaires. Il était estimé qu’au moins 207 150 têtes de bovins et 831 742 têtes de petits ruminants pouvaienten mourir. La valeur monétaire totale de ces pertes de bétail était estimée à 59 442 091 907 FCFA (soit 111 896 262 USD). Cela représente une perte significative affectant une population d’environ 954 315 personnes pauvres et très pauvres. Dans ce contexte, la FAO, conformément à sa mission et avec le Gouvernement du Burkina Faso, s’est proposée de mettre en œuvre le présent projet d’un montant de 500 000 USD afin de contribuer à réduire ces mortalités et, surtout, préserver le cheptel des plus vulnérables.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.