Thumbnail Image

Rapport de l’Atelier régional sur l’aménagement de la pêche artisanale en Afrique de l’Ouest. Praia, Cap-Vert, 26-29 septembre 2006.










FAO. Rapport de l’Atelier régional sur l’aménagement de la pêche artisanale en Afrique de l’Ouest. Praia, Cap-Vert, 26-29 septembre 2006. FAO Rapport sur les pêches et l’aquaculture. No. 831. Rome, FAO. 2008. 36p


Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport et documentation de l'Atelier de réflexion sur la gestion des capacités de pêche en Afrique de l'Ouest. Saly Portudal, Sénégal, 25-28 septembre 2001 2003
    Also available in:
    No results found.

    Le document présente le rapport de l’Atelier de réflexion sur la gestion des capacités de pêche en Afrique de l’Ouest et ses principales conclusions et recommandations. L’Atelier s’est tenu à Saly Portudal, Sénégal, du 25 au 28 septembre 2001, sous les auspices de la FAO et en collaboration avec la Commission sous-régionale des pêches (CSRP). L’objectif général de l’Atelier était d’apporter un soutien aux pays de l’Afrique de l’Ouest dans la mise en œuvre progressive du Plan d’action i nternational pour la gestion des capacités de pêche (PAI Capacité) adopté par les instances de la FAO en 1999. Le document contient également des communications préparées par les participants décrivant la situation actuelle, les contraintes et les perspectives en matière de gestion des capacités de pêche au Sénégal, au Maroc, au Cap-Vert et en Mauritanie, ainsi qu’une réflexion sur le lien entre la gestion des capacités de pêche et les accords de pêches entre les Etats membres de la CSRP.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport de l'Atelier Sous-Regional sur la Securite en Mer a la Peche Artisanale (Banjul, Gambie, 26-28 septembre 1994) (Rapport et etudes de cas) 1994
    Also available in:

    Un atelier sous-regional sur la securite en mer s'est tenu a Banjul, Gambie du 26 au 28 septembre 1994. Organise par le Programme pour le Developpement Integre des Peches Artisanales en Afrique de l'Ouest (DIPA), cet atelier a reuni vingt deux delegues venus de la Mauritanie, du Senegal, du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinee Bissau, de la Guinee et de la Sierra Leone. Un representant du Centre canadien d'Etudes et de Cooperation Internationale (CECI) ainsi que des Fonctionnaires de la FAO ont aussi pris part aux travaux de l'atelier. Les objectifs dudit atelier etaient les suivants: analyser les resultats des enquetes nationales; identifier les problemes fondamentaux et examiner l'etat des activites en matiere de securite en mer dans les differents pays; preparer une ebauche de document de projet sur la securite en mer. Les participants ont passe en revue l'etat de la securite en mer dans les sept pays concerne qui forment la partie nord de la zone d'intervention du Programme DIPA. Des changements notables ont ete observes dans les flottilles de la peche artisanale de la sous-region ces 15 dernieres annees. Ces changements sont essentiellement lies au developpement de nouvelles pecheries et a l'introduction de nouvelles techniques de peche, ainsi qu'e la motorisation de plus en plus prononcee. Ces innovations ont favorise un accroissement substantiel des captures. Malheureusement, ce developpement est bien trop souvent accompagne de desagreables effets connexes e p lusieurs niveaux. L'une des consequences directes de ces effets connexes est que les pays ont vu se degrader, au fil des annees, leur tradition en matiere de navigation et d'habilete. Le resultat est le lourd tribut paye par les pecheurs chaque annee a la mer, en raison des accidents repetes, des naufrages allant du simple chavirement des bateaux sans serieuses consequences jusqu'a une collision fatale entre petits et grands bateaux.Les perils en mer peuvent atre dus a des causes naturelles, aux insuffisances liees a la performance des equipements, a la surcharge, au non-respect des regles de navigation, a une formation professionnelle inadequate... Au vu des statistiques ainsi etablies, les participants ont fermement recommande que l'accent soit davantage mis sur l'information, l'education et la communication ainsi que sur la formation et les demonstrations techniques.Toutes ces actions doivent etre entreprises en etroite collaboration avec les pecheurs eux-memes par les approches participatives.Aussi, les participants ont-ils souhaite la creation ou le renforcement des systemes d'assurance pour la peche artisanale qui prennent en charge les problemes lies au reglement des dommages. Cette assurance pourrait couvrir les cas de deces, les bateaux et equipements endommages, detruits ou perdus du fait d'accidents en mer. Les participants ont insiste sur la necessite de renforcer la securite en mer pour promouvoir la peche artisanale, gage de la securite aliment aire dans la sous-region. Enfin, l'atelier a examine et approuve un avant-document de projet sur la securite en mer. Les participants ont demande a la FAO de rechercher un financement pour ledit projet. Us ont aussi souhaite que la FAO en soit l'agence executrice, ils ont, par ailleurs recommande que ce projet ait son siege dans l'un des pays de la sous-region et qu'il entretienne une collaboration etroite avec le Programme DIPA.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de l’Atelier de la FAO/COPACE sur les mesures du ressort de l’État du port pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée pour la sous-région de l’Afrique de l’Ouest. Accra, Ghana, 9-12 juin 2009. 2009
    Also available in:

    Ce document contient le rapport de l’Atelier de la FAO/COPACE sur les mesures du ressort de l’État du port pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée pour la sousrégion de l’Afrique de l’Ouest qui s’est tenu à Accra, au Ghana, du 9 au 12 juin 2009. L’objectif de l’atelier était de développer les capacités nationales et promouvoir la coordination bilatérale, sous-régionale et régionale afin que les pays soient mieux placés pour renforcer et harmoniser leurs me sures du ressort de l’État du port et, par conséquent, mettre en oeuvre les outils pertinents du Plan d’action international 2001 de la FAO destiné à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, le Dispositif type 2005 de la FAO sur les Mesures du ressort de l’État du port pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée ainsi que le projet d’Accord du Président de 2009 sur les Mesures du ressort de l’État du port pour lutt er contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, lorsqu’il entrera en vigueur. À la fin de l’atelier, une session de remue-méninges a eu lieu avec pour objectif de regarder vers l’avenir afin d’identifier les buts et les objectifs pour une coopération et une harmonisation bilatérale, sous-régionale et régionale des mesures du ressort des États du port; identifier certaines mesures et certains mécanismes qui peuvent servir à mettre en oeuvre des mesures communes des États d u port sur une base bilatérale, sous-régionale et régionale et d’identifier l’étendue de la mise en oeuvre du projet d’Accord par les pays dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest. L’atelier a bénéficié du financement et des appuis du Programme régulier de la FAO et des Gouvernements de la Norvège et de la Suède à travers le Programme FishCode.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.