Thumbnail Image

Zonage, sélection de sites et aménagement de l’espace à des fins aquacoles dans le cadre de l’approche écosystémique de l’aquaculture

Document d’orientation







FAO et la Banque Mondiale 2017. Zonage, sélection de sites et aménagement de l’espace à des fins aquacoles dans le cadre de l’approche écosystémique de l’aquaculture. Document d’orientation. Rome.




Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Mise en oeuvre de l’approche écosystémique pour l’aménagement de la pêche artisanale de l’île de Djerba - Tunisie
    Rapport de référence
    2020
    Also available in:
    No results found.

    Le présent document constitue un rapport de référence sur l’aménagement des pêcheries artisanales de l’île de Djerba (Tunisie). Il a été préparé dans le cadre général des activités d’appui de la FAO aux institutions nationales de Tunisie pour améliorer les mécanismes d’exploitation durable de leurs pêcheries. Cet appui concerne essentiellement l’utilisation de l’approche écosystémique des pêches (AEP), un outil pour mieux gérer les pêcheries artisanales de l’île de Djerba. Ce rapport qui constitue une étape primordiale pour la mise en oeuvre de l’AEP au sein des pêcheries artisanales de l’île de Djerba, aborde aussi bien les aspects biologique, écologique, culturel qu’économique de la région. Son élaboration repose sur une synthèse des études scientifiques, complétée par une analyse des données statistiques de pêche depuis de nombreuses années et par un nombre considérable d’enquêtes et d’entretiens avec tous les acteurs du secteur de la pêche à Djerba (pêcheurs, gestionnaires, scientifiques, groupements des pêches, société civile, etc.). Dans un premier temps, le document décrit, d’une façon générale, la zone d’étude (situation géographique, cadre climatique et géologique et principales caractéristiques physico-chimiques de ses eaux) et les caractéristiques écosystémiques du milieu terrestre et marin. Dans un second temps, il aborde le contexte social et économique de l’île de Djerba et analyse les activités de pêche en Tunisie, en particulier à Djerba. Il examine également les connaissances scientifiques et traditionnelles sur les ressources halieutiques de l’île et expose le contexte institutionnel et réglementaire de la gestion des pêches en Tunisie et à Djerba. L’identification des enjeux et défis qui pourraient menacer la durabilité des pêcheries artisanales à Djerba a été effectuée par les parties prenantes et les acteurs du secteur. Ce rapport servira de référence pour la suite du processus d’élaboration du plan d’aménagement qui sera conduit avec l’ensemble des acteurs et parties prenantes du secteur de la pêche artisanale à Djerba.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport juridique sur l’approche écosystémique des pêches en Côte d'Ivoire
    Analyse de l’approche écosystémique des pêches dans certains cadres politiques et juridiques nationaux de la Côte d'Ivoire
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Légiférer en conformité avec l’approche écosystémique des pêches (AEP) est une tâche complexe, compte tenu de la nature holistique de l'AEP, qui implique une multitude de facteurs étayés par les aspects sociaux, économiques, environnementaux et institutionnels ayant un impact sur la durabilité de la pêche. Pour évaluer la manière dont l'AEP est appliquée dans les cadres politiques et juridiques nationaux, la FAO a élaboré le document intitulé «Un outil de diagnostic pour la mise en œuvre d'une approche écosystémique des pêches à partir des cadres politiques et juridiques». Le présent rapport juridique sur l'AEP a eu recours à cet outil de diagnostic pour évaluer la conformité de certains instruments politiques et juridiques de la Côte d'Ivoire avec l'AEP. Cette évaluation a analysé dans quelle mesure les 82 exigences juridiques de l'AEP, jugées comme les normes minimales pour légiférer selon l'AEP, sont prises en compte dans les instruments politiques et juridiques ivoiriens relatifs au secteur de la pêche et autres secteurs pertinents (comme l'environnement, la faune, les écosystèmes et les affaires maritimes). À partir de ce diagnostic préliminaire, des lacunes ont été identifiées dans les instruments évalués et des recommandations ont été formulées en vue d'améliorer la mise en œuvre de l’AEP. Ce rapport a été établi suivant une approche participative impliquant les autorités nationales ivoiriennes compétentes. Cette évaluation ne prend en compte que les instruments qui ont été officiellement adoptés et approuvés par le gouvernement. Rédigé en juillet 2021, le rapport a été soumis aux autorités nationales de Côte d'Ivoire pour commentaires en octobre 2021. Le rapport a été révisé afin d’intégrer les commentaires formulés par le Directeur de la pêche et d’incorporer des instruments politiques et juridiques supplémentaires, en particulier les textes réglementaires d’application de la Loi n° 2016- 554 relative à la pêche et l’aquaculture adoptés à la fin de l’année 2021 et au cours de l’année 2022. Le Ministère des ressources animales et halieutiques (MIRAH) a approuvé ce rapport juridique sur l’AEP en juillet 2023.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Développement de l’aquaculture. 4. Une approche écosystémique de l’aquaculture. 2011
    Les dimensions sociales et biophysiques des écosystèmes sont inextricablement liées de telle manière qu’un changement dans une seule dimension est très susceptible de générer un changement dans une autre. Bien que le changement est une conséquence naturelle des interactions complexes, il doit être surveillé et même géré si le taux et la direction du changement risquent de compromettre la résilience du système. “Une approche écosystémique de l’aquaculture (AEA) est une stratégie pou r l’intégration de l’activité dans l’écosystème élargi de telle sorte qu’elle favorise le développement durable, l’équité et la résilience de l’interconnexion des systèmes socio-écologiques.” Etant une stratégie, l’approche écosystémique de l’aquaculture (AEA) n’est pas ce qu’on a fait, mais plutôt comment on l’a fait. La participation des parties intéressées est à la base de la stratégie. L’AEA exige un cadre politique approprié dans lequel la stratégie se développe en plusieurs é tapes: (i) la portée et la définition des limites des écosystèmes et l’identification de la partie intéressée; (ii) l’identification des problèmes principaux; (iii) la hiérarchisation des problèmes; (iv) la définition des objectifs opérationnels; (v) l’élaboration d’un plan de mise en oeuvre; (vi) le processus de mise en oeuvre correspondant qui comprend le renforcement, le suivi et l’évaluation, et (vii) un critique des politiques à long terme. Toutes ces étapes sont informées par les meilleures connaissances disponibles. La mise en oeuvre de l’AEA exigera le renforcement des institutions et des systèmes de gestion associés de sorte qu’une approche intégrée du développement de l’aquaculture peut être mise en oeuvre et compte entièrement des besoins et des impacts d’autres secteurs. La clé sera de développer des institutions capables d’intégration, notamment en fonction des objectifs et des normes convenus. L’adoption généralisée d’une AEA exigera un couplag e plus étroit de la science, la politique et la gestion. Elle exige aussi que les gouvernements incluent l’AEA dans leurs politiques de développement de l’aquaculture, stratégies et plans de développement.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.