Thumbnail Image

Sahel, Rapport No. 3 septembre 2007









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport, No 3 - 08 Août 2006 2006
    Also available in:

    Après une période de sécheresse qui a compromis la croissance des cultures, retardé les semis et suscité de graves préoccupations quant aux perspectives de disponibilités alimentaires dans la partie orientale du Sahel, les précipitations ont repris pendant la deuxième décade de juillet dans la plupart des régions au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Tchad ce qui a amélioré les réserves d'humidité des sols et les perspectives de récolte. Toutefois, au Niger, pays le plus touché, des déficits hydriques importants persistent dans les zones agro-pastorales de Maradi, Zinder et Diffa en dépit des précipitations plus abondantes tombées ces quelques dernières semaines, et plus de 400 villages n’avaient pas encore semé à la fin juillet. En raison de l'arrivée tardive des pluies et du temps sec qui a sévi précédemment au Niger et dans d'autres pays, il faudra qu'il continue de pleuvoir jusqu'en octobre pour que les cultures puissent parvenir à pleine maturité.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport No 4, 2003 2003
    Also available in:
    No results found.

    Suite à des pluies réduites sur le Sénégal et la Mauritanie jusqu'à la fin du mois de juillet,les précipitations ont sensiblement augmenté en août sur les principales zones de production, reconstituant les réserves en eau du sol, améliorant l'état des cultures et améliorant les prévisions de récoltes. Au Cap-Vert, de bonnes pluies ont été enregistrées en août sur toutes les îles agricoles. Malgré des inondations localisées dans plusieurs régions du Burkina Faso, de la Gambie , du Mali , du Niger et du Tchad, les perspectives de récolte restent favorables suite à des pluies bien réparties sur la plupart des zones de production. En revanche, en Guinée-Bissau, le résultat de la campagne dépendra beaucoup de la récolte de riz de mangrove, les perspectives de récoltes de céréales secondaires ayant été compromises par une invasion de criquets sénégalais dans le nord et l'est du pays.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Cultures et pénuries alimentaires - mars 2003 2003
    Also available in:

    AFRIQUE: En Afrique de l’Est, principalement en Érythrée et en Éthiopie, plus de 13 millions de personnes sont menacées de pénuries alimentaires graves en raison de la sécheresse. D’importants volumes d’aide y sont requis de toute urgence pour prévenir la famine. En Afrique australe, la situation alimentaire est moins alarmante, les opérations de distribution des vivres ayant été plus efficaces. Les perspectives de la prochaine campagne sont assez favorables, bien qu’on s’attende à un nouveau re cul de la production au Zimbabwe. Au sud du Mozambique, les précipitations ont été insuffisantes. Pour ce qui est de l’Afrique de l’Ouest, la situation alimentaire demeure très préoccupante en Mauritanie après trois mauvaises récoltes d’affilée. ASIE: La crise humanitaire engendrée par les pénuries alimentaires chroniques persiste en RPD de Corée, où les besoins sont urgents. La situation est également critique pour les habitants du Bangladesh, du Népal, du Cambodge et de Sri Lanka victimes de catastrophes naturelles ou provoquées par les activités humaines. Au Proche-Orient, le déficit vivrier subsiste en Afghanistan en dépit de la meilleure récolte de l’année dernière. En Cisjordanie et dans la bande de Gaza, enfin, la poursuite des opérations militaires et la tension politique compromettent gravement la situation alimentaire. AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES: Au Salvador, au Guatemala, au Honduras et au Nicaragua, on continue de distribuer de l’aide alimentaire aux ménages rura ux touchés par la crise du café. En Haïti, les agriculteurs victimes du mauvais temps dans les départements méridionaux reçoivent également un soutien alimentaire. Dans diverses régions de la Bolivie et du Pérou, fortes pluies et inondations ont endommagé les cultures et la population reçoit maintenant des secours d’urgence, en particulier de l’aide alimentaire. EUROPE: Les semis de blé d’hiver ont décliné un peu dans l’UE mais l’état des cultures demeure en général satisfaisant. En Europe centrale et orientale, les perspectives pour les céréales d’hiver sont inégales, les pays du nord étant les moins favorisés. Elles sont généralement bonnes en Hongrie et dans le sud des Balkans. Dans les pays de la CEI, un hiver très froid associé à de trop faibles chutes de neige a compromis les céréales d’hiver sur de plus grandes superficies que de coutume. AMÉRIQUE DU NORD: Les emblavures de blé d’hiver sont en hausse aux États-Unis mais la persistance du temps sec pourrait ralentir la croissance des cultures au printemps. De même, au Canada, les rendements céréaliers de la campagne principale dépendront dans une large mesure des précipitations, les niveaux d’humidité des sous-sols étant faibles depuis la sécheresse de l’an dernier. OCÉANIE: La récolte de céréales d’hiver de 2002 en Australie a beaucoup pâti de la sécheresse qui a sévi durant la période de croissance, et le temps sec prolongé menace maintenant la récolte de céréales secondaires de l’été 2003. Dans les île s Fidji, le cyclone Ami a gravement endommagé les habitations et les cultures en janvier, incitant le Gouvernement à lancer un appel à l’aide internationale. Dans les îles Salomon, c’est le cyclone Zoé qui a frappé, causant d’importants dégâts aux habitations, aux infrastructures et aux cultures. La communauté internationale s’est mobilisée pour y dépêcher des secours d’urgence.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.