Thumbnail Image

Littoral, Activités humaines et stratégie de développement durable : Cas du Maroc

Rapport préparé par A.CHAFIK/INRH pour le compte du Projet du Grand Ecosystème marin du Courant des Canaries (CCLME) mai 2014









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Évaluation des activités terrestres pouvant constituer des sources de pollution marine et côtière des pays du grand écosystème marin du courant des canaries 2014
    Also available in:
    No results found.

    La population mondiale vit en grande partie dans les zones côtières et a tendance à s'y concentrer continuellement. La santé, le bien-être et, dans certains cas, la survie même des populations côtières dépendent de la salubrité et du bon état des systèmes côtiers, notamment les estuaires, les zones humides côtières, les bassins hydrographiques et versants associés, et les eaux côtières proches des rivages. Pour être durables, les activités exercées par l'homme dans les zones côtières doivent s'a ppuyer sur un milieu marin écologiquement sain. Le littoral subit une pression urbaine considérable. Il concentre les agglomérations urbaines les plus importantes des pays et près de 80% des travailleurs permanents de secteurs divers d’activité (industrie, tourisme, agriculture etc.). Il représente un important pôle d’attraction pour différentes activités touristiques, industrielles et commerciales et fait l’objet d’une forte spéculation foncière et un lieu d’urbanisation anarchique provoquant s a dégradation et entrainant ainsi la pollution de nombreux de ses sites. Les principaux risques qui pèsent sur la santé et la productivité du milieu marin/côtier résultent ainsi des activités menées par l'homme sur terre (zones côtières et intérieur des pays). Ce phénomène est observable à l’échelle mondiale.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Rapport de la consultation nationale (études-analyses) sur les systèmes de cogestion au sein des AMPs de la Mauritanie 2014
    Also available in:
    No results found.

    Vaste zone marine qui s’étend du Maroc à la Guinée (le Cap Vert y compris), l’écosystème du courant des canaries constitue un des plus importants Grands Ecosystèms Marins (GEMs) de l’Afrique de l’Ouest. En effet, de part sa production halieutique annuelle comprise entre 2 à 3 millions de tonnes, ce GEM procure également à nos pays des biens et services inestimables en termes d’habitats critiques pour les poissons, du bois provenant des mangroves et des espaces côtiers et marins récréatifs et/ou pour le développement d’activités économiques (le tourisme, l’urbanisme, le transport, etc.). Cependant, cette zone n’échappe pas à la situation mondiale des GEMs qui se caractérise par une tendance globale à la dégradation.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Rapport Final de la Consultation nationale (études-analyses) sur les systèmes de cogestion au sein des AMPs de la Guinée 2014
    Also available in:
    No results found.

    La création des Réserves Naturelles dans la zone côtière guinéenne répond à la volonté politique nationale de mise en valeur de la riche diversité biologique existante ainsi que les habitats et écosystèmes clefs, principalement dans des sites Ramsar créés au début des années 90 pour leur importance nationale, régionale et internationale. Cette volonté découle du constat de plus en plus alarmant sur l’état des ressources naturelles renouvelables et des écosystèmes côtiers et marins.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.