Thumbnail Image

Systèmes d'exploitation agricole et pauvreté

AMÉLIORER LES MOYENS D'EXISTENCE DES AGRICULTEURS DANS UN MONDE CHANGEANT







Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Systèmes de production agricole et pauvreté - RÉSUMÉ
    Améliorer les moyens d’existence des agriculteurs dans un monde en changement
    2001
    Also available in:

    L’essential de la nourriture du monde en développement est produite par environ 500 millions de petits agriculteurs – hommes et femmes. Pourtant, par rapport aux déshérités des villes, ces paysans et leurs familles souffrent davantage de la faim. La pauvreté est plus répandue dans leurs rangs, et leur accès aux services sociaux de base est encore plus restreint. Pour respecter les engagements pris, au niveau international, de réduire de moitié la faim et la pauvreté dans le monde en développeme nt à l’horizon 2015, ce sont ces petits ménages ruraux qu’il faut viser. Or, les approches traditionnelles n’ont pas permis d’y parvenir. Si on veut créer les conditions permettant aux ménages ruraux pauvres de prendre en main l’amélioration de leurs ressources, il est nécessaire que les gouvernements, les ONG et les instances internationales arrivent à une compréhension plus exacte de l’environnement agroécologique, physique, économique et culturel que vivent les agriculteurs et leur famille – en d’autres mots, leurs systèmes de production agricole. Ce n’est qu’à ce prix qu’il sera possible de formuler et de mettre en oeuvre des politiques de développement, et des programmes d’investissement ou d’assistance technique, pragmatiques et à même d’exprimer pleinement les potentialités latentes des populations rurales.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Les approches fondes sur les moyens dexistence durables ont-elles un effet positif sur la pauvret rurale?
    Revue et Analyse de douze tudes de cas
    2004
    Also available in:

    Ce document analyse les études de cas de projets qui font appel à une approche fondée sur les moyens d’existence durables ou des principes fondés sur des moyens d’existence durables et dans lesquels on peut mesurer les effets de la réduction de la pauvreté. Ce document n’est pas une étude comparative entre une approche fondée sur les moyens d’existence et une approche non fondée sur les moyens d’existence et en tant que tels, les développements de cas « traditionnels » n’ont pas été pris en cons idération. Le document, même s’il ne fait pas partie de la requête spécifique du COAG, tente également d’identifier les éléments opérationnels et institutionnels qui étaient cohérents parmi les cas dont les effets ont été fructueux auprès des ruraux pauvres.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2015 Résumé (SOFA)
    Protection sociale et agriculture: Briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale
    2015
    De nombreux pays ont atteint les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la réduction de la pauvreté. D’autres, en revanche, en sont encore loin et le défi de l’après-2015 consistera à éliminer totalement la pauvreté et la faim. Nombre de pays en développement reconnaissent de manière de plus en plus affirmée que des mesures de protection sociale sont nécessaires pour éviter que des personnes déjà pauvres sombrent dans le dénuement total et que des personnes mieux loties s e retrouvent elles aussi en situation de pauvreté à la suite d’une crise. La protection sociale peut également aider les bénéficiaires à mieux gérer les risques, à se doter de biens de production et à entreprendre des activités plus rémunératrices, et ainsi à être plus productifs. Ces avantages ne profitent pas seulement aux bénéficiaires immédiats, mais aussi à leur entourage, à la société et à l’économie en général, puisque les bénéficiaires achètent des denrées alimentaires, des intrants agri coles et d’autres biens et services ruraux. Mais, pour que la protection sociale ouvre une voie de sortie durable de la pauvreté, il faut une croissance économique avec effet d’insertion. Dans la plupart des pays à revenu faible ou intermédiaire, l’agriculture est encore aujourd’hui le principal secteur d’emploi pour les franges pauvres et assure une importante partie des moyens de subsistance; de nombreuses personnes vivent en effet d’un emploi agricole salarié ou d’activités paysannes propres dont le produit est destiné à l’autoconsommation familiale ou à être vendu sur le marché. La pauvreté et ses corollaires – la malnutrition, les maladies et le manque d’instruction – pèsent sur la productivité agricole. Ainsi, une approche intégrant la prestation d’une protection sociale et le développement agricole serait de nature à créer des synergies susceptibles d’améliorer l’efficacité dans ces deux domaines.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.