Thumbnail Image

Renforcement de la Résilience de la Production Agricole aux Aléas Climatiques en Haïti - GCP/HAI/027/LDF










Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Relance des Activités Agricoles à Haïti Aprés le Passage de l'Ouragan Matthew - TCP HAI 3604 2018
    Also available in:
    No results found.

    Le 4 octobre 2016, l’ouragan Matthew, de catégorie 4, a frappé Haïti à un moment où la production agricole était très déficitaire par rapport à la production moyenne dans des conditions normales: 2,1 millions de personnes ont été affectées par l’ouragan et 1,4 million de personnes avaient besoin d’une assistance alimentaire d’urgence. Il était par ailleurs indispensable de rétablir les moyens de vie des populations rurales habitants, les parcelles agricoles, les équipements et les stocks ayant été détruits à plus de 75 pour cent dans le département du Sud. Le projet devait fournir un appui aux ménages les plus démunis pour relancer les activités agricoles et renforcer la résilience des populations affectées par l’ouragan.
  • Thumbnail Image
    Meeting
    Action climatique dans l’agriculture: renforcer la participation des secteurs agricoles, afin de mettre en oeuvre les éléments du programme 2030 relatifs au climat dans la région Asie et Pacifique 2018
    Le changement climatique représente un risque systémique pour l’instauration de la sécurité alimentaire dans la région Asie et Pacifique. Dans ce contexte, les États Membres de la région ont souligné qu’il fallait agir en priorité dans les secteurs de l’agriculture et des terres dans le cadre de l’Accord de Paris (ODD 13) et du Cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe. Un engagement stratégique dans ces cadres internationaux de la part des ministres de l’agriculture, de l’élevage, des forêts et des pêches améliorera la capacité de financement et la transposition à l’échelle supérieure des mesures visant à renforcer la résilience des systèmes alimentaires et agricoles face au climat. Le document donne un aperçu des connaissances actuelles sur les risques liés au changement climatique dans le domaine de la sécurité alimentaire dans la région et des possibilités et difficultés rencontrées lorsqu’il s’agit de faire jouer un rôle plus important aux secteurs de l’agriculture et des terres dans la mise en oeuvre de l’Accord de Paris et du Cadre d'action de Sendai. Il met en lumière les avantages que pourraient apporter des mesures fortes consacrées spécifiquement au secteur à l’appui des cibles des ODD sur la sécurité alimentaire, ainsi que les contributions potentielles des partenariats stratégiques faisant intervenir le secteur privé, la société civile, la Coopération Sud-Sud ou triangulaire et les partenaires de développement. Le document mentionne de nouvelles stratégies d'adaptation, comme les indications géographiques (IG) et les Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM), qui peuvent aider les agriculteurs à accroître leur résilience et atténuer les effets des événements climatiques extrêmes. Les États Membres sont invités à indiquer comment la FAO peut appuyer au mieux leurs efforts visant à répondre aux besoins et aux priorités des secteurs agricoles dans le cadre des éléments relatifs au changement climatique du programme 2030 et comment la FAO, à travers sa Stratégie mondiale et ses initiatives régionales sur le changement climatique, peut les aider au mieux à planifier et à mettre en oeuvre des mesures sectorielles, afin de lutter contre les risques découlant du changement climatique dans le domaine de la sécurité alimentaire.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Haïti | Stratégie de réponse
    Contribution au Plan de réponse humanitaire (2019-2020) pour la période de janvier-décembre 2020, Deuxième version
    2020
    Also available in:
    No results found.

    Ces 10 dernières années, Haïti a été touché par deux tremblements de terre majeurs (en 2010 et 2018), trois ouragans (Sandy en 2012, Matthew en 2016 et Irma en 2017) et trois épisodes de sécheresse sévère (en 2014, 2015/16 et 2018/19). Aujourd’hui encore, les effets de ces catastrophes continuent d’aggraver la vulnérabilité des populations, en particulier au sein des communautés rurales, qui tirent leurs moyens d’existence de l’agriculture. En outre, la détérioration du contexte socio-politique et économique ainsi que la propagation rapide de la covid-19 dans le pays exacerbe les faiblesses structurelles persistantes du pays. La hausse des prix des denrées de base, la dépréciation de la gourde haïtienne et la diminution des investissements étrangers ont considérablement réduit l’accès à la nourriture des ménages les plus pauvres. En 2019, une augmentation soudaine du nombre de personnes en insécurité alimentaire aiguë sévère a été observée en relation avec les épisodes de sécheresse et la période de troubles socio-politiques. Le nombre de personnes touchées a ainsi presque quintuplé. Dans le cadre du Plan de réponse humanitaire 2019‑2020 révisé, la FAO mettra en oeuvre une stratégie opérationnelle intégrée, adaptée à l’évolution du contexte dans le pays et axée sur les divers secteurs agricoles (agriculture, élevage, pêche et forêt) dont les populations dépendent. En 2020, la FAO requiert 93 millions d’USD pour assister 1,2 million de personnes afin de soutenitr leurs moyens d’existence et renforcer leur résilience.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.