Thumbnail Image

Évaluation du programme pays de la FAO aux Comores 2018-2021










Réponse de la Direction


FAO. 2023. Évaluation du programme pays de la FAO aux Comores 2018-2021Série évaluation de programme par pays, 05/2023. Rome.



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Atelier National sur le Programme d'Appui a l'Ecoturisme. Union des Comores, 10–11 septembre 2013
    GCP/RAF/466/EC SmartFish Project
    2013
    Also available in:
    No results found.

    Aux Comores, comme dans d'autres pays en développement, le tourisme est un outil important de développement économique, favorisant la croissance, pourvoyeur d'emplois et contribuant à la conservation des aires protégées. Le programme SmartFish apporte son appui à la gouvernance des ressources marines et soutient ainsi le développement de l'écotourisme aux Comores pour générer des revenus alternatifs pour les pêcheurs vivant dans le parc marin de Mohéli et les zones de conservation de l'archipel. Une série d'activités a été entreprise par SmartFish à partir de mai 2013, et cet atelier national sur son programme d'appui à l'écotourisme aux Comores a été organisé pour présenter les conclusions et résultats aux acteurs du tourisme des Comores ainsi qu'aux partenaires techniques et financiers concernés. L'association AIDE est le prestataire de services de SmartFish assurant la gestion logistique et financière de ses différentes activités: outre l'atelier, un éductour visant à faire découvri r les Comores à huit Tour-Opérateurs et journalistes internationaux a été organisé. L'équipe de AIDE a également contribué à la finalisation de différents supports de communication destinés à la promotion de la destination Comores. L'atelier a ainsi vu la participation d'une soixantaine de personnes, y compris les représentants des Partenaires techniques et financiers comme le Cadre Intégré Renforcé, le programme Small Grants du GEF et la Banque Mondiale, qui ont présenté les conclusions de leur s travaux respectifs portant sur le développement du tourisme et la conservation de l'environnement naturel aux Comores. Après une évaluation des produits écotouristiques existants, le consultant SmartFish a identifié six communautés de pêcheurs susceptibles d'intégrer la chaîne de valeurs tourisme des Comores: les appuis porteront essentiellement sur la formation des pêcheurs pour qu'ils soient en mesure de proposer des prestations de qualité et de les commercialiser auprès des intermédiaires c omme les hôtels ou les agences. Ces mêmes pêcheurs figureront dans les brochures d'information et de promotion de la destination en tant que prestataires touristiques reconnus. Un des objectifs importants de cet atelier était de partager, avec les participants, les avis des TO suite à l'éductour : il en est ressorti que la destination doit encore travailler des points essentiels et fondamentaux comme la gestion logistique des circuits, la compréhension des attentes des clients et la compétitivit é des prestations. Dans le même temps, SmartFish a activement soutenu le développement du branding de la destination qui a été validé par l'ensemble des acteurs du tourisme durant l'atelier. Ce fut une opportunité pour les opérateurs touristiques comoriens d'échanger sur les difficultés qu'ils rencontrent au niveau opérationnel : les discussions ont été animées et le temps a manqué pour aller au fonds des sujets abordés, notamment pendant la partie "formation" de l'atelier visant à revoir les di fférents concepts de tourisme et leur (possible) application aux Comores. 7 Atelier sur le programme d'appui à l'écotourisme aux Comores ReReport Cet atelier a clairement montré que les opérateurs touristiques comoriens sont à la recherche d'informations et de techniques pour améliorer leurs produits et disposer d'un meilleur accès aux marchés émetteurs, mais aussi qu'ils travaillent en ordre séparé faute de dialogue entre les parties prenantes. D'autres ateliers sont donc certainement à organis er.
  • Thumbnail Image
    Policy brief
    Rendements et production agricoles aux Comores 2024
    Also available in:

    Cette note d'information donne un aperçu de la production agricole, de la productivité et de l'utilisation des engrais aux Comores, un petit État insulaire en développement qui souffre du manque d'informations actualisées sur le système agroalimentaire. En 2021, la FAO, en coopération avec le Ministère comorien de l'agriculture, a collecté des données individuelles représentatives et spatialement détaillées sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et la pauvreté. Les résultats montrent que la banane et le manioc sont les cultures les plus importantes en termes de production agricole et de rendements. Les rendements estimés pour la plupart des cultures sont bas, valant dans certains cas la moitié des rendements moyens observés dans d'autres pays. Nous attribuons ce résultat aux pratiques appliquées par les producteurs, notamment la non-optimisation des intrants agricoles, la prédominance de l'agriculture manuelle, le vieillissement de la main-d'œuvre agricole et les faibles niveaux d'alphabétisation.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation du programme pays de la FAO à Madagascar 2018-2021 2023
    Also available in:
    No results found.

    L’évaluation du Cadre de programmation par pays 2018-2021 de la FAO à Madagascar a été conduite en 2021 afin d'éclairer le nouveau cycle de programmation. Elle a montré que la FAO a su s’adapter aux priorités du gouvernement et a soutenu l’élaboration de politiques et stratégies nationales pertinentes. Les outils techniques et approches proposés tels que les champs-écoles des producteurs, les associations d’épargne et de crédit ou encore l’agriculture intelligente face au climat ont été vivement appréciés. Toutefois, certaines limites sont apparues, telles que la faible capacité de mobilisation des ressources propres étatiques, la courte durée et la taille modeste des projets, la faible appropriation du programme par la contrepartie nationale et l'insuffisance de la collaboration avec les organisations de la société civile et les autres agences des Nations Unies. L’évaluation a identifié différentes priorités pour le prochain Cadre de programmation par pays: l’appui au dialogue au sein des plateformes de concertation stratégiques «développement rural» et «environnement», la promotion d’approches holistiques intégrant l’agriculture et la gestion durable des ressources naturelles et une stratégie de communication impliquant davantage d'autres partenaires.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.