Thumbnail Image

Mesure et Évaluation des Pénuries Alimentaires et de la Dénutrition, Sommaire des débats

Rome, 26-28 juin 2002








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2013
    Les multiples dimensions de la sécurité alimentaire
    2013
    L'édition de 2013 de L'État de l'insécurité alimentaire dans le monde contient les dernières estimations de la sous-alimentation et décrit les progrès accomplis en matière de réalisation des cibles de lutte contre la faim fixées dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et lors du Sommet mondial de l'alimentation (SMA). D'après les dernières évaluations, de nouveaux progrès ont été faits en ce qui concerne la réalisation, à l'horizon 2015, de la cible visée par les OMD. Cette cible reste à la portée des régions en développement, prises dans leur ensemble, même si des écarts notables persistent entre les régions, et si des efforts supplémentaires importants et immédiats devront être consentis. Dans l'édition de 2013, on ne se contente pas de mesurer les pénuries alimentaires. On expose un large éventail d'indicateurs visant à rendre compte des multiples dimensions de l'insécurité alimentaire, de ses tenants et de ses aboutissants. Ces indicateurs permettent de brosser un tableau plus nuancé de la situation de chaque pays au regard de la sécurité alimentaire, sur lequel peuvent s'appuyer les décideurs pour la conception et la mise en oeuvre de politiques ciblées et efficaces pouvant contribuer à éradiquer la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition. Grâce à la série d'indicateurs, il est possible de décrire plus en détail les diverses expériences de six pays, et le rapport présente un bilan mitigé d'avancées et de revers. L'expérience de ces pays montre l'importance des systèmes de protection sociale et d'interventions visant à améliorer la nutrition, de politiques axées sur le renforcement de la productivité agricole et du développement rural, de la diversification des sources de revenus, ainsi que d'un engagement à long terme en faveur de l'intégration de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans les politiques et les programmes publics.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2004
    Suivi des progrès: accomplis en vue de la réalisation des objectifs du Sommet mondial de l’alimentation et du Millénaire
    2004
    Cette sixime dition de Ltat de linscurit alimentaire dans le monde rvle que le nombre de personnes souffrant chroniquement de la faim dans le monde en dveloppement na baiss que de 9 millions depuis 1990-1992, la priode de rfrence du Sommet mondial de lalimentation. Une conclusion simpose: nous devons faire mieux. Le prsent rapport rend compte des remarquables progrs accomplis dans la lutte contre la faim par plus de 30 pays de toutes les rgions en dveloppement. Un deuxime fait est donc irrf utable: nous pouvons faire mieux. Pour la premire fois cette anne, Ltat de linscurit alimentaire dans le monde 2004 prsente une estimation provisoire des cots stupfiants que la faim impose aux familles et aux peuples qui en sont victimes. Les dcs prmaturs et les vies brises par linvalidit se comptent par millions, tandis que les pertes correspondantes de productivit et de revenu se chiffrent en milliards de dollars. lvidence, tant du point de vue moral que du point de vue pragmatique, nous ne pouvons pas renoncer faire mieux. Le rapport comporte galement un article spcial traitant de lincidence de la croissance rapide des villes et des revenus dans le monde en dveloppement et de la mondialisation de lindustrie alimentaire sur la faim, la scurit alimentaire et ltat nutritionnel des populations. Enfin, Ltat de linscurit alimentaire dans le monde 2004 se termine par un appel urgent en faveur dun renforcement de laction, des ressources et des engagements qui permettraient datteindre lobjectif du Sommet mondial de lalimentation. Cet objectif rduire de moiti, dici 2015, le nombre des tres humains qui ont faim est encore ralisable pour autant que les efforts dploys pendant les 10 prochaines annes portent sur des mesures bien cibles, simples et peu coteuses qui mettent rapidement labri de ce flau une multitude dtres humains. La faim ne peut pas attendre.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L'état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2015
    Objectifs internationaux 2015 de réduction de la faim: des progrès inégaux
    2015
    Le rapport 2015 sur L’État de l’insécurité alimentaire dans le monde fait le point des progrès accomplis vers les objectifs de réduction de la faim définis au niveau international – le premier objectif du Millénaire pour le développement (OMD) et l’objectif du Sommet mondial de l’alimentation – et s’interroge sur ce qui doit être fait pour accompagner la transition vers le nouveau programme de développement durable pour l’après-2015. On trouvera dans la présente édition une analyse des p rogrès accomplis depuis 1990 dans chaque pays et chaque région, et dans l’ensemble du monde. Les progrès dans la réalisation de la cible du premier objectif des OMD ne sont pas mesurés seulement au regard de la sous-alimentation et de la faim. On prend aussi en considération un deuxième indicateur: la prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de cinq ans. Une analyse de ces deux indicateurs et de leur évolution dans le temps et à l’échelle des régions permet d’appréhender la sécurité alimentaire dans sa complexité. Même si, globalement, des améliorations ont été obtenues, il reste encore beaucoup à faire pour éliminer la faim et instaurer la sécurité alimentaire dans toutes ses dimensions. L’édition 2015 ne donne pas seulement une idée des progrès déjà accomplis. On y recense également les problèmes qui persistent et on y formule des recommandations sur les politiques qu’il faudrait privilégier dans l’avenir. Les facteurs qui à ce jour ont le plus contribué à une plus grande sécurité alimentaire et à une meilleure nutrition sont mis en avant. La liste de ces facteurs – la croissance économique, l’augmentation de la productivité agricole, les marchés (et notamment le commerce international) et la protection sociale – n’est en aucun cas exhaustive. On constate aussi que les crises prolongées, dues à des conflits ou à des catastrophes naturelles, freinent la marche vers l’élimination de la faim.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.