Thumbnail Image

Cartographie des marchés territoriaux

Méthodologie et directives pour la collecte participative de données










FAO. 2023. Cartographie des marchés territoriaux - Méthodologie et directives pour la collecte participative des données. Troisième édition. Rome.




Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Booklet
    Cartographie de six marchés territoriaux des régions de Mopti et Ségou (République du Mali)
    Rapport de synthèse
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Les petits exploitants agricoles sont responsables de la majeure partie de la nourriture consommée dans le monde, ainsi que de la plupart des investissements réalisés dans l’agriculture. Ils opèrent en grande partie sur une gamme de marchés locaux et nationaux intégrés dans les systèmes alimentaires territoriaux, également appelés «marchés territoriaux». Du point de vue du consommateur, ces marchés constituent des points de vente au détail essentiels pour accéder aux aliments nécessaires à une alimentation saine, en particulier les fruits et légumes frais, le poisson, la viande et les aliments de base. Malgré leur importance, les données concernant les marchés territoriaux – telles que la disponibilité des groupes alimentaires, le profil des détaillants et des consommateurs – ne sont pas souvent incluses dans les systèmes nationaux de collecte de données. En conséquence, elles sont souvent négligées dans les stratégies visant à améliorer la nutrition, à réduire la pauvreté et à stimuler les économies locales. Ce rapport présente les données et les résultats de la cartographie des marchés territoriaux dans les régions de Mopti et Ségou, au Mali.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Cartographie de six marchés territoriaux des régions de Dosso, Maradi et Tillabéri (République du Niger)
    Rapport de synthèse
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Les petits exploitants agricoles sont responsables de la majeure partie de la nourriture consommée dans le monde, ainsi que de la plupart des investissements réalisés dans l’agriculture. Ils opèrent en grande partie sur une gamme de marchés locaux et nationaux intégrés dans les systèmes alimentaires territoriaux, également appelés «marchés territoriaux». Du point de vue du consommateur, ces marchés constituent des points de vente au détail essentiels pour accéder aux aliments nécessaires à une alimentation saine, en particulier les fruits et légumes frais, le poisson, la viande et les aliments de base. Malgré leur importance, les données concernant les marchés territoriaux – telles que la disponibilité des groupes alimentaires, le profil des détaillants et des consommateurs – ne sont pas souvent incluses dans les systèmes nationaux de collecte de données. En conséquence, elles sont souvent négligées dans les stratégies visant à améliorer la nutrition, à réduire la pauvreté et à stimuler les économies locales. Ce rapport présente les données et les résultats de la cartographie des marchés territoriaux dans les régions de Dosso, Maradi et Tillabéri, au Niger.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Récits en provenance d’Afrique
    Changer des vies grâce à une alimentation saine et diversifiée
    2021
    Also available in:

    Une alimentation saine composée de légumes, de protéines et de fruits frais est un ingrédient essentiel pour éliminer la faim et toutes les formes de malnutrition et atteindre l'objectif de développement durable n° 2, Faim zéro, d'ici à 2030. Malheureusement, une alimentation saine est devenue un luxe inabordable pour près d'un milliard d'Africains, selon le rapport L'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2020. Au niveau mondial, le coût d'une alimentation saine est supérieur au seuil de pauvreté international, ce qui signifie que les personnes gagnant moins de 1,90 dollar par jour ne peuvent pas se permettre de consommer des calories et des nutriments adéquats provenant de divers groupes d'aliments. Par rapport à d'autres régions, cette crise d'accessibilité financière constitue le plus grand défi en Afrique. Le COVID-19 a aggravé le problème en perturbant les chaînes d'approvisionnement alimentaire et les moyens de subsistance, à des degrés divers sur le continent. En fin de compte, cela signifie que certains ménages sont confrontés à des difficultés accrues pour accéder à des aliments nutritifs. Et ce n'est pas tout. Au plus fort de la pandémie, les restrictions de circulation ont entraîné une diminution de la clientèle sur les marchés de fruits et légumes de certains centres urbains, ce qui a entraîné le gaspillage de produits frais. Les poissonniers ont été confrontés à des problèmes similaires. Même avant la pandémie de COVID-19, l'Afrique présentait la prévalence la plus élevée de sous-alimentation - plus du double de la moyenne mondiale - et la croissance la plus rapide du nombre de personnes souffrant de la faim par rapport aux autres régions. Si les tendances récentes persistent, l'Afrique dépassera l'Asie pour devenir la région comptant le plus grand nombre de personnes sous-alimentées, représentant la moitié du total en 2030. Des actions audacieuses - dans les communautés, les parlements et au niveau international - sont nécessaires pour transformer les systèmes alimentaires, rendre les régimes alimentaires sains abordables et progresser vers la réalisation de l'ODD 2.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.