Thumbnail Image

Appui à la résilience des ménages agricoles dans le nord et le centre du Mali - UTF/MLI/048/MLI










Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Renforcement de la résilience des agriculteurs face au changement climatique dans le nord du Mali - UNJP/MLI/054/UNJ 2023
    Also available in:
    No results found.

    Les zones couvertes par le projet présentent des potentialités dans le domaine agro-sylvo-pastoral, à condition de relever différents défis liés à la baisse de la pluviométrie, au tarissement des rivières, mares et lacs, au manque de pâturages et à la déforestation. Le projet s’inscrivait dans le cadre du renforcement de la résilience des populations face aux effets des changements climatiques et en particulier de la création de mécanismes d’adaptation à ces effets. À ce titre, il entendait appuyer les populations de trois communes (Youwarou, Soumpi et Diré) du nord du Mali dans l’aménagement de jardins maraîchers, la réhabilitation de périmètres irrigués, l’élevage par le biais de la production de fourrage (bourgou) et la restauration des terres dégradées.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation du projet «Intégrer la résilience climatique à la production agricole et pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche champ-école des producteurs»
    Symbole du projet: GCP/BKF/054/LDF FEM ID: 5014
    2020
    Also available in:

    Les caractéristiques physiques, socio-économiques et sécuritaires et la situation géographique du Burkina Faso le rendent vulnérable aux catastrophes en général et aux changements climatiques en particulier. Selon les projections du pays, les changements climatiques vont entraîner: la baisse de recharge de la nappe phréatique; la disparition de certains cours d’eau de surface et des galeries forestières; des perturbations au niveau du cycle de croissance des plantes et des systèmes de culture. Le projet, mis en œuvre par la FAO de mai 2015 à août 2020, visait à «renforcer la capacité des secteurs agricole et pastoral du Burkina Faso, à faire face aux changements climatiques, en inscrivant les pratiques et les stratégies d’Adaptation aux changements climatiques (ACC) dans les initiatives de développement agricole en cours, les politiques agricoles, la programmation et l’augmentation de l’adoption des pratiques et des technologies ACC par les agriculteurs, à travers un réseau de Champs Ecoles des Producteurs déjà implantés». Le projet a contribué de manière satisfaisante au renforcement des capacités d'adaptation aux changements climatiques des secteurs agricole et pastoral et des populations des zones vulnérables du Burkina Faso. Plus précisément, le projet a contribué de manière remarquable à la gestion durable de 20 432,75 ha de terres, dont 15 632,75 ha de terres cultivées et 4 800 ha de pâturages. Le projet a également renforcé les capacités de 29 201 bénéficiaires finaux dont 10 528 (57 pour cent de femmes) dans les Champs Ecoles des Producteurs /Champ école agropastoral. Ces bons résultats sont toutefois relativisés par le fait que le projet a manqué d’anticipation dans la formalisation de la collaboration avec les partenaires de cofinancement impliqués dans ces activités.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Consolider la résilience à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l'Ouest
    Recueil de bonnes pratiques
    2016
    Also available in:

    Au Sahel, environ 65 pour cent de la population active travaillent dans le secteur agricole et leurs conditions de vie sont ainsi tributaires des aléas climatiques, des marchés et des facteurs environnementaux. Plus de la moitié sont des femmes. Les crises récurrentes constituent de réelles préoccupations pour l’atteinte d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable dans la région. Les causes profondes de la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition sont complexes et m ultidimensionnelles. Elles sont liées à un ensemble de facteurs imbriqués, tels que la pauvreté, la santé, l’hygiène, l’accès aux services sociaux de base, les comportements alimentaires, les normes socioculturelles, la faiblesse de la production, l’accès aux marchés, l’inadéquation de certaines politiques publiques, ainsi que les aléas climatiques et autres chocs récurrents qui font qu’un nombre élevé de personnes se trouvent dans un état de fragilité quasi-permanent. Pour faire face à ces cris es récurrentes, des outils d’analyse de la situation et d’identification des populations vulnérables ont été mis en place dans la région et améliorés au fil des années (au premier rang desquels le Cadre Harmonisé). En outre, des pratiques innovantes ont été développées, en matière de réduction des risques, d’adaptation aux changements climatiques, de lutte contre la malnutrition, ainsi que de protection sociale (notamment avec les approches de filets sociaux et de transferts monétaires). La Foir e aux savoirs organisée par le CILSS, l’IGAD, la FAO et leurs partenaires en 2013 à Ouagadougou au Burkina Faso, a donné, entre autres, l’opportunité aux acteurs nationaux et internationaux d’échanger autour de ces bonnes pratiques. Ce recueil rassemble onze bonnes pratiques développées durant la Foire aux savoirs pour faciliter leur diffusion et leur réplication au niveau régional et international.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.