Thumbnail Image

Rapport No 2 - 16 juillet 2004









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Sahel : Situation Météorologique Et État Des Cultures - Rapport No 1, 13 juin 2003 2003
    Also available in:
    No results found.

    La saison des pluies a commencé à la fin du mois d'avril ou en mai dans le sud du Burkina Faso, du Tchad, du Mali, du Niger et dans l'extrême sud-est du du Sénégal; des conditions sèches de saison prédominent dans le reste du Sénégal, au Cap Vert, en Gambie et en Mauritanie. Cette situation correspond à la normale dans le Sahel, excepté en Guinée Bissau. où l'imagerie satellitaire indique, comme l'année dernière, un retard dans le démarrage des pluies. Cette situation pourrait affecter la produc tion agricole dans ce pays où la saison des pluies démarre normalement en fin avril/début mai. La préparation des terres et les semis sont en cours, suivant l'arrivée des pluies. Des problèmes de disponibilité en semences pourraient survenir dans les pays de l'ouest du sahel (Cap-Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Mauritanie et Sénégal) où la production agricole a été sévèrement affectée l'année dernière par la sécheresse. La situation des ravageurs des cultures est calme, même si quelques criquets pèlerins ont été signalés au début du mois de mai près de Gao au Mali.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Sahel : situation météorologique et état des cultures - No. 2 Juillet 2003 2003
    Also available in:
    No results found.

    La saison des pluies a démarré normalement dans le Sahel, sauf en Guinée-Bissau où le début des pluies était légèrement retardé. Les pluies ont commencé à la fin du mois d’avril ou en mai dans le sud du Burkina Faso, du Mali, du Niger,du Tchad, dans l’extrême sud-est duSénégal. Elles ont progressé vers le nord en juin dans le reste du Sénégal, en Gambie, en Guinée Bissau et dans le sud de la Mauritanie. Les précipitations devraient bientôt commencer au Cap Vert Les précipitations devraient bient ôt commencer au Cap-Vert. Les images satellites de la première décade de juillet montrent que les pluies ont augmenté à travers le Sahel. Les semis progressent suivant l'arrivée des pluies et les cultures lèvent de manière satisfaisante. Les pâturages commencent à se régénérer. La situation relative aux ravageurs des cultures est globalement calme. Cependant, du sud de la Mauritanie au nord du Tchad, les conditions écologiques sont maintenant favorables à la reproduction des criquets pèler ins; mais leur nombre étant extrêmement faible, il faudra beaucoup de temps avant que leurs effectifs ne puissent atteindre des niveaux menaçants.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Sahel Rapport No. 2, août 2007 2007
    Also available in:

    Les pluies sont limitées et irrégulières depuis le début de la campagne dans une grande partie de la Gambie, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie et du Sénégal, ce qui a retardé les semis, touché les cultures au stade de végétation et suscité de graves préoccupations quant aux perspectives des approvisionnements vivriers. Des réensemencements ont été faits et le potentiel de rendement est gravement compromis en plusieurs endroits. Au Cap-Vert, la récolte du maïs, qui est mis en terre ha bituellement à partir de juillet, s'annonce mauvaise en raison de l'arrivée tardive des pluies. Le redressement des perspectives de récolte dans ces pays dépendra fortement de la pluviosité en août. Dans le centre et l'est du Sahel, en revanche, les conditions de végétation se sont améliorées grâce à la pluviosité plus importante et mieux répartie en juillet dans la plupart des régions agricoles du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad. Toutefois, il a fallu réensemencer de vaste s superficies.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.