Thumbnail Image

Information et participation des consommateurs à la communication interactive entre consommateurs sur la sécurité sanitaire, les risques et la qualité des aliments









Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Donner aux consommateurs les moyens de faire des choix alimentaires sains et de soutenir les systèmes alimentaires durables 2018
    L’alimentation est une chose personnelle: elle reflète notre culture, nos modes de vie, nos valeurs et notre pouvoir d’achat. Elle est aussi essentielle à notre survie, et détermine en grande partie notre état de santé et de bien-être. Aujourd’hui, dans le contexte de mondialisation et d’urbanisation rapide, notre alimentation est en train de changer. Les systèmes alimentaires changent et deviennent de plus en plus complexes, ce qui a tendance à créer de l’incertitude et de l’inquiétude chez nous, consommateurs. Il est essentiel que les représentants de la société civile et les pouvoirs publics réfléchissent à la façon dont ils communiquent avec les consommateurs afin de «démystifier» le système alimentaire mondial, de comprendre les points de vue et les préoccupations des consommateurs, de fournir des informations fiables pour orienter vers les consommateurs de bons choix alimentaires, et de créer les conditions permettant l’apparition d’un dialogue constructif et d’une relation de confiance. Il est admis que les aliments insalubres et les choix alimentaires nocifs contribuent fortement à la charge mondiale de morbidité. Nos comportements de consommation peuvent atténuer ou exacerber les risques inhérents à la mauvaise alimentation. Les consommateurs informés sont disposés à consommer davantage d’aliments nutritifs, à condition que ceux-ci soient abordables et disponibles, mais il est plus difficile de les convaincre d’éviter les aliments mauvais pour la santé. Les pouvoirs publics, les groupes de la société civile et les acteurs progressistes de l’industrie alimentaire ont tous intérêt à orienter les choix des consommateurs de façon à aller vers le meilleur état de santé possible. Les consommateurs ont le pouvoir de changer les choses. De plus en plus de personnes considèrent que leurs choix alimentaires influent non seulement sur leur propre santé, mais aussi sur celle des générations futures et de la planète, et elles s’intéressent notamment aux conséquences de ces choix pour le changement climatique. En transformant cet intérêt collectif en action, nous pouvons donner à un plus grand nombre de consommateurs les moyens de faire des choix alimentaires qui soient bons pour leur santé et leur bien-être ainsi que pour le monde dans lequel nous vivons. Les outils d’information ont connu une révolution ces dernières années, et l’internet et les médias sociaux sont devenus d’importantes sources d’information, mais aussi de désinformation. Les outils traditionnels d’information des consommateurs sur les aliments et les risques – tels que l’étiquetage, les brochures, les émissions de radio et de télévision et les ateliers – peuvent être complétés par des outils de communication innovants, qui permettent également le dialogue et la participation des consommateurs, améliorent la transparence et la responsabilisation et facilitent l’apprentissage et le changement de comportement.
  • Thumbnail Image
    Policy brief
    Améliorer la sécurité sanitaire des aliments pour favoriser le commerce 2024
    Les mesures de sécurité sanitaire des aliments sont fondamentales pour protéger la santé des consommateurs et favoriser la confiance dans les marchés internationaux. Il est donc essentiel de veiller à mettre en place des mesures de sécurité sanitaire des aliments ainsi que des systèmes de contrôle dans ce domaine pour protéger la santé publique, tout en évitant au commerce les coûts et les obstacles inutiles.Dans le souci de garantir que les aliments parviennent aux consommateurs en toute sécurité, tout en facilitant les échanges commerciaux, les membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont adopté l’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (Accord MSP) et l’Accord sur les obstacles techniques au commerce (Accord OTC). En particulier, l’Accord MSP encourage vivement les Membres de l’OMC à utiliser les normes, directives et recommandations internationales, et désigne la Commission mixte FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture)/OMS (Organisation mondiale de la Santé) du Codex Alimentarius comme l’organe normatif compétent au niveau international en matière de sécurité sanitaire des aliments.Dans ce contexte, ce dossier de politique commerciale évoque les liens entre commerce et sécurité sanitaire des aliments, passe en revue diverses idées pour améliorer la sécurité sanitaire des aliments tout en favorisant les échanges commerciaux, suggère une voie à suivre et met en lumière le rôle essentiel que la FAO est appelée à jouer. Plus spécifiquement, il suggère qu’afin de faciliter les échanges commerciaux et de garantir à tous une alimentation sans danger pour la santé en toute circonstance, les pays doivent prendre des mesures supplémentaires pour continuer d’améliorer la sécurité sanitaire des aliments aux niveaux national, régional et international, et assurer comme il se doit l’application et l’harmonisation des normes alimentaires. À cet égard, il est essentiel d’investir dans la sécurité sanitaire des aliments, et le soutien au renforcement des capacités apporté par la FAO et d’autres organisations internationales est déterminant.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Consommateurs et régime méditerranéen: vers la transformation des systèmes alimentaires
    Résultats du webinaire, le 26 janvier 2023
    2023
    Also available in:

    Au cours de ce webinaire, organisé par la plateforme SFS-MED et tenu le 26 janvier 2023, les parties prenantes de toute la Méditerranée ont partagé des expériences concrètes et des cas de réussite dans la perspective des consommateurs, notamment sur la transparence de l’information, sur l’éducation des consommateurs et sur les voies novatrices d’approvisionnement alimentaire institutionnel durable. Les panélistes et les orateurs ont souligné que les consommateurs devraient être au cœur de tous les éléments du système alimentaire, et ce, de la recherche à la production jusqu’à l’approvisionnement, ainsi que de l’industrie, des milieux et de la commercialisation des produits alimentaires. La discussion a permis de démontrer qu'il est crucial de donner aux consommateurs les moyens de faire des choix alimentaires éclairés pour permettre la transformation des systèmes alimentaires méditerranéens. Dans ce contexte, le régime méditerranéen peut représenter une ressource stratégique pour stimuler un changement de fond dans les systèmes alimentaires méditerranéens, avec ses avantages environnementaux, sociaux, culturels, sanitaires et économiques. L’éducation en matière de consommation durable permet à des personnes et à des groupes sociaux de devenir des acteurs de changement en leur inculquant les connaissances, valeurs et compétences voulues pour prendre des décisions écologiquement durables, éthiques et responsables en tant que consommateurs. En outre, il faut faire participer les consommateurs aux processus de recherche et d’innovation pour mieux comprendre leurs besoins et préférences. Enfin, des cadres stratégiques bien ciblés et des partenariats multipartites permettent de tirer parti des programmes d’approvionnement alimentaire institutionnel pour promouvoir le régime méditerranéen, tout en soutenant les économies locales et la durabilité environnementale.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.