Thumbnail Image

Améliorer la Production Agricole dans la Bande de Gaza - MTF GAZ 008 OSF










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Des systèmes alimentaires viables et sûrs dans un contexte d’accélération du changement climatique 2018
    La planète est confrontée à des problèmes d’une ampleur jamais égalée qui ont des effets négatifs sur la viabilité des systèmes alimentaires et agricoles et sur les moyens d’existence des petits exploitants et des agriculteurs familiaux dans le monde entier. Il s’agit notamment de l’épuisement des ressources et des effets néfastes de la dégradation de l’environnement tels que la désertification, la sécheresse, la dégradation des terres, la pénurie d’eau, la pollution et l’appauvrissement de la biodiversité, le changement climatique ainsi que l’augmentation constante de la population mondiale. Tous ces problèmes menacent gravement la sécurité alimentaire. La faim et la sous-alimentation chronique progressent et les maladies d’origine alimentaire, qui sont évitables, continuent de toucher des millions de personnes chaque année. En outre, des estimations indiquent que d’ici à 2050, la population mondiale croissante pourrait avoir besoin de deux fois plus de nourriture qu’en 2012. Ce problème est aggravé par les pertes ou le gaspillage d’environ un tiers des aliments produits dans le monde , un phénomène qui peut être attribué en grande partie à des dysfonctionnements de la gestion de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments dans les chaînes de valeur. Tous les secteurs de l’agriculture – culture, élevage et aquaculture – sont donc à la croisée des chemins. Pour augmenter la productivité agricole, il faut également tenir compte des effets négatifs de l’intensification sur l’environnement, qui doivent non seulement être réduits au minimum mais aussi inversés. Ce constat montre que l’agriculture doit changer de paradigme et tendre vers une intensification durable qui lui permettra d’absorber des chocs et des changements tels que la variabilité du climat ainsi que l’apparition et la résurgence des crises qui touchent la sécurité sanitaire des aliments. Il est donc essentiel d’élaborer des mesures et des politiques, de renforcer les capacités, de stimuler l’innovation et de prévoir des incitations au niveau intersectoriel, national et international pour répondre aux problèmes de sécurité sanitaire des aliments que pose l’accélération des changements naturels, technologiques, démographiques et sociaux.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Le statut des eaux souterraines en droit international 1987
    Also available in:

    De cet élément essentiel qu'est 1'eau - essentiel à la vie, essentiel à l'agriculture - sait-on bien, pour ne parler que de l'eau douce, que sa quantité totale présente dans notre globe est contenue à raison de 77,2 pour cent, dans les calottes polaires et les glaciers et, en une proportion de 22,4 pour cent, dans les espaces souterrains? que seul le reste, à savoir 0,36 pour cent, compose les lacs et les cours d'eau? On voit là de façon évidente l'importance, vitale pour l'humanité, des eaux so uterraines. Or, il existe, soulevés par elles, certains problèmes juridiques spécifiques qui, très souvent, débordent le cadre forcément limité des frontières nationales: ces problèmes, la présente étude va chercher à les analyser.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Cultures et pénuries alimentaires - mars 2003 2003
    Also available in:

    AFRIQUE: En Afrique de l’Est, principalement en Érythrée et en Éthiopie, plus de 13 millions de personnes sont menacées de pénuries alimentaires graves en raison de la sécheresse. D’importants volumes d’aide y sont requis de toute urgence pour prévenir la famine. En Afrique australe, la situation alimentaire est moins alarmante, les opérations de distribution des vivres ayant été plus efficaces. Les perspectives de la prochaine campagne sont assez favorables, bien qu’on s’attende à un nouveau re cul de la production au Zimbabwe. Au sud du Mozambique, les précipitations ont été insuffisantes. Pour ce qui est de l’Afrique de l’Ouest, la situation alimentaire demeure très préoccupante en Mauritanie après trois mauvaises récoltes d’affilée. ASIE: La crise humanitaire engendrée par les pénuries alimentaires chroniques persiste en RPD de Corée, où les besoins sont urgents. La situation est également critique pour les habitants du Bangladesh, du Népal, du Cambodge et de Sri Lanka victimes de catastrophes naturelles ou provoquées par les activités humaines. Au Proche-Orient, le déficit vivrier subsiste en Afghanistan en dépit de la meilleure récolte de l’année dernière. En Cisjordanie et dans la bande de Gaza, enfin, la poursuite des opérations militaires et la tension politique compromettent gravement la situation alimentaire. AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES: Au Salvador, au Guatemala, au Honduras et au Nicaragua, on continue de distribuer de l’aide alimentaire aux ménages rura ux touchés par la crise du café. En Haïti, les agriculteurs victimes du mauvais temps dans les départements méridionaux reçoivent également un soutien alimentaire. Dans diverses régions de la Bolivie et du Pérou, fortes pluies et inondations ont endommagé les cultures et la population reçoit maintenant des secours d’urgence, en particulier de l’aide alimentaire. EUROPE: Les semis de blé d’hiver ont décliné un peu dans l’UE mais l’état des cultures demeure en général satisfaisant. En Europe centrale et orientale, les perspectives pour les céréales d’hiver sont inégales, les pays du nord étant les moins favorisés. Elles sont généralement bonnes en Hongrie et dans le sud des Balkans. Dans les pays de la CEI, un hiver très froid associé à de trop faibles chutes de neige a compromis les céréales d’hiver sur de plus grandes superficies que de coutume. AMÉRIQUE DU NORD: Les emblavures de blé d’hiver sont en hausse aux États-Unis mais la persistance du temps sec pourrait ralentir la croissance des cultures au printemps. De même, au Canada, les rendements céréaliers de la campagne principale dépendront dans une large mesure des précipitations, les niveaux d’humidité des sous-sols étant faibles depuis la sécheresse de l’an dernier. OCÉANIE: La récolte de céréales d’hiver de 2002 en Australie a beaucoup pâti de la sécheresse qui a sévi durant la période de croissance, et le temps sec prolongé menace maintenant la récolte de céréales secondaires de l’été 2003. Dans les île s Fidji, le cyclone Ami a gravement endommagé les habitations et les cultures en janvier, incitant le Gouvernement à lancer un appel à l’aide internationale. Dans les îles Salomon, c’est le cyclone Zoé qui a frappé, causant d’importants dégâts aux habitations, aux infrastructures et aux cultures. La communauté internationale s’est mobilisée pour y dépêcher des secours d’urgence.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.