Thumbnail Image

Impact sur la securité alimentaire et nutritionnelle, résilience, durabilité et transformation (FIRST)

Mécanisme FAO-Union européenne d’aide aux politiques








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Booklet
    Une opportunité se chiffrant à plusieurs milliards de dollars – Réorienter le soutien au secteur agricole pour transformer les systèmes alimentaires
    En bref
    2021
    Dans bien des cas, les mécanismes publics de soutien à l’agriculture compromettent l’évolution vers des systèmes alimentaires plus sains, durables, équitables et efficients, nous détournant ainsi activement de l’accomplissement des objectifs de développement durable et des cibles de l’Accord de Paris. Le présent rapport plaide de manière convaincante pour une réorientation des formes de soutien aux producteurs agricoles qui sont préjudiciables afin d’inverser cette situation, en optimisant l’utilisation faite de ressources publiques très limitées, en renforçant la reprise économique une fois qu’aura été jugulée la pandémie de covid-19 et, au bout du compte, en engageant une transformation des systèmes alimentaires susceptible d’appuyer la concrétisation des promesses faites à l’échelle mondiale au titre du développement durable. Le présent rapport fournit aux décideurs une estimation actualisée du soutien accordé dans le passé et aujourd’hui encore aux producteurs agricoles: elle porte sur 88 pays et se projette à l’horizon 2030. Les tendances qui émergent de cette analyse vont clairement dans le sens d’une action à mener aux niveaux national, régional et mondial pour éliminer progressivement les formes de soutien qui entraînent le plus de distorsions et sont les plus délétères sur le plan environnemental et social, comme les incitations par les prix et les subventions couplées, et pour les réorienter au profit d’investissements dans des biens publics et des services généraux axés sur l’agriculture, comme la recherche développement et les infrastructures, ou encore les subventions découplées. Globalement, l’analyse fait apparaître que, bien qu’il soit nécessaire d’éliminer ou de réduire les formes de soutien à l’agriculture qui sont contreproductives, il n’en faudra pas moins prendre des initiatives propres à atténuer les effets d’arbitrages politiques et à garantir une issue qui soit globalement positive. Le présent rapport confirme que, si quelques pays ont certes commencé à réorienter et à réformer leur soutien à l’agriculture, il sera indispensable de procéder à des réformes de portée plus vaste, plus radicales et exécutables plus rapidement pour transformer les systèmes alimentaires. Il fournit donc des orientations (selon six étapes) aux gouvernements quant à la réorientation du soutien aux producteurs agricoles et aux réformes qui seront nécessaires pour y parvenir. Il y est proposé d’intensifier la collaboration et la coopération entre gouvernements, instituts de recherche, organisations non gouvernementales et secteur privé pour générer les données factuelles nécessaires à l’élaboration et à la mise en oeuvre de stratégies de réorientation.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Gestion durable de la Chenille Légionnaire d'automne en Afrique
    Programme d'action de la FAO
    2017
    Also available in:

    La FAO et de nombreux partenaires ont élaboré un cadre de partenariat afin de coordonner toutes les interventions mise en oeuvre pour lutter contre la Chenille légionnaire d’automne. La FAO jouera un rôle actif dans la coordination des activités, des plans d’action et des approches de tous les partenaires afin de fournir des solutions durables au défi posé par l’insecte ravageur. La FAO a préparé un Programme d’Actions dans le cadre de cette initiative.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Renforcement de la performance des systèmes post-capture et du commerce régional en pêche artisanale: cas de la réduction des pertes post- capture des pays riverains du bassin de la Volta 2016
    Also available in:

    Dans son rapport annuel de 2013 sur le Partenariat international pour la gouvernance et le commerce des pêches africaines, le NEPAD a noté que la majorité des pêches sont mal gérées en Afrique. Le NEPAD et la FAO visent à renforcer la capacité de l'Afrique à mettre en oeuvre des programmes et des réformes réactives en termes de gestion, de gouvernance et d’échanges commerciaux pour la pêche afin, entre autres, d’améliorer les bénéfices post-capture et contribuer à de meilleurs moyens d’existence pour les acteurs de la pêche et à une sécurité alimentaire et nutritionnelle accrue à travers une bonne gestion des ressources halieutiques. Le résultat 4 de la composante B «Mécanismes mis en place pour améliorer la performance de la chaîne après capture en pêche et aquaculture et le commerce régional» du Programme poisson NEPAD/FAO, initiative de collaboration entre l'ACPN et la FAO, en découle et est financé par l'Agence suédoise de développement international durant trois ans, à hauteur de 5,5 millions de dollars EU. Les activités ont débuté par un état des lieux, avec une revue des informations de sources secondaires et des données recueillies lors d’une visite ponctuelle de plusieurs sites du bassin de la Volta au Burkina Faso, au Ghana et au Togo, pays les plus importants en termes de superficie et de volume de production. Les résultats de ce processus ont été présentés lors d’un atelier sous-régional pour améliorer la compréhension de l’approche de chaînes de valeur durables p ar rapport à la problématique des pertes, par les principaux acteurs publics et privés de la pêche et renforcer leur capacité à utiliser les outils d’évaluation des pertes ainsi qu’à identifier des solutions aux déterminants de ces pertes en y intégrant pleinement les aspects genre et changements climatiques. Cet atelier a ensuite été suivi par la réalisation d’études de cas pratiques pilotes au niveau de cinq pays bénéficiaires afin de permettre aux participants de se familiariser avec la métho dologie puis d’un exercice à grande échelle mis en oeuvre au Burkina Faso, au Ghana et au Togo pour asseoir le processus d’approfondissement de l’analyse à travers les EPAC et la compréhension des dynamiques du commerce transfrontalier au niveau des trois pays.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.