Thumbnail Image

Protéger les moyens d’existence et renforcer la résilience des ménages vulnérables en insécurité alimentaire au Mali - TCP/MLI/3705









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Mécanisme d’alerte et d’assistance rapide aux urgences humanitaires des agropasteurs victimes de la crise sécuritaire au Burkina Faso - TCP/BKF/3705 2022
    Also available in:
    No results found.

    Au Burkina Faso, la crise sécuritaire liée à la recrudescence des violences perpétrées par des groupes armés non étatiques et à l’amplification des conflits intercommunautaires entraîne des déplacements massifs de populations et entrave l’accès aux marchés et aux champs, avec des répercussions catastrophiques sur les moyens d'existence et les activités de production agricole Les quatre régions les plus touchées (le Centre Nord l’Est, le Nord et le Sahel) font face depuis 2019 à une situation humanitaire sans précédent Le caractère nouveau du choc et sa volatilité ont révélé une inadéquation des outils et une faible capacité du dispositif d’alerte précoce à faire face aux multiples défis à relever Les actions du projet visaient à mettre en place un mécanisme d’analyse, d’alerte et de coordination efficace pour prioriser les besoins humanitaires et y apporter une réponse rapide, en particulier dans le secteur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle En coordination avec le Programme alimentaire mondial ( et les autres acteurs humanitaires, un appui à la protection des moyens d’existence agricole devait également être apporté à 2 000 ménages vulnérables.
  • Thumbnail Image
    Document
    Evaluation finale du projet «Appui à la mise en place d’un Système d’Information durable sur la sécurité alimentaire et d’alerte précoce»
    Symbole du projet: GCP/CHD/038/EC
    2018
    Also available in:
    No results found.

    Le Tchad est l’un des pays les plus vastes d’Afrique avec 1 284 000 km2. Sa population était estimée en 2009 à 11 039 873 millions d’habitants dont 78 pour cent de ruraux. L’objectif global du projet était de réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages du Tchad. Les objectifs spécifiques étaient de: (i) disposer d’informations fiables, disponibles en temps réel et de manière pérenne, permettant une bonne gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. (ii) Réduire l’effet négatif des chocs agro-climatiques et socio-économiques sur les ménages grâce à une alerte et des réponses opportunes et appropriées. Malgré quelques faiblesses dans sa conception, le projet d’appui au Système d’Information sur la Sécurité Alimentaire et d’Alerte Précoce (SISAAP) a pu bien répondre à un besoin d’informations sur la sécurité alimentaire fiables et consistantes au niveau national en impliquant toutes les parties prenantes du secteur. La nécessité de maintenir le SISAAP fonctionnel est plus que jamais d’actualité dans un pays fragile et vulnérable aux risques de crises comme le Tchad. Cependant des risques menacent la durabilité du SISAAP. Les difficultés de mobilisation du financement de l’Etat vont freiner la dynamique en cours et compromettre la durabilité des acquis. Sans le SISAAP, le Gouvernement du Tchad et les acteurs n’auront plus de données actualisées sur la situation de la Sécurité alimentaire et ne pourra pas mieux élaborer leur plan de réponse. Pour tous les acteurs rencontrés, il est important que le SISAAP quitte son statut de projet pour devenir une véritable structure étatique pérenne.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation du projet «Appui au redressement agricole des ménages les plus vulnérables et à la relance de l'économie locale pour une résilience accrue des communautés rurales en République centrafricaine»
    Symbole du projet: OSRO/CAF/605/UK
    2022
    Also available in:
    No results found.

    Le projet «Appui au redressement agricole des ménages les plus vulnérables et à la relance de l'économie locale pour une résilience accrue des communautés rurales en République centrafricaine», financé par le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord, a été mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur la période décembre 2016-mars 2019. L’évaluation a été réalisée par une équipe d’experts indépendants sous la coordination du Bureau de l’évaluation de la FAO entre août 2019 et octobre 2019. Le projet est cohérent avec les politiques et programmes de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et s’insère bien dans la réponse humanitaire dans son ensemble. Il a permis à de nombreux ménages de bénéficier de semences améliorées et d'outils agricoles à travers des distributions directes et des foires aux semences. Il a également permis à de nombreux groupements de redémarrer leur activité d'élevage. Bien que le financement ait couvert trois années, le projet a prévu de travailler chaque année avec des bénéficiaires différents, ce qui n’a pas favorisé la pérennisation des résultats. L’évaluation recommande une séparation des rôles claire entre les organisations non gouvernementales partenaires de mise en œuvre et les partenaires en charge du suivi des activités.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.