Thumbnail Image

<i>L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde</i> (SOFI) 2002

L'état de l'insécurité alimentaire dans le monde








Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2004
    Suivi des progrès: accomplis en vue de la réalisation des objectifs du Sommet mondial de l’alimentation et du Millénaire
    2004
    Cette sixime dition de Ltat de linscurit alimentaire dans le monde rvle que le nombre de personnes souffrant chroniquement de la faim dans le monde en dveloppement na baiss que de 9 millions depuis 1990-1992, la priode de rfrence du Sommet mondial de lalimentation. Une conclusion simpose: nous devons faire mieux. Le prsent rapport rend compte des remarquables progrs accomplis dans la lutte contre la faim par plus de 30 pays de toutes les rgions en dveloppement. Un deuxime fait est donc irrf utable: nous pouvons faire mieux. Pour la premire fois cette anne, Ltat de linscurit alimentaire dans le monde 2004 prsente une estimation provisoire des cots stupfiants que la faim impose aux familles et aux peuples qui en sont victimes. Les dcs prmaturs et les vies brises par linvalidit se comptent par millions, tandis que les pertes correspondantes de productivit et de revenu se chiffrent en milliards de dollars. lvidence, tant du point de vue moral que du point de vue pragmatique, nous ne pouvons pas renoncer faire mieux. Le rapport comporte galement un article spcial traitant de lincidence de la croissance rapide des villes et des revenus dans le monde en dveloppement et de la mondialisation de lindustrie alimentaire sur la faim, la scurit alimentaire et ltat nutritionnel des populations. Enfin, Ltat de linscurit alimentaire dans le monde 2004 se termine par un appel urgent en faveur dun renforcement de laction, des ressources et des engagements qui permettraient datteindre lobjectif du Sommet mondial de lalimentation. Cet objectif rduire de moiti, dici 2015, le nombre des tres humains qui ont faim est encore ralisable pour autant que les efforts dploys pendant les 10 prochaines annes portent sur des mesures bien cibles, simples et peu coteuses qui mettent rapidement labri de ce flau une multitude dtres humains. La faim ne peut pas attendre.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2008
    Prix élevés des denrées alimentaires et sécurité alimentaire – menaces et perspectives
    2008
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2008 constitue le neuvième rapport intérimaire de la FAO sur la faim dans le monde depuis le Sommet mondial de l’alimentation (SMA) de 1996. Dans les rapports précédents, la FAO a exprimé sa profonde préoccupation quant à l’absence de progrès dans la réduction du nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde, qui est resté élevé. Dans le rapport de cette année, l’accent est mis sur les conséquences des prix élevé s des denrées alimentaires qui ont de sérieuses conséquences sur les populations les plus pauvres du monde, puisqu’ils réduisent considérablement leur pouvoir d’achat, déjà faible. Les prix élevés des denrées alimentaires ont aggravé la pénurie alimentaire, tout en rendant indispensable la réalisation des objectifs internationaux de réduction de la faim d’ici 2015. Ce rapport examine également comment des prix alimentaires élevés présentent une occasion de relancer l’agri culture paysanne dans les pays en développement. Comme indiqué dans le rapport, les estimations de la FAO sur la sous-alimentation pour la période allant de 1990-92 à 2003-05 ont été revues sur la base des nouvelles normes concernant les besoins énergétiques de l’être humain établies par les Nations Unies (ONU) et des données révisées sur les populations (2006).
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2009
    Crises économiques – répercussions et enseignements
    2009
    L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2009 présente les dernières statistiques sur la sous-alimentation à l’échelle mondiale, parvenant à la conclusion que des problèmes structurels de sous-investissement ont empêché de progresser vers l’accomplissement de l’objectif du Sommet mondial de l’alimentation et du premier des Objectifs du Millénaire pour le développement relatif à la cible de la réduction de la faim. Cette situation décevante a été aggravée d’abord par la crise alimentaire, et maintenant par la crise économique mondiale, dont les effets conjugués ont porté à plus d’un milliard le nombre des personnes sous-alimentées dans le monde, et cela pour la première fois depuis 1970. Le rapport illustre les voies de transmission de la crise économique aux pays en développement, présente une série d’études de cas montrant comment les pauvres s’efforcent de faire face à des chocs de grande ampleur dont ils ne sont pas responsables. Cette crise diffère d e celles que les pays en développement ont connues dans le passé, parce qu’elle frappe simultanément le monde entier, qu’elle vient s’ajouter à une crise alimentaire qui a déjà mis à rude épreuve les mécanismes de parade des pauvres et parce qu’aujourd’hui les pays en développement sont plus intégrés dans l’économie mondiale que lors des décennies précédentes.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.