Thumbnail Image

Sélection d’échalote de jours courts au Cap-Vert

Réseau Africain pour le Développement de l'Horticulture (RADHORT)









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Les Banques de Semences Communautaires
    Écoles pratiques d’agriculture et de vie pour jeunes (JFFLS) - Guide de l’animateur
    2014
    Also available in:

    La conservation des semences est une pratique utilisée par les agriculteurs et leurs familles depuis des millénaires. Elle leur a permis de cultiver un grand nombre de variétés locales, qui ont su s’adapter à différentes conditions environnementales et à leurs changements, tels que les pénuries d’eau, les vents forts, les sols pauvres en nutriments, etc. Bien que les graines puissent être conservées à l’échelle mondiale, comme dans la Réserve Mondiale de Semences de Svalbard1, cela peut ne pas ê tre suffisant pour assurer la diversité au niveau local. À cet égard, les banques de semences communautaires peuvent aider les agriculteurs à avoir accès à des semences qui leur permettent de cultiver pendant la saison de semis suivante ou elles peuvent être utilisées comme un approvisionnement d’urgence en semences lorsque les récoltes sont endommagées et détruites, par exemple à cause d’inondations. Le changement climatique a un impact significatif sur la production agricole, pour cela la cult ure de variétés locales, qui ont une diversité génétique élevée, est extrêmement importante car elles ont la capacité de mieux résister et s’adapter aux contraintes et changements environnementaux. La création de banques de semences communautaires peut aider les agriculteurs à acquérir des variétés adaptées aux conditions locales; ces variétés peuvent ne pas être accessibles par le biais des systèmes semenciers formels, être coûteuses ou souffrir d’approvisionnements irréguliers. Si les agricult eurs et en particulier les petits exploitants ayant de faibles ressources, peuvent avoir accès à ces variétés adaptées à l’environnement local, cela peut les aider à disposer de semences pour la saison de plantation suivante ainsi que leur fournir un approvisionnement d’urgence en semences en période de crise, les rendant moins dépendants des systèmes semenciers formels. Les banques de semences communautaires aideront à préserver les variétés de semences mieux adaptées à la région, qu’il s’agiss e de variétés locales ou de variétés nouvelles issues de programmes de sélection. La sélection des variétés les plus adaptées à une région donnée nécessite du temps et des essais bénéficiant d’un appui technique, mais une fois les meilleures variétés identifiées, la banque de semences communautaire joue un rôle essentiel pour assurer la disponibilité de semences de qualité. La diversité des semences est améliorée et un revenu supplémentaire est généré lorsque les graines sont échangées et vendue s à des communautés voisines. La diversification des cultures et des variétés est également très importante en termes de sécurité alimentaire de la population, car elle réduit le risque de défaillance complète de la production et contribue à renforcer la capacité à résister des communautés.
  • Thumbnail Image
    Meeting
    Rapport de la 17e session du Groupe de travail sur les thons tropicaux 2015
    Also available in:
    No results found.

    La 17e session du Groupe de travail de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) sur les thons tropicaux (GTTT) s’est tenue à Montpellier, en France, du 23 au 28 octobre 2015. La réunion a été ouverte par le président, le Dr Shiham Adam (Maldives), et par le vice-président, le Dr Gorka Merino (UE,Espagne). Un total de 44 participants ont assisté à la session (53 en 2014, 46 en 2013), dont un expert invité, le Dr Simon Hoyle, un consultant de Nouvelle-Zélande, dont la participation fut fin cée par la CTOI et l’ISSF, et un consultant en évaluation des stocks embauché par la CTOI pour l’albacore, M. Adam Langley.   Ce qui suit est un extrait des recommandations faites par le GTTT17 au Comité scientifique, dont l’intégralité est fournie dans l’Appendice X.   Rapport du 2e atelier sur les PUE dans les pêcheries palangrières GTTT17.02  [111] NOTANT que les PUE des palangriers de Taïwan,Chine dans les régions méridioles sont affectées par la récente croissance rapide de la pêcherie de r ouvet et que c’est une nouvelle pêcherie avec une capturabilité sensiblement inférieure pour les thons, il est important que les indices de PUE reflètent ce changement de capturabilité. Ainsi, le GTTT RECOMMANDE que les futures normalisations des PUE thonières devraient utiliser des méthodes appropriées pour identifier l’effort dirigé vers le rouvet et les espèces apparentées et de soit retirer ledit effort du jeu de données, soit d’inclure dans la normalisation une variable catégorique pour la méthode de ciblage. Les données sur le rouvet devraient être fournies aux alystes de données produisant les indices de PUE. GTTT17.03  [112] Le GTTT A NOTÉ que les différences entre les indices des PUE palangrières du Japon et de Taïwan,Chine ont été examinées et attribuées soit à la faible couverture d'échantillonge des données de jourux de bord (de 1982 à 2000) soit à des déclarations erronées à travers les océans (Atlantique et Indien) des prises de patudo entre 2002 et 2004 pour Taïwan,Chine . Le GTTT RECOMMANDE 1) le développement de critères minimaux (par exemple 10% en utilisant un simple échantillonge aléatoire stratifié) pour la couverture des jourux de bord pour en utiliser les données dans les processus de normalisation ; et 2) l’identification, grâce à une alyse exploratoire, des vires qui font des déclarations erronées et leur exclusion du jeu de données dans les alyses de normalisation. GTTT17.04  [113] Le GTTT RECOMMANDE ce qui suit : ·       Il faudrait donner plus de cr édibilité aux indices de PUE basés sur les données opérationnelles, car les alyses de ces données peuvent prendre en compte plusieurs facteurs et donc les alystes sont mieux à même de vérifier les données pour y rechercher d’éventuelles incohérences et erreurs. ·       Les flottilles de Taïwan,Chine devraient fournir aux alystes toutes les données des jourux de bord disponibles, ce qui représente la meilleure et la plus complète source d'informations possible. Cela provient du fait que les jeux de données actuellement utilisés par des scientifiques de Taïwan,Chine sont incomplets et ne sont pas mis à jour avec les données des jourux de bord qui arrivent après la filisation des jeux de données. ·       Il faudrait, dans la mesure du possible, obtenir les informations sur l’identité des vires pour les flottilles japoises pour la période antérieure à 1979, à partir des jourux de bord origiux ou d'autres sources, pour permettre une estimation du changement de capturabilité durant cette pér iode et pour permettre une alyse typologique en utilisant les données au niveau des vires. Pendant cette période, il y a eu des changements significatifs de technologies (par exemple, les congélateurs) et de ciblage (par exemple de l'albacore au patudo). ·       L'examen des données de niveau opérationnel de toutes les flottilles palangrières (Rép. de Corée, Japon et Taïwan,Chine) va nous donner une meilleure idée de ce qu’il se passe au niveau de la pêcherie et du stock, surtout si certains jeu x de données ont des tailles d'échantillon réduites ou un effort faibles pour quelques années, tandis que d'autres ont des tailles d'échantillons élevées et un effort plus élevé. Nous aurons donc un échantillon représentatif couvrant les zones les plus étendues possibles dans l'océan Indien. Cela permettra également d’éviter de n'avoir aucune information pour certaines strates si aucune flottille n’y opérait et de devoir dans ce cas combiner deux indices. GTTT17.05  [114] NOTANT le paragraphe 11 3 ci-dessus, le GTTT RECOMMANDE qu’un travail conjoint d’alyse des données opérationnelles de prises-et-effort de plusieurs flottilles soit réalisé, afin d’améliorer les méthodes et de fournir des indices d’abondance pour les évaluations de stocks de la CTOI. Revue de la proposition et adoption du rapport de la 17e session du groupe de travail sur les thons tropicaux GTTT17.08  [164] Le GTPP RECOMMANDE que le Comité scientifique examine l’ensemble consolidé des recommandations découlant du GTTT1 7, fourni en Annexe X, ainsi que les avis de gestion fournis dans les propositions de résumé sur l’état des ressources de chacune des trois espèces de thons tropicaux sous mandat de la CTOI, ainsi que du graphe de Kobe combiné pour 2015 (Figure 10) : ·       Patudo (Thunnus obesus) –Annexe VI ·       Listao (Katsuwonus pelamis) –Annexe VII ·       Albacore (Thunnus albacares) –Annexe VIII   État des stocks Un résumé de l’état des stocks de thons tropicaux sous mandat de la CTOI est fourni dans l e Tableau 1.
  • Thumbnail Image
    Meeting
    Rapport de la 17e session du Groupe de travail sur les thons tropicaux 2015
    Also available in:
    No results found.

    La 17e session du Groupe de travail de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) sur les thons tropicaux (GTTT) s’est tenue à Montpellier, en France, du 23 au 28 octobre 2015. La réunion a été ouverte par le président, le Dr Shiham Adam (Maldives), et par le vice-président, le Dr Gorka Merino (UE,Espagne). Un total de 44 participants ont assisté à la session (53 en 2014, 46 en 2013), dont un expert invité, le Dr Simon Hoyle, un consultant de Nouvelle-Zélande, dont la participation fut fin cée par la CTOI et l’ISSF, et un consultant en évaluation des stocks embauché par la CTOI pour l’albacore, M. Adam Langley.   Ce qui suit est un extrait des recommandations faites par le GTTT17 au Comité scientifique, dont l’intégralité est fournie dans l’Appendice X.   Rapport du 2e atelier sur les PUE dans les pêcheries palangrières GTTT17.02  [111] NOTANT que les PUE des palangriers de Taïwan,Chine dans les régions méridioles sont affectées par la récente croissance rapide de la pêcherie de r ouvet et que c’est une nouvelle pêcherie avec une capturabilité sensiblement inférieure pour les thons, il est important que les indices de PUE reflètent ce changement de capturabilité. Ainsi, le GTTT RECOMMANDE que les futures normalisations des PUE thonières devraient utiliser des méthodes appropriées pour identifier l’effort dirigé vers le rouvet et les espèces apparentées et de soit retirer ledit effort du jeu de données, soit d’inclure dans la normalisation une variable catégorique pour la méthode de ciblage. Les données sur le rouvet devraient être fournies aux alystes de données produisant les indices de PUE. GTTT17.03  [112] Le GTTT A NOTÉ que les différences entre les indices des PUE palangrières du Japon et de Taïwan,Chine ont été examinées et attribuées soit à la faible couverture d'échantillonge des données de jourux de bord (de 1982 à 2000) soit à des déclarations erronées à travers les océans (Atlantique et Indien) des prises de patudo entre 2002 et 2004 pour Taïwan,Chine . Le GTTT RECOMMANDE 1) le développement de critères minimaux (par exemple 10% en utilisant un simple échantillonge aléatoire stratifié) pour la couverture des jourux de bord pour en utiliser les données dans les processus de normalisation ; et 2) l’identification, grâce à une alyse exploratoire, des vires qui font des déclarations erronées et leur exclusion du jeu de données dans les alyses de normalisation. GTTT17.04  [113] Le GTTT RECOMMANDE ce qui suit : ·       Il faudrait donner plus de cr édibilité aux indices de PUE basés sur les données opérationnelles, car les alyses de ces données peuvent prendre en compte plusieurs facteurs et donc les alystes sont mieux à même de vérifier les données pour y rechercher d’éventuelles incohérences et erreurs. ·       Les flottilles de Taïwan,Chine devraient fournir aux alystes toutes les données des jourux de bord disponibles, ce qui représente la meilleure et la plus complète source d'informations possible. Cela provient du fait que les jeux de données actuellement utilisés par des scientifiques de Taïwan,Chine sont incomplets et ne sont pas mis à jour avec les données des jourux de bord qui arrivent après la filisation des jeux de données. ·       Il faudrait, dans la mesure du possible, obtenir les informations sur l’identité des vires pour les flottilles japoises pour la période antérieure à 1979, à partir des jourux de bord origiux ou d'autres sources, pour permettre une estimation du changement de capturabilité durant cette pér iode et pour permettre une alyse typologique en utilisant les données au niveau des vires. Pendant cette période, il y a eu des changements significatifs de technologies (par exemple, les congélateurs) et de ciblage (par exemple de l'albacore au patudo). ·       L'examen des données de niveau opérationnel de toutes les flottilles palangrières (Rép. de Corée, Japon et Taïwan,Chine) va nous donner une meilleure idée de ce qu’il se passe au niveau de la pêcherie et du stock, surtout si certains jeu x de données ont des tailles d'échantillon réduites ou un effort faibles pour quelques années, tandis que d'autres ont des tailles d'échantillons élevées et un effort plus élevé. Nous aurons donc un échantillon représentatif couvrant les zones les plus étendues possibles dans l'océan Indien. Cela permettra également d’éviter de n'avoir aucune information pour certaines strates si aucune flottille n’y opérait et de devoir dans ce cas combiner deux indices. GTTT17.05  [114] NOTANT le paragraphe 11 3 ci-dessus, le GTTT RECOMMANDE qu’un travail conjoint d’alyse des données opérationnelles de prises-et-effort de plusieurs flottilles soit réalisé, afin d’améliorer les méthodes et de fournir des indices d’abondance pour les évaluations de stocks de la CTOI. Revue de la proposition et adoption du rapport de la 17e session du groupe de travail sur les thons tropicaux GTTT17.08  [164] Le GTPP RECOMMANDE que le Comité scientifique examine l’ensemble consolidé des recommandations découlant du GTTT1 7, fourni en Annexe X, ainsi que les avis de gestion fournis dans les propositions de résumé sur l’état des ressources de chacune des trois espèces de thons tropicaux sous mandat de la CTOI, ainsi que du graphe de Kobe combiné pour 2015 (Figure 10) : ·       Patudo (Thunnus obesus) –Annexe VI ·       Listao (Katsuwonus pelamis) –Annexe VII ·       Albacore (Thunnus albacares) –Annexe VIII État des stocks Un résumé de l’état des stocks de thons tropicaux sous mandat de la CTOI est fourni dans le Tableau 1.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.