Thumbnail Image

FPMA bulletin #3, 10 avril 2018

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires











Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #5 FR, 9 juin 2021
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux des céréales ont de nouveau augmenté globalement en mai, bien qu’ils aient commencé à fléchir à la fin du mois sous la pression d’une amélioration des perspectives de production. Les prix internationaux du riz sont restés stables en mai, les problèmes de logistique et les coûts d’expédition élevés ayant maintenu l’activité commerciale à des niveaux modérés durant tout le mois. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires sont restés à des niveaux record ou quasi-record au Soudan et au Soudan du Sud, soutenus par l’insuffisance des disponibilités et de graves difficultés macro-économiques, notamment la faiblesse des monnaies qui a soutenu l’inflation des prix des produits alimentaires. En mai, les prix du maïs ont augmenté modérément en Afrique du Sud et sont restés à des niveaux plus élevés que l’an dernier, les répercussions de la hausse des prix sur le marché international ayant compensé les pressions à la baisse exercées par les récoltes abondantes de maïs rentrées en 2021. En Amérique du Sud, les prix du maïs jaune ont de nouveau augmenté dans les principaux pays producteurs, l’Argentine et le Brésil, et sont restés nettement plus élevés qu’un an auparavant, en raison des pressions à la hausse exercées par des ventes à l’exportation record dans le premier et des conditions de sècheresse dans le second. Les marchés de ces deux pays ont également été soutenus par la forte progression des prix sur le marché international.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    FPMA Bulletin #4, 10 mai 2018
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2018
    En avril, les prix internationaux du blé et du maïs ont globalement augmenté, en raison de préoccupations quant aux conditions météorologiques dans les principaux pays producteurs et de la vigueur des échanges. Les prix internationaux du riz ont également augmenté sous l’effet d’un regain de la demande d’importation en Asie. En Afrique de l’Est, au Soudan, les prix des denrées de base (millet, sorgho et blé) sont restés fermes ou ont augmenté en avril, atteignant des niveaux record ou quasi-record, soutenus par la faiblesse de la monnaie, la suppression des subventions accordées au blé et la hausse des coûts de transport. En Amérique centrale, les prix du maïs blanc ont fortement augmenté en mars et avril et ont atteint des niveaux nettement supérieurs à ceux d’il y a un an dans la plupart des pays de la sous-région. Les pressions à la hausse saisonnières ont été soutenues par une augmentation des prix d’achat de l’industrie meunière, les tendances sur le marché international et l’augmentation des coûts du carburant. En Amérique du Sud, les prix du maïs jaune et du blé ont continué d’augmenter en Argentine, soutenus par une forte demande et des prévisions de récoltes réduites cette année. Les prix du maïs ont fortement augmenté au Brésil en raison d’exportations vigoureuses et de prévisions d’une contraction de la production en 2018; ceux du blé ont augmenté à la suite de la forte réduction de la production l’an dernier et de la hausse du coût des importations.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    FPMA Bulletin #5, 12 juin 2017
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2017
    Les cours internationaux du blé ont observé des tendances contrastées en mai, ils ont augmenté en Amérique du Nord et dans l’Union européenne en raison de conditions météorologiques défavorables, tandis qu’ils ont légèrement fléchi dans la région de la mer Noire et en Argentine. Les prix à l’exportation du maïs sont restés globalement stables, alors que les cours du riz ont été soutenus par une demande vigoureuse. En Asie, les prix du riz ont fortement augmenté et ont atteint des niveaux recor d au Bangladesh, sous l’effet d’un resserrement de l’offre causé par une réduction de la production et des importations en 2016, ainsi que par la contraction de la récolte de la campagne principale de 2017 qui a souffert en raison d’inondations. Les prix du riz ont également augmenté dans les principaux pays exportateurs, alors qu’ils sont demeurés relativement stables ailleurs. Les prix des céréales ont continué d’augmenter dans plusieurs pays d’Afrique de l’Est en mai, atteignant des niveaux record ou quasi-record. Les tendances saisonnières ont été exacerbées par le recul des disponibilités provoqué par la contraction des récoltes de la campagne secondaire de 2016 due à la sécheresse ainsi que par des perspectives incertaines concernant les récoltes de 2017 en raison de l’insuffisance des pluies et d’infestations de ravageurs des cultures. En Afrique de l’Ouest, les prix des céréales ont augmenté en mai, conformément aux tendances saisonnières, et ont atteint des niveaux supérieur s à ceux observés un an plus tôt, en particulier au Niger, en raison de déficits localisés de la production l’an dernier et d’une réduction des importations. Au Nigéria, la forte dépréciation de la monnaie locale a continué de soutenir les prix des denrées alimentaires; la hausse des prix a également été exacerbée par l’insécurité et les coûts de transport élevés.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.