Thumbnail Image

Les forêts pour un monde meilleur

Unasylva 253 – Vol. 73 2022/1











FAO. 2023. Les forêts pour un monde meilleur. Unasylva no 253 - Vol. 73 2022/1. Rome.




Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Situation des forêts du monde 2009 2009
    Quel sera l’impact sur les forêts du futur développement économique, du commerce mondialisé et de l’accroissement démographique? L’édition 2009 du rapport biennal sur la Situation des forêts du monde se penche sur cette question sous le thème «Société, forêts et foresterie: s’adapter pour l’avenir». La Partie I récapitule les perspectives pour les forêts et la foresterie dans chaque région en se basant sur les études prospectives régionales du secteur forestier publiées périodiquement par la FAO . Les tendances déjà observées et les projections relatives aux changements démographiques, économiques, institutionnels et technologiques sont examinées pour ébaucher des hypothèses pour 2030. La Partie II analyse comment la foresterie devra s’adapter à l’avenir. Y sont examinés en particulier: les perspectives mondiales relatives à la demande de produits ligneux; les mécanismes destinés à répondre à la demande de services environnementaux des forêts; les changements opérés dans les institution s du secteur forestier et les évolutions scientifiques et technologiques. Ce volume servira de ressource d’information pour appuyer les politiques et les recherches relatives aux forêts. Il est à espérer qu’il suscitera également une réflexion et un débat féconds et contribuera ainsi à améliorer l’avenir des forêts dans le monde.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Unasylva: 300 ans de foresterie durable
    Vol 64
    2013
    Also available in:

    Les forestiers tendent à regarder à long terme parce que les arbres mettent longtemps à grandir. Cela pourrait expliquer pourquoi ils ont été les pionniers dans l’élaboration du concept moderne de durabilité. Si l’on débat encore pour savoir où, quand et à travers qui a émergé ce concept, dans ce numéro d’Unasylva, Schmithüsen plaide en faveur de Hans Carl von Carlowitz, en qui il voit la figure ayant catalysé le processus. Il y a trois cents ans cette année, von Carlowitz, un administrateur d es mines allemand, était contrarié de voir s’épuiser le bois devant approvisionner les mines d’argent qu’il supervisait; il était en outre fort critique à l’égard de la pensée exclusivement axée sur le profit, qui était à l’origine de la surexploitation des forêts. Il publia ainsi un ouvrage, Sylvicultura oeconomica, dans lequel il forgea le terme allemand désignant la durabilité, Nachhaltigkeit. Von Carlowitz déclarait que le principe de la Nachhaltigkeit devait être appliqué à la gestion fores tière de façon à garantir un approvisionnement en bois perpétuel, et il incitait vigoureusement à adopter des mesures susceptibles de faire des forêts une ressource économique permanente. Au cours des décennies et des siècles suivants, le concept de la Nachhaltigkeit se diffusa, partant de l’Europe centrale pour se répandre en Inde, aux États-Unis d’Amérique et ailleurs. Selon toute probabilité, ce fut là le point de départ de l’approche moderne de gestion durable des forêts (GDF). Selon un ar ticle de Küchli, la foresterie suisse était fortement influencée par les approches allemandes mais, à la fin des années 1800, elle s’en détourna pour se diriger vers ce qui a fini par être connu sous le nom de foresterie proche de la nature. Cette démarche abandonna la tendance précédente consistant à simplifier les peuplements forestiers, et privilégia le développement de peuplements mixtes à régénération naturelle, composés principalement d’espèces locales. Pour Küchli, la gestion forestière p roche de la nature pourrait représenter la stratégie la plus efficace pour faire face aux changements climatiques.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Unasylva: Les forêts et l’agenda climatique
    No. 246. Vol. 67 2016/1
    2016
    Also available in:

    La publication de ce numéro d’Unasylva coïncide avec deux événements marquants pour les forêts. Les 196 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques viennent de se réunir à la Conférence Paris climat 2015 en vue de négocier un accord qui soit en mesure de changer la donne en matière de changement climatique. Toujours à Paris, le Global Landscapes Forum 2015, Forum mondial sur les paysages, a été le théâtre de discussions de haut niveau portant sur la recherche et les politiques qui sous-tendent les questions d’utilisation des terres. La restauration des paysages forestiers est une pièce clé du puzzle.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.