Thumbnail Image

Évaluation finale du projet «Réduire la vulnérabilité des moyens d’existence agricoles à travers l’approche "Caisses de résilience" au Sahel»

Symbole du projet: OSRO/RAF/605/BEL











Annexe 1. Termes de référence

Réponse de la Direction

Rapport de suivi: Burkina Faso

Rapport de suivi: Mali


FAO. Évaluation finale du projet «Réduire la vulnérabilité des moyens d’existence agricoles à travers l’approche "Caisses de résilience" au Sahel». Série évaluation de projet, 09/2020. Rome. 



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Tchad: Points forts du projet - OSRO/CHD/107/FRA
    Reconstitution des moyens d’existence et renforcement de la résilience des ménages touchés par les inondations au sud du Tchad, dans la province du Mayo Kebbi Est
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Depuis plusieurs années, les communautés de la province du Mayo-Kebbi Est sont régulièrement touchées par les effets du changement climatique, en particulier des inondations excessives qui impactent les moyens d'existence agricoles des ménages. La France a financé le projet OSRO/CHD/107/FRA pour un montant de 250 000 EUR. Le projet avait pour objectif de renforcer les capacités de réponse des ménages d’agriculteurs les plus touchés par les inondations et en atténuer les effets sur la sécurité alimentaire et la nutrition des populations. L'approche programmatique des Caisses de résilience de la FAO a été mise en oeuvre au profit de 1 000 ménages vulnérables, à savoir le pilier technique et ses champs écoles agropastoraux; le pilier financier et les associations villageoises d'épargne et de crédit; et enfin le pilier social avec les clubs Dimitra.
  • Thumbnail Image
    Project
    Renforcer la résilience des agro-pasteurs vulnérables dans l’Ile de Santiago à travers l’approche Caisse de résilience - TCP/CVI/3701 2022
    Also available in:
    No results found.

    Des sessions de formation sur les approches CEAP/CdR ont tout d’abord été organisées à l’attention de 40 cadres du Ministère de l’agriculture et de l’environnement afin de créer les compétences locales nécessaires à la mise en oeuvre des activités prévues Dix CEAP ont ensuite été installés (dont neuf sont actifs), regroupant 208 agriculteurs vulnérables des municipalités de Santiago 136 femmes et 72 hommes) Le projet a acquis et distribué des intrants agricoles et du matériel pour l’installation de systèmes d’irrigation goutte à goutte sur les parcelles d’apprentissage et de démonstration Les membres de CEAP ont bénéficié de plusieurs formations et actions de sensibilisation formation sur les bonnes pratiques de production agricole (pilier technique) changement climatique et techniques d’adaptation et de résilience soins sanitaires sur la pandémie de covid 19 mesures sur le genre et alcoolisme nutrition et valorisation des produits agricoles après récolte organisation associative et coopérativisme Des visites d’échange d’expériences ont également été organisées entre CEAP Dans chaque CEAP actif, un Groupe d’épargne et de crédit mutuel ( a été mis en place, dont les ressources financières et patrimoniales sont confiées à une institution de microfinance Citi Coop) et gérées par les membres avec l’appui de Citi Coop Ces structures d’épargne crédit bénéficient actuellement à 140 personnes, dont plus de la moitié sont des femmes Après deux mois d’activité, le montant total des épargnes s’élevait à 3 244 USD.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation finale du projet «Intensifier la résilience aux changements climatiques à travers une gestion agricole et pastorale intégrée dans la zone sahélienne dans le cadre de l’approche de gestion durable des terres au Mali»
    Symbole du projet: GCP/MLI/038/LDF FEM ID: 4822
    2020
    Also available in:

    Le Mali est actuellement confronté à des nombreux défis en raison du changement climatique qui affecte considérablement toutes les communautés du pays, et les producteurs agricoles en particulier. Afin de relever ces défis climatiques, le projet visait à renforcer les capacités des agro-éleveurs des districts de Banamba, Kita et Niono pour les aider à faire face au changement climatique. À l'exception du genre, la stratégie du projet est saine et elle a atteint l'objectif de renforcer la capacité des activités agro-pastorales du Mali à faire face au changement climatique. Un chat communautaire interactif fonctionnel créé par le projet, ainsi que la mise en place des associations villageoises d'épargne et de crédit sont quelques-uns des éléments qui renforcent la résilience des agro-éleveurs et rendent les réalisations du projet plus durables.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.