Thumbnail Image

Étude sur la sécurité en mer pour la pêche artisanale. 1. Sud-ouest de l'océan Indien










Nageon de Lestang, J. Étude sur la sécurité en mer pour la pêche artisanale. 1. Sud-ouest de l’océan Indien. FAO Circulaire sur les pêches. No. 1024/1. Rome, FAO. 2007. 59p.


Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Informations socioéconomiques sur la pêche à Annaba, Algérie
    Analyse des données des enquêtes réalisées en 2017 et 2018
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Le présent travail s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord établi entre le projet FAO CopeMed II et le Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture (CNRDPA), porte sur l’étude de la pêcherie Algérienne dans la région Est (Annaba). Les données socioéconomiques ont été collectées lors d’enquêtes effectuées entre le mois de juillet 2017 et Décembre 2018 au niveau du port d’Annaba pour les trois métiers à savoir chalutiers, sardinier et petits métiers. Au total, 1 217 enquêtes ont été effectuées. Ce rapport démontre que même si le taux d’échantillonnage et la couverture des enquêtes n’ont pas été toujours optimaux, les données collectées permettent cependant de refléter les principales tendances de l’activité de pêche. Par ailleurs il s’agit de données de référence puisque aucune étude similaire n’avait été conduite auparavant dans la zone. L’analyse de données permet d’avoir une vision relativement précise de l’activité de pêche et de la typologie des flottilles en activité et notamment des principaux indicateurs tels que l’effort de pêche, la production débarquée et les stratégies de pêche mise en oeuvre, les circuits et mode de commercialisation des produits de la pêche, la valeur de la production débarquée et le chiffre d’affaire généré, et enfin la rentabilité économique des embarcations et la performance énergétique. Un tel dispositif peut s’avérer très utile pour fournir des outils d’aide à la décision en matière de gestion des pêches, si les données sont analysées régulièrement. En effet le suivi régulier des principaux indicateurs économiques et sociaux de l’activité de pêche est indispensable pour pouvoir prendre des décisions de gestion durable des pêches qui soient adaptées au contexte local de chaque pêcherie.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Résultats technico-économiques des pêches maritimes 2002
    Also available in:
    No results found.

    Ce document sur les pêches résume les conclusions de 15 études réalisées à l'échelon national sur les résultats économiques et financiers des pêches maritimes menées en 1999 et 2000. Ces études valident les conclusions des études effectuées entre 1995 et 1997 et ont été publiées dans le Document technique sur les pêches n° 377 - FAO. 92 sur les 108 types de navires, soit 85%, ont montré un bénéfice net après déduction du coût des amortissements et des intérêts. Ces résultats globalement posit ifs ont été atteints en particulier du fait des prix supérieurs payés aux producteurs, par rapport à la période de l'étude précédente. Il n'y a eu que peu d'indications témoignant d'une réduction de l'effort de pêche et d'une amélioration de l'état des stocks de poissons. On a observé également que certaines flottes de pêche se sont adaptées aux nouvelles conditions créées par une disponibilité réduite et irrégulière des ressources et par l'accès à de nouveaux marchés dans le contexte de la m ondialisation économique, en modifiant leurs modes d'exploitation. Ces navires qui avaient précédemment atteint des résultats positifs et qui maintenant faisaient des pertes, étaient en général des bateaux plutôt anciens continuant à travailler sur des stocks surexploités. En ce qui concerne l'impact des aides financières publiques, on a remarqué que de nombreux navires de pêche qui recevaient des subventions, auraient quand même eu des résultats positifs sans subventions. Pour la plupart des pays, on a noté qu'il n'y avait pas d'informations pratiques et détaillées disponibles, ni sur le montant des aides financières publiques au secteur de la pêche, ni sur les résultats financiers des entreprises individuelles de pêche.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport de l'Atelier Sous-Regional sur la Securite en Mer a la Peche Artisanale (Banjul, Gambie, 26-28 septembre 1994) (Rapport et etudes de cas) 1994
    Also available in:

    Un atelier sous-regional sur la securite en mer s'est tenu a Banjul, Gambie du 26 au 28 septembre 1994. Organise par le Programme pour le Developpement Integre des Peches Artisanales en Afrique de l'Ouest (DIPA), cet atelier a reuni vingt deux delegues venus de la Mauritanie, du Senegal, du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinee Bissau, de la Guinee et de la Sierra Leone. Un representant du Centre canadien d'Etudes et de Cooperation Internationale (CECI) ainsi que des Fonctionnaires de la FAO ont aussi pris part aux travaux de l'atelier. Les objectifs dudit atelier etaient les suivants: analyser les resultats des enquetes nationales; identifier les problemes fondamentaux et examiner l'etat des activites en matiere de securite en mer dans les differents pays; preparer une ebauche de document de projet sur la securite en mer. Les participants ont passe en revue l'etat de la securite en mer dans les sept pays concerne qui forment la partie nord de la zone d'intervention du Programme DIPA. Des changements notables ont ete observes dans les flottilles de la peche artisanale de la sous-region ces 15 dernieres annees. Ces changements sont essentiellement lies au developpement de nouvelles pecheries et a l'introduction de nouvelles techniques de peche, ainsi qu'e la motorisation de plus en plus prononcee. Ces innovations ont favorise un accroissement substantiel des captures. Malheureusement, ce developpement est bien trop souvent accompagne de desagreables effets connexes e p lusieurs niveaux. L'une des consequences directes de ces effets connexes est que les pays ont vu se degrader, au fil des annees, leur tradition en matiere de navigation et d'habilete. Le resultat est le lourd tribut paye par les pecheurs chaque annee a la mer, en raison des accidents repetes, des naufrages allant du simple chavirement des bateaux sans serieuses consequences jusqu'a une collision fatale entre petits et grands bateaux.Les perils en mer peuvent atre dus a des causes naturelles, aux insuffisances liees a la performance des equipements, a la surcharge, au non-respect des regles de navigation, a une formation professionnelle inadequate... Au vu des statistiques ainsi etablies, les participants ont fermement recommande que l'accent soit davantage mis sur l'information, l'education et la communication ainsi que sur la formation et les demonstrations techniques.Toutes ces actions doivent etre entreprises en etroite collaboration avec les pecheurs eux-memes par les approches participatives.Aussi, les participants ont-ils souhaite la creation ou le renforcement des systemes d'assurance pour la peche artisanale qui prennent en charge les problemes lies au reglement des dommages. Cette assurance pourrait couvrir les cas de deces, les bateaux et equipements endommages, detruits ou perdus du fait d'accidents en mer. Les participants ont insiste sur la necessite de renforcer la securite en mer pour promouvoir la peche artisanale, gage de la securite aliment aire dans la sous-region. Enfin, l'atelier a examine et approuve un avant-document de projet sur la securite en mer. Les participants ont demande a la FAO de rechercher un financement pour ledit projet. Us ont aussi souhaite que la FAO en soit l'agence executrice, ils ont, par ailleurs recommande que ce projet ait son siege dans l'un des pays de la sous-region et qu'il entretienne une collaboration etroite avec le Programme DIPA.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.