Thumbnail Image

Impact, résilience, durabilité et transformation pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (FIRST)

Partenariat FAO-EU mécanisme d’assistance aux politique







Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Impact sur la securité alimentaire et nutritionnelle, résilience, durabilité et transformation (FIRST)
    Mécanisme FAO-Union européenne d’aide aux politiques
    2015
    Also available in:

    À travers le mécanisme FIRST, l’Union européenne jouera un rôle actif pour piloter la mise en oeuvre à l’échelle nationale par l’intermédiaire des DUE et de la CE- DEVCO, à l’échelle mondiale. Ce mécanisme sera incorporé à la gestion programmatique et à la structure de coordination de la FAO. Il contribuera directement à la réalisation des résultats liés à la politique et à la gouvernance en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’agriculture durable tels qu’envisagés dans les obj ectifs stratégiques 1 et 2 de l’organisation. Le mécanisme FIRST sera géré et coordonné par un groupe réduit de coordination technique et de gestion. Au niveau des pays et des régions, FIRST fonctionnera par l’intermédiaire des mécanismes établis de la FAO pour la mise en place de cadres de programmation par pays et, le cas échéant, par les initiatives régionales pertinentes. Les arrangements appropriés de mise en oeuvre à l’échelle des pays seront identifiés avec le gouvernement et les principa ux acteurs, en fonction du contexte.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Information pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et résilience pour la prise de décision (INFORMED)
    Le soutien technique de la FAO et de l'Union Européenne à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l'analyse de la résilience
    2015
    Also available in:

    Le Programme "INFORMED" est conçu essentiellement pour étayer le travail analytique qui doit sous-tendre la programmation en matière de résilience. Il est centré sur quatre grands domaines essentiels pour renforcer les liens et la pertinence entre les efforts analytiques et de programmation: (I) Améliorer la qualité et la disponibilité des ensembles de données qui sous-tendent l’analyse de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la résilience; (II) Intégrer les systèmes d’information port ant sur les crises alimentaires en un outil de prise de décision à guichet unique afin de promouvoir les liens alerte rapide-action rapide; (III) Améliorer la qualité et l’harmonisation des analyses de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (par exemple, IPC/CH); (IV) Améliorer les outils analytiques de mesure de la résilience (par exemple, RIMA) et renforcer les mécanismes d’échange des connaissances.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Adopter une approche territoriale dans les politiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle 2016
    Also available in:

    Les appels à l'action sont nombreux : les gouvernements ont réaffirmé le droit fondamental de chacun d'être à l’abri de la faim lors de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20 en septembre 2012. Cette même année, le Secrétaire général de l'ONU a lancé la campagne « Défi Faim Zéro » pour mettre fin à la faim dans le monde, et le Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015, confirme l'importance de la sécurité alimentaire et l'éradicati on de la faim est par ailleurs le deuxième objectif de développement durable (ODD 2). Beaucoup de progrès ont été accomplis depuis 1990 pour réduire la faim dans le monde. Pourtant, les défis auxquels font face la sécurité alimentaire et nutritionnelle sont plus présents que jamais. Bien que la production alimentaire à l’échelle mondiale suffise à nourrir l’ensemble des habitants de la planète, environ 800 millions de personnes souffrent malgré cela de l’insécurité alimentaire. Celle-ci touche principalement les populations rurales pauvres. Les trois quarts des populations du monde vivant dans l’extrême pauvreté, sont situées dans les zones rurales des pays en développement. Cela souligne non seulement la portée du problème, mais pointe également une fracture territoriale. De plus, toutes les zones rurales ne sont pas identiques. La plupart des populations pauvres et souffrant d’insécurité alimentaire, vivent dans des régions infranationales qui sont désavantagées de diverses autres m anières : elles manquent d'infrastructures adéquates et de services de base et sont plus vulnérables aux conditions climatiques défavorables. La croissance continue de la population exerce une pression supplémentaire sur ces défis et, avec la migration et l'urbanisation, l'insécurité alimentaire peut aussi devenir un problème de plus en plus urbain. en

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.