Thumbnail Image

Modèle de l'offre mondiale de fibres










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Article
    Expérimentation d’une approche innovante pour évaluer les ressources ligneuses dans les forêts communautaires dégradées au Cameroun
    XVe Congrès forestier mondial, du 2 au 6 mai 2022
    2022
    Also available in:
    No results found.

    La foresterie communautaire a pour principal objectif de lutter contre la pauvreté en incluant les communautés dans la gestion de leurs ressources. Or, la réglementation en vigueur au Cameroun n’est pas adaptée aux capacités de ces communautés. Basé sur les pratiques de l’exploitation industrielle de bois, les outils imposés par la réglementation sont trop complexes et trop coûteux pour les communautés. De plus, les forêts communautaires (FC) au Cameroun sont souvent situées dans des forêts dégradées, pour lesquelles l’usage de l’inventaire forestier classique n’est pas justifié. Ce travail propose une méthode innovante d’inventaire forestier pour les zones dégradées, basée sur des données « à-dire-d’acteurs ». Elle se concentre exclusivement sur treize essences commerciales sélectionnées par la population locale. La méthode s’organise en trois temps : (1) une cartographie participative de la forêt, (2) des focus groups avec différentes familles de détenteurs coutumiers, (3) une estimation des arbres dans certaines parcelles, en comparant les données « à-dire-d’acteurs » à celles collectées sur le terrain, grâce à des tests de dépendances. L’étude a montré que les agriculteurs n’ont pas une idée suffisamment fiable de leurs ressources ligneuses afin de pouvoir reposer l’inventaire sur leurs dires. L’âge, la scolarité, les activités des détenteurs et l’accessibilité des parcelles sont des variables qui exercent une influence positive sur la fiabilité des données, mais sans qu’il y ait d’homogénéité entre les FC. Les détenteurs ne reconnaissent pas toutes les essences de la même façon et n’ont pas non plus une idée globale fiable du nombre de tige commerciales sur leurs parcelles. Cependant, en informant les détenteurs quelques semaines avant la réalisation de l’inventaire basée sur des données « à – dire – d’acteurs », cela leur permettrait d’avoir une idée fiable des ressources ligneuses dans les espaces dégradés. Mots clés : inventaire forestier, cartographie participative, données « à-dire- d’acteurs » ID: 3623647
  • Thumbnail Image
    Article
    Expérimentation d’une approche innovante pour évaluer les ressources ligneuses dans les forêts communautaires dégradées au Cameroun
    Le XVe Congrès forestier mondial, du 2 au 6 mai 2022
    2022
    Also available in:
    No results found.

    La foresterie communautaire a pour principal objectif de lutter contre la pauvreté en incluant les communautés dans la gestion de leurs ressources. Or, la réglementation en vigueur au Cameroun n’est pas adaptée aux capacités de ces communautés. Basé sur les pratiques de l’exploitation industrielle de bois, les outils imposés par la réglementation sont trop complexes et trop coûteux pour les communautés. De plus, les forêts communautaires (FC) au Cameroun sont souvent situées dans des forêts dégradées, pour lesquelles l’usage de l’inventaire forestier classique n’est pas justifié. Ce travail propose une méthode innovante d’inventaire forestier pour les zones dégradées, basée sur des données « à-dire-d’acteurs ». Elle se concentre exclusivement sur treize essences commerciales sélectionnées par la population locale. La méthode s’organise en trois temps : (1) une cartographie participative de la forêt, (2) des focus groups avec différentes familles de détenteurs coutumiers, (3) une estimation des arbres dans certaines parcelles, en comparant les données « à-dire-d’acteurs » à celles collectées sur le terrain, grâce à des tests de dépendances. L’étude a montré que les agriculteurs n’ont pas une idée suffisamment fiable de leurs ressources ligneuses afin de pouvoir reposer l’inventaire sur leurs dires. L’âge, la scolarité, les activités des détenteurs et l’accessibilité des parcelles sont des variables qui exercent une influence positive sur la fiabilité des données, mais sans qu’il y ait d’homogénéité entre les FC. Les détenteurs ne reconnaissent pas toutes les essences de la même façon et n’ont pas non plus une idée globale fiable du nombre de tige commerciales sur leurs parcelles. Cependant, en informant les détenteurs quelques semaines avant la réalisation de l’inventaire basée sur des données « à – dire – d’acteurs », cela leur permettrait d’avoir une idée fiable des ressources ligneuses dans les espaces dégradés. Mots clés : inventaire forestier, cartographie participative, données « à-dire- d’acteurs » ID: 3623647
  • Thumbnail Image
    Article
    Diversité des espèces ligneuses de la forêt urbaine des espaces scolaires des villes de Niamey et Maradi au Niger : un appel à l'action pour verdir la cour d'école pour une éducation durable
    XVe Congrès forestier mondial, du 2 au 6 mai 2022
    2022
    Also available in:
    No results found.

    Les espaces scolaires urbains sont essentiels à la conservation de la biodiversité notamment les espèces ligneuses qui fournissent de nombreux services écosystémiques aux élèves, aux enseignants et à la ville où sont implantées les écoles. Cependant, peu ou pas d'études ont exploré le rôle des cours d'école urbaines dans la conservation de la biodiversité et la séquestration du carbone. Cette étude a donc évalué la structure et les valeurs des essences des espaces scolaires urbains dans les villes de Niamey et Maradi. Un total de 60 écoles a été sélectionné sur la base d’un échantillonnage orienté par quota dans les villes de Niamey et de Maradi (30 écoles dans chaque ville). Les données ont été collectées par le biais d'une enquête, un inventaire forestier et des observations du terrain. Les résultats ont révélé qu'un total de 97 essences appartenant à 35 familles et 81 genres. De plus, Azadiractha indica est l’essence dominante dans les cours des écoles de deux villes. L'indice de similarité était de 64% indiquant une forte similarité entre les flores des cours d'école dans les deux villes. La valeur du stock de carbone était de 48,91 et 27,49 t/ha dans les écoles primaires de Niamey et Maradi respectivement. De plus, l'analyse de la structure des forêts des cours d'école urbaines a montré des valeurs élevées des paramètres structurels indiquant la vitalité de la forêt urbaine des espaces scolaires de ces deux villes. La capacité des élèves à nommer les plantes, les animaux et les services écosystémiques de leurs cours d'école est considérablement faible. Cette étude recommande l'utilisation d’essences à usages multiples dans les initiatives de verdissement des écoles pour une éducation de qualité. En outre, l'étude recommande une enquête plus approfondie sur les effets de la structure de la forêt urbaine de l'école sur les performances scolaires des élèves et leur potentiel allergène des essences trouvées dans les écoles urbaines. Mots clés: Alphabétisation écologique, Education environnementale, une école verte, Ecoles en forêt, Sahel ID: 3622719

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.