Thumbnail Image

Iles du Pacifique Sud – Ressources en tortues marine

Rapport préparé pour le projet de l’Office pour le Développement des Pêches









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Rapport de l'enquête sur les tortues marines effectue à Tucson, aux Iles Hawaii, à Tahiti, aux Samoa Occidentales, aux Samoa Américaines et en Nouvelle-Calédonie, 7 septembre - 19 octobre 1970 1970
    Also available in:

    Le présent rapport est fonde sur les résultats d’entretiens avec des fonctionnaires des gouvernements et des services des pêches et d’inspections sur les lieux ou les tortues effectuent la ponte ou se nourrissent, sur les marches, dans les campements de pêcheurs de tortues, etc. En 1969, la Commission du Pacifique Sud et le SPIFDA (Office pour le développement des pêches dans le Iles du Pacifique Sud) ont adressé des questionnaires sur le tortues marines aux Services des pêches dans le Pacifique Sud et le Pacifique Sud-Ouest et les quelques réponses reçues fournirent des renseignements de base sur les ressources en tortues. Dans la plupart des cas, l’auteur incorpore les renseignements pertinents dans le présent rapport.
  • Thumbnail Image
    Document
    Ressources en tortues marines des Iles du Pacifique Sud
    Rapport établi pour l’Agence de développement des pêches dans les Iles du Pacifique Sud
    1972
    Also available in:

    Le présent rapport, qui fait suite au rapport officieux FI:SF/SOP/REG 102/2 de Harold Hirth, rend compte d'une mission dans le Territoire sous tutelle des îles du Pacifique et en Papua-Nouvelle-Guinée où nous avons eu des entretiens avec les services de l'administration et des pêches, des pêcheurs, des éleveurs de tortues, ainsi que des habitants qui étaient en mesure de nous donner des renseignements et des opinions utiles; nous avons également visité personnellement des lieux d'alimentation e t de ponte des tortues, des marchés et des élevages.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Suivi des captures accidentelles d’espèces vulnérables en Méditerranée et en mer Noire: méthode de collecte des données 2022
    Also available in:

    Les captures accessoires – expression couramment employée pour désigner la partie des captures prélevée involontairement au cours d’une opération de pêche, en plus des espèces visées, et comprenant les rejets et les captures accidentelles d’espèces vulnérables – sont considérées comme l’un des principaux facteurs qui menacent la rentabilité et la durabilité des pêches, ainsi que la conservation de l’environnement et des écosystèmes marins. En Méditerranée, les études portant sur les captures accidentelles d’espèces vulnérables ne couvrent qu’une petite partie de l’ensemble des activités de pêche. En outre, nos connaissances sont encore très insuffisantes pour de nombreux types d’engins de pêche, plusieurs pays et/ou sous-régions, ainsi qu’en ce qui concerne les échelles temporelles, et seules quelques rares mesures ont été mises en place en faveur de la protection des espèces vulnérables. Il importe donc de mettre en place des programmes et campagnes de suivi des captures accidentelles, qui soient fondés sur une méthode harmonisée permettant de comparer les résultats entre les sous-régions, afin d’améliorer notre connaissance du problème et, ce faisant, d’être mieux à même de déterminer des méthodes et outils possibles pour en limiter l’ampleur ainsi que des mesures de gestion mieux adaptées. La présente publication et la méthode qui y est décrite ont pour objet de fournir un cadre pour l’élaboration et la mise en oeuvre d’un système de collecte de données et de suivi efficace et normalisé pour toutes les espèces vulnérables rencontrées en Méditerranée et en mer Noire, à savoir les élasmobranches, les mammifères marins, les oiseaux de mer, les tortues de mer et les invertébrés macrobenthiques. Cette démarche repose sur des campagnes d’observateurs embarqués, la conduite d’entretiens avec les pêcheurs aux points de débarquement (questionnaires) et l’auto-échantillonnage. Elle permet d’établir un ensemble minimum de normes pour la collecte de données sur les espèces susmentionnées et offre une approche facile à reproduire qui autorise les comparaisons entre les pêches de toute la région, contribuant ainsi à la création d’une base harmonisée de connaissances, d’informations et d’éléments factuels à l’appui de la prise de décisions.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.