Thumbnail Image

Suivi des rejets de la pêche en Méditerranée et en mer Noire: méthode de collecte des données













FAO. 2022. Suivi des rejets de la pêche en Méditerranée et en mer Noire: méthode de collecte des données. FAO Document technique sur les pêches et l'aquaculture no 639. Rome. 



Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Suivi des captures accidentelles d’espèces vulnérables en Méditerranée et en mer Noire: méthode de collecte des données 2022
    Also available in:

    Les captures accessoires – expression couramment employée pour désigner la partie des captures prélevée involontairement au cours d’une opération de pêche, en plus des espèces visées, et comprenant les rejets et les captures accidentelles d’espèces vulnérables – sont considérées comme l’un des principaux facteurs qui menacent la rentabilité et la durabilité des pêches, ainsi que la conservation de l’environnement et des écosystèmes marins. En Méditerranée, les études portant sur les captures accidentelles d’espèces vulnérables ne couvrent qu’une petite partie de l’ensemble des activités de pêche. En outre, nos connaissances sont encore très insuffisantes pour de nombreux types d’engins de pêche, plusieurs pays et/ou sous-régions, ainsi qu’en ce qui concerne les échelles temporelles, et seules quelques rares mesures ont été mises en place en faveur de la protection des espèces vulnérables. Il importe donc de mettre en place des programmes et campagnes de suivi des captures accidentelles, qui soient fondés sur une méthode harmonisée permettant de comparer les résultats entre les sous-régions, afin d’améliorer notre connaissance du problème et, ce faisant, d’être mieux à même de déterminer des méthodes et outils possibles pour en limiter l’ampleur ainsi que des mesures de gestion mieux adaptées. La présente publication et la méthode qui y est décrite ont pour objet de fournir un cadre pour l’élaboration et la mise en oeuvre d’un système de collecte de données et de suivi efficace et normalisé pour toutes les espèces vulnérables rencontrées en Méditerranée et en mer Noire, à savoir les élasmobranches, les mammifères marins, les oiseaux de mer, les tortues de mer et les invertébrés macrobenthiques. Cette démarche repose sur des campagnes d’observateurs embarqués, la conduite d’entretiens avec les pêcheurs aux points de débarquement (questionnaires) et l’auto-échantillonnage. Elle permet d’établir un ensemble minimum de normes pour la collecte de données sur les espèces susmentionnées et offre une approche facile à reproduire qui autorise les comparaisons entre les pêches de toute la région, contribuant ainsi à la création d’une base harmonisée de connaissances, d’informations et d’éléments factuels à l’appui de la prise de décisions.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    La situation des pêches en Méditerranée et en mer Noire 2018 - En bref 2019
    La deuxième édition du rapport sur La situation des pêches en Méditerranée et en mer Noire dresse un tableau général des tendances régionales et sous-régionales de la pêche en Méditerranée et en mer Noire. Ce rapport présente des informations objectives, fiables et récentes à un large public et vise à étayer la prise de décision dans le secteur halieutique. Le rapport 2018 contient l’évaluation de l’état des ressources halieutiques de la région la plus détaillée à ce jour. Il met en lumière l’état actuel des stocks, y compris ceux qui sont le plus exposés au risque de surpêche, et aborde des problèmes connexes, comme ceux des rejets et des captures accidentelles d’espèces vulnérables. Le rapport présente ensuite les actions stratégiques menées par la CGPM pour assurer la viabilité des pêches à long terme, actions menées en collaboration avec ses parties prenantes en vue d’assurer une gestion durable des pêches et d’améliorer les moyens d'existence des populations côtières de l’ensemble de la région. Enfin, le rapport 2018 montre que la pêche doit contribuer dans une large mesure à la concrétisation des objectifs de développement durable des Nations Unies, en ce qui concerne la santé des écosystèmes et le maintien d’un secteur halieutique productif.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Impact des techniques de pêche sur l'environnement en Méditerranée 2008
    Also available in:
    No results found.

    La grande diversité des métiers pratiqués en Méditerranée exerce un impact croissant sur les écosystèmes qu’ils exploitent. L’intensité et la persistance de cette pression exercée par la pêche dans beaucoup de régions méditerranéennes représentent un sujet d’inquiétude pour la communauté scientifique car elle se traduit par une réduction progressive de la disponibilité des ressources exploitées mais aussi par un ensemble de dommages collatéraux affectant d’une façon plus ou moins irréversibles l es communautés benthiques et leurs habitats, ainsi que les populations des espèces les plus vulnérables. Une revue analytique de la littérature existante sur l’impact des principaux groupes d’engins de pêche employés en Méditerranée rappelle les effets négatifs qu’ils peuvent exercer sur le fond et les habitats et sur les différents groupes d’espèces protégées. A ceux ci peuvent s’ajouter des nuisances que des abus d’usage peuvent entraîner comme le rejet d’espèces non commercialisables ou la pêche « fantôme», que l’abandon volontaire ou accidentel de matériel de pêche peut provoquer. Cet inventaire a été effectué en s’efforçant d’identifier pour chaque type d’engin les causes technologiques ou tactiques des impacts qu’ils génèrent. Pour chaque cas, diverses solutions correctives de ces impacts, appliquées à d’autres pêcheries dans le monde ou en cours d’évaluation sont proposées et discutées, notamment au travers de leurs possibilités d’application en Méditerranée. Certaines d’en tre elles, curatives, visent à réduire la mortalité induite par la capture, d’espèces non commerciales en favorisant leur échappement tandis que d’autres, préventives, recherchent l’évitement de la capture de ces espèces, par l’emploi par exemple de répulsifs acoustiques. La discussion est ouverte ensuite sur les méthodologies utilisées pour l’évaluation des différents impacts et du rôle des différentes caractéristiques physiques de chaque métier impliqué. L’intérêt d’une hiérarchisation des p otentialités de nuisance de chaque technique dans un secteur donné est présenté comme une étape de la mise en place d’une stratégie de gestion des impacts de la pêche en Méditerranée, permettant notamment de définir des priorités d’action. L’examen critique des différentes solutions qui s’offrent aux gestionnaires montre que la résolution des impacts de la pêche avec l’environnement ne peut être effective sans une appropriation par l’industrie de la pêche des mesures réglementaires qui en déco ulent. Le constat est enfin fait sur l’intérêt d’entreprendre une démarche holistique intégrant toutes les composantes des activités halieutiques afin de résoudre efficacement et d’une façon consensuelle la majeure partie des problèmes liés à l’interaction des pêcheries avec l’environnement.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.