Thumbnail Image

Etat du secteur des forêts au Cameroun (2015)










Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO 2014-2023 2014
    Les Perspectives agricoles 2014-2023 sont le fruit de la collaboration entre l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les deux organisations mettent en commun leurs connaissances spécialisées sur les produits, les politiques et les pays, ainsi que les informations fournies par leurs pays membres afin de produire tous les ans une analyse des perspectives des marchés nationaux, régionaux et mondiaux des produits agricoles de base pour la décennie à venir. Le chapitre 2 a été préparé avec l’aide d’analystes associés au conseil national de recherche en économie appliquée (NCAER, Inde), au Département de l’Agriculture et de la Coopération indien, au Ministère de l’Agriculture du gouvernement indien et à la représentation en Inde de la FAO. Toutefois, les informations et projections contenues dans le présent rapport demeurent sous la responsabilité de l’OCDE et de la FAO et ne reflèten t pas nécessairement les vues des Institutions indiennes. Les projections de référence présentées dans les Perspectives agricoles visent non pas à prédire l’avenir, mais à présenter un scénario plausible de ce qui pourrait se passer compte tenu des hypothèses retenues au sujet des conditions macroéconomiques, de l’orientation actuelle des politiques agricoles et commerciales, des conditions météorologiques, des tendances lourdes de la productivité et de l’évolution des marchés internationaux. Le s projections décrites et analysées sont celles de la production, de la consommation, des stocks, des échanges et des prix des différents produits agricoles pour la période comprise entre 2014 et 2023. En règle générale, l’évolution des marchés est représentée par les taux de croissance annuels ou les variations en pourcentage entre l’année 2023 et la période de référence de trois ans, 2011-13. Les projections établies pour chaque produit sont soumises à l’examen critique d’experts d’institution s nationales des pays collaborateurs ainsi que d’organisations internationales de produits avant d’être parachevées et publiées dans ce rapport. Les risques et incertitudes qui les entourent sont étudiés dans un certain nombre de scénarios envisageables et dans le cadre d’une analyse stochastique montrant de quelle manière la situation du marché peut différer des projections de référence déterministes. La base de données complète et documentée, y compris les données historiques et les projection s, est mise à disposition sur le site internet conjoint de l’OCDE et de la FAO www.agri-outlook.org.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Le changement climatique et l’avenir des pêcheries régionales: une analyse en collaboration 2003
    Also available in:

    En premier lieu, la problématique du changement planétaire par rapport au réchauffement planétaire est examinée. Une perspective élargie de la Terre, en tant que planète tiède et humide qui connaît de fréquentes périodes froides, est présentée à travers des graphiques qui démontrent l'historique des variations climatiques au cours des derniers millions d'années, d'après les données de la recherche sur les paléoclimats. Le cycle hydrologique est décrit, et son rapport avec la pêche est précisé. L a dynamique climatique a de fortes corrélations avec l'évolution des espèces, la société et la variabilité de la pêche. La variabilité de production, ainsi que les variations de la vulnérabilité, due à la dynamique constante des effets des mouvements océaniques sont décrites. Les données disponibles pour les grandes pêcheries sont interprétées telles que nous pouvons les comprendre avec le recul d'un siècle de recherches et d'analyses périphériques, en particulier des bio-indicateurs. L'histoire du climat et son effet sur la pêche est traité. Les diverses échelles spatiales et temporelles qui sont reflétées dans les variations des pêcheries sont décrites en sorte que les conditions météorologiques (climat proprement dit et autres événements) soient distinguées. Des réactions écologiques régionales au changement climatique sont examinées. Des exemples des principaux écosystèmes océaniques sont donnés, définis par leurs propriétés thermiques saisonnières. Le synchronisme et les transitio ns entre systèmes sont expliqués. Plusieurs approches prédictives sont décrites et leurs conclusions semblables sont réunies pour produire une prospective réaliste pour les quelques décennies à venir, et au-delà. Les impacts probables sont classés par type de pêcherie, et des mesures permettant d'y faire face sont indiquées, lorsqu'elles sont connues, en mettant l'accent sur le rôle de l'homme dans la protection de l'habitat et dans la préservation des options.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Systemes de production mixtes agriculture pluviale et élevage en zones humide et sub-humide d'Afrique 1995
    Also available in:
    No results found.

    Le problème de compatibilité entre une activité agricole (productions animales et végétales) de plus en plus productive pour faire face au défi alimentaire et le maintien d'un environnement favorable se pose avec une acuité accrue. L'élevage en particulier est fréquemment la cible d'attaques à caractère parfois plus idéologique ou médiatique que scientifique. Il est donc important de tenter de répondre objectivement à un certain nombre de questions telles que : q Quels sont les phéno mènes biologiques en jeu dans ces interactions entre l'élevage et l'environnement ? q Sait-on les expliquer, les modéliser ? q Quels sont les indicateurs pertinents et sait-on les mesurer pour quantifier les phénomènes décrits ? q Enfin, comment peut-on intervenir pour améliorer les interactions entre l'élevage, l'agriculture et l'environnement ? Peut-on proposer des mesures pour améliorer la situation ? Cette série de questions fait notamment l'objet de l'étude par domaine d'imp act consacrée aux interactions entre l'agriculture et l'élevage, traitée par le NRI. Divers bailleurs de fonds, dont le Ministère français de la Coopération qui finance ce volet de l'étude, se sont donc entendus pour organiser une étude générale sur les interactions entre l'élevage et l'environnement, dans l'optique de faire un bilan assez large des acquis et surtout de dégager des stratégies de développement, des priorités de recherche,... Cette contribution concerne les systèmes mi xtes de production associant agriculture et élevage dans la zone humide et sub-humide d'Afrique tropicale. L'étude s'intéresse donc à une zone dans laquelle la présence de l'élevage est très variable : presque nulle en forêt, la charge d'animaux domestiques peut devenir élevée dans certaines régions de savane. Cette zone agro-écologique est également celle qui présente les potentialités agricoles les plus élevées. Pour cette raison qui s'ajoute souvent à des facteurs historiques et san itaires, les productions animales sont souvent moins importantes que les productions végétales. Dans les systèmes mixtes agriculture-élevage, plus importants en zone de savane, les interactions entre les animaux et les systèmes de culture, à l'intérieur du système de production peuvent cependant être importantes et centrales pour l'équilibre et la durabilité du système. L'impact de l'élevage sur l'environnement devra souvent être apprécié dans le cadre de ces systèmes complexes et il ne sera pas toujours aisé de mettre en évidence des indicateurs simples. L'analyse est présentée en quatre parties principales : 4 q Dans la première partie, nous introduisons la diversité agro-écologique de la zone d'étude, avec ses principales caractéristiques productives, la diversité des systèmes d'élevage et les tendances évolutives. q Nous abordons dans la deuxième partie la lecture des indicateurs-clés des relations élevage-environnement dans notre zone et les principales p roblématiques d'impact de l'élevage sur l'environnement. q Des études de cas représentatives de ces problématiques sont ensuite proposées en troisième partie. q Enfin, quelques propositions en termes de perspectives sont présentées en quatrième partie, centrées plus particulièrement sur la mise au point de méthodes plus efficaces d'analyse et d'évaluation des interactions élevage-environnement, et sur l'identification d'actions à mener afin de minimiser les potentialités négatives de l'élevage sur l'environnement et d'améliorer les interactions positives.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.