Thumbnail Image

Légiférer pour une approche écosystémique des pêches. Une revue des tendances et des options en Afrique.








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport de FORUM ANNUEL DU PROJET EAF-NANSEN / THÈME: L’APPROCHE ÉCOSYSTÉMIQUE DES PÊCHES – OPPORTUNITÉS POUR L’AFRIQUE. Rome, 16 décembre 2008 2010
    Also available in:

    Le premier forum annuel du projet EAF-Nansen s’est tenu au siège de la FAO à Rome, le 16 décembre 2008 sur le thème L’approche écosystémiques des pêches – Opportunités pour l’Afrique. Trente cinq (35) personnes parmi lesquelles des experts nationaux, des représentants de projets partenaires, des représentants de l’Institut de recherche marine de la Norvège, de la Norad et de la FAO, y ont pris part. À l'ordre du jour, il y avait des présentations sur le projet EAF-Nansen, des résultats de certaines activités du projet et des études de cas. Le forum annuel permet d’examiner le rapport d’avancement, de diffuser les expériences, d’identifier les meilleures pratiques et de discuter les stratégies. Les objectifs du forum de 2008 étaient de fournir la plate-forme d’échanges d’opinions sur l'exécution du projet EAFNansen et sur des propositions pour les futures activités de collaboration qui accéléreront la compréhension et l’assimilation des principes de l'AEP et plus p articulièrement sa mise en oeuvre pour assurer une gestion plus efficace des ressources halieutiques en Afrique. La présentation inaugurale sur la Perspective globale et l'applicabilité de l'AEP en Afrique a fait référence au rapport de la Banque mondiale/FAO intitulé «Des milliards engloutis: la justification économique pour la réforme des pêches» et a souligné le besoin de changement dans la gestion des pêcheries, ce qui implique entre autres, d’améliorer le bien-être humain et l’é quité, d’appliquer l’approche de précaution, de développer des systèmes de gestion adaptatifs, d’assurer la compatibilité des mesures de gestion et d’élargir la participation des parties prenantes. Les présentations suivantes ont traité des enquêtes sur l’écosystème réalisées par le N/R DR. FRIDTJOF NANSEN dans les eaux africaines et de certains résultats obtenus, des aspects juridiques de l’AEP, ainsi que du développement d’une stratégie de communication et de la composante SIG pour le projet EAF-Nansen. Les études de cas concernaient des cas de la Norvège, de l’Australie et du Mozambique et du cas du projet pilote AEP dans la région du large écosystème marin du courant de Benguela impliquant l'Angola, la Namibie et l'Afrique du Sud. Les avantages qu’offre le projet EAF-Nansen comme base pour la mise en pratique de l’AEP ont été décrits. On a pu observer que la prise en compte de la dimension humaine du projet EAF-Nansen est relativement faible et souligner le besoin d’une plus grande implication d’économistes dans ce projet. L’appui politique s’est avéré nécessaire pour valoriser les bénéfices gagnés grâce à la mise en oeuvre de la nouvelle approche de gestion.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport juridique sur l’approche écosystémique des pêches en Côte d'Ivoire
    Analyse de l’approche écosystémique des pêches dans certains cadres politiques et juridiques nationaux de la Côte d'Ivoire
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Légiférer en conformité avec l’approche écosystémique des pêches (AEP) est une tâche complexe, compte tenu de la nature holistique de l'AEP, qui implique une multitude de facteurs étayés par les aspects sociaux, économiques, environnementaux et institutionnels ayant un impact sur la durabilité de la pêche. Pour évaluer la manière dont l'AEP est appliquée dans les cadres politiques et juridiques nationaux, la FAO a élaboré le document intitulé «Un outil de diagnostic pour la mise en œuvre d'une approche écosystémique des pêches à partir des cadres politiques et juridiques». Le présent rapport juridique sur l'AEP a eu recours à cet outil de diagnostic pour évaluer la conformité de certains instruments politiques et juridiques de la Côte d'Ivoire avec l'AEP. Cette évaluation a analysé dans quelle mesure les 82 exigences juridiques de l'AEP, jugées comme les normes minimales pour légiférer selon l'AEP, sont prises en compte dans les instruments politiques et juridiques ivoiriens relatifs au secteur de la pêche et autres secteurs pertinents (comme l'environnement, la faune, les écosystèmes et les affaires maritimes). À partir de ce diagnostic préliminaire, des lacunes ont été identifiées dans les instruments évalués et des recommandations ont été formulées en vue d'améliorer la mise en œuvre de l’AEP. Ce rapport a été établi suivant une approche participative impliquant les autorités nationales ivoiriennes compétentes. Cette évaluation ne prend en compte que les instruments qui ont été officiellement adoptés et approuvés par le gouvernement. Rédigé en juillet 2021, le rapport a été soumis aux autorités nationales de Côte d'Ivoire pour commentaires en octobre 2021. Le rapport a été révisé afin d’intégrer les commentaires formulés par le Directeur de la pêche et d’incorporer des instruments politiques et juridiques supplémentaires, en particulier les textes réglementaires d’application de la Loi n° 2016- 554 relative à la pêche et l’aquaculture adoptés à la fin de l’année 2021 et au cours de l’année 2022. Le Ministère des ressources animales et halieutiques (MIRAH) a approuvé ce rapport juridique sur l’AEP en juillet 2023.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Un outil de diagnostic pour la mise en œuvre d’une approche écosystémique des pêches à partir des cadres politiques et juridiques 2021
    Also available in:

    La mise en œuvre d’une approche écosystémique des pêches (AEP) contribue à la durabilité de la pêche de diverses manières. L’une d’entre elles consiste à examiner les instruments politiques et juridiques nationaux afin d’identifier les lacunes qui empêchent un pays de s’aligner complètement sur l’AEP et de la mettre en œuvre. Cet outil de diagnostic s’appuie sur les travaux antérieurs de la FAO en traduisant les 17 composantes de l’AEP identifiées dans le Guide pratique pour légiférer en vue d’une approche écosystémique des pêches en une liste de contrôle juridique sur l’AEP à l’intention des juristes, des décideurs et des gestionnaires des pêches, afin de procéder à une évaluation préliminaire des instruments politiques et juridiques sélectionnés et de déterminer s’ils sont compatibles avec l’AEP. Cette évaluation permettra alors de prendre des décisions visant à modifier les politiques et/ou la législation nationales existantes, ou à élaborer de nouveaux instruments politiques et juridiques conformes aux 17 composantes de l’AEP, afin de garantir la mise en œuvre complète d’une AEP en vue d’améliorer la conservation et l’utilisation durable des ressources marines, de la biodiversité et des écosystèmes de manière globale.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.