Thumbnail Image

Vue d’ensemble régionale de la sécurité alimentaire et de la nutrition en Afrique 2020: Transformer les systèmes alimentaires pour une alimentation saine et abordable













FAO, CEA et CUA. 2021. Vue d'ensemble régionale de la sécurité alimentaire et de la nutrition en Afrique 2020: Transformer les systèmes alimentaires pour une alimentation saine et abordable. Accra, FAO.




Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Afrique – Aperçu régional de la sécurité alimentaire et de la nutrition 2023
    Statistiques et tendances
    2023
    Also available in:

    L'Afrique est confrontée à une crise alimentaire d'une ampleur sans précédent. On s'attend à ce que des millions de personnes soient touchées par une aggravation de la faim dans un avenir proche en raison des conséquences de la guerre en Ukraine, qui s'ajoutent aux effets dévastateurs des conflits, de la variabilité du climat et des extrêmes climatiques, des ralentissements et des fléchissements économiques, et des répercussions de la pandémie de covid-19 sur les personnes les plus vulnérables. Dans ce contexte, les inégalités sociales et de genre sont également en augmentation, les femmes et les filles étant parmi les plus touchées par ces chocs. Malgré les efforts déployés dans plusieurs pays, le continent africain n'est pas en passe d'atteindre les cibles en matière de sécurité alimentaire et de nutrition de l'objectif de développement durable Faim zéro pour 2030, ni les cibles de Malabo visant à éliminer la faim et toutes les formes de malnutrition à l'horizon 2025. Les estimations les plus récentes montrent qu'environ 282 millions de personnes (soit 20 pour cent de la population africaine) étaient sous-alimentées en 2022, soit 57 millions de personnes de plus depuis le début de la pandémie de covid-19. Environ 868 millions de personnes étaient en situation d'insécurité alimentaire modérée ou grave et plus d'un tiers d'entre elles – 342 millions de personnes – étaient en situation d'insécurité alimentaire grave. Cette édition du rapport présente les dernières analyses de la prévalence et des tendances de la sous-alimentation, de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition. En outre, elle inclut pour la première fois des estimations du coût et de l'abordabilité d'une alimentaire saine, qui sont des indicateurs utiles de l'accès économique des populations aux aliments nutritifs et à une alimentation saine. Le rapport montre qu'il est impératif que les pays intensifient leurs efforts s'ils veulent parvenir à un monde libéré de la faim et de la malnutrition à l'horizon 2030.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Afrique - Vue d’ensemble Régionale de la Sécurité alimentaire et la nutrition
    Lutter contre la menace de la variabilité du climat et des extrêmes climatiques pour la sécurité alimentaire et la nutrition
    2018
    Also available in:

    L’édition de cette année de la Vue d’ensemble régionale de la sécurité alimentaire et la nutrition indique que la situation de la sécurité alimentaire continue de se détériorer sur le continent. En Afrique, 20,4 pour cent de la population du continent (257 millions de personnes) sont aujourd’hui sous-alimentés contre 19,7 pour cent (241 millions de personnes) en 2016. En Afrique subsaharienne, 237 millions de personnes étaient sous-alimentées en 2017 contre 222 millions en 2016. L’aggravation de cette situation en Afrique s’explique par les conditions économiques mondiales difficiles et, dans de nombreux pays, les conflits et les mauvaises conditions climatiques, facteurs qui sont parfois combinés. L’insécurité alimentaire s’est aggravée dans les pays touchés par des conflits, souvent exacerbés par la sécheresse ou les inondations. En Afrique australe et de l’Est, de nombreux pays ont subi les effets de la sécheresse. Il faut noter que plusieurs pays ont enregistré des progrès soutenus en matière de réduction de l’insécurité alimentaire malgré des circonstances difficiles. La détérioration de la situation de sécurité alimentaire et les progrès insuffisants enregistrés par rapport aux cibles mondiales de l’OMS en matière de nutrition obligent les pays à intensifier leurs efforts pour parvenir à un monde libéré de la faim et de la malnutrition à l’horizon 2030. Les résultats de l’examen biennal inaugural sur les progrès accomplis en matière de la mise en oeuvre des objectifs de la Déclaration de Malabo montrent aussi clairement que des efforts supplémentaires devraient être fournis. En plus de passer en revue des politiques spécifiques sur la sécurité alimentaire et la nutrition, le présent rapport examine quatre thèmes transversaux importants, à savoir l’emploi des jeunes, les envois de fonds, le commerce intrarégional et le changement climatique. Il aborde leurs liens avec le système alimentaire et leur rôle dans la sécurité alimentaire et la nutrition. La partie thématique de ce rapport présente une évaluation fondée sur des preuves de la menace que constituent des extrêmes climatiques plus fréquents et d’une plus grande variabilité du climat à la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région. Le changement climatique associé à une mauvaise planification du développement, la pauvreté et la dégradation de l’environnement augmentent le risque qu’un phénomène climatique devienne une catastrophe. Une approche collective qui associe l’adaptation au changement climatique à un renforcement de la résilience face aux catastrophes présente l’opportunité de gérer les risques climatiques et de catastrophe dans le cadre d’objectifs de développement plus larges.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Afrique – Aperçu régional de l'état de la sécurité alimentaire et de la nutrition 2021
    Statistiques et tendances
    2021
    Also available in:

    L'Afrique n'est pas sur la bonne voie pour atteindre les cibles de l'objectif de développement durable (ODD) 2 visant à éliminer la faim et à assurer l'accès de tous à une alimentation saine, nutritive et suffisante tout au long de l'année, et à mettre fin à toutes les formes de malnutrition. Les estimations les plus récentes montrent que 281,6 millions de personnes sur le continent, soit plus d'un cinquième de la population, ont été confrontées à la faim en 2020, soit 46,3 millions de plus qu'en 2019. Cette détérioration poursuit une tendance amorcée en 2014, après une période prolongée d'amélioration de la sécurité alimentaire. Outre la faim, des millions d'Africains souffrent de carences généralisées en micronutriments, tandis que le surpoids et l'obésité sont déjà des problèmes de santé publique importants dans de nombreux pays. Les progrès vers la réalisation des objectifs mondiaux en matière de nutrition d'ici 2030 restent d'une lenteur inacceptable.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.