Thumbnail Image

République démocratique du Congo: Impact des conflits sur l’agriculture, la sécurité alimentaire et les moyens d’existence en Ituri

Rapport DIEM-Impact, novembre 2023









Lire la note de synthèse du rapport ici.


FAO. 2023. République démocratique du Congo. Impact des conflits sur l’agriculture, la sécurité alimentaire et les moyens d’existence en Ituri. Rapport DIEM-Impact, novembre 2023. Rome.



Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    République démocratique du Congo: Impact des conflits sur l’agriculture,​ la sécurité alimentaire et les moyens d’existence en Ituri
    Note de synthèse du rapport DIEM-Impact (août 2023)
    2024
    Also available in:

    Marquée par plus de quarante ans de conflit, la province de l'Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a connu des déplacements de population massifs et des violences récurrentes. Les besoins fondamentaux de la population, notamment l'accès à la nourriture et la pratique de l'agriculture, ont été gravement impactés, nuisant à la qualité de vie et aggravant l'insécurité alimentaire. L'objectif de l'équipe Données en situations d'urgence (DIEM) de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) était d'évaluer l'impact de ces décennies de violence sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et les moyens d'existence en Ituri et de proposer des recommandations pour la programmation. Ce document est une synthèse du rapport DIEM-Impact réalisée suite à l'évaluation d'août 2023.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Burkina Faso: Aperçu de la réponse, juin 2023 2023
    Also available in:
    No results found.

    La situation sécuritaire au Burkina Faso reste préoccupante, principalement en raison de deux coups d’État en 2022 et des violences perpétrées par des groupes armés. Ces facteurs ont entraîné une augmentation des déplacements de population et perturbé l’accès aux services sociaux et aux sources régulières de nourriture et de revenus pour des personnes déjà vulnérables. En 2023, pendant la période soudure, 15 pour cent de la population du pays était en insécurité alimentaire (Phase 3+ de l’IPC), principalement dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est, du Nord et de la Boucle du Mouhoun. Il est urgent de fournir une assistance, à travers l’approche du nexus humanitaire-développement-paix, aux populations touchées par les conflits et les effets du changement climatique afin d’améliorer leur sécurité alimentaire, de protéger leurs moyens d’existence basés sur l’agriculture et de renforcer durablement la cohésion sociale entre les communautés d’accueil, les retournés et les personnes déplacées.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    République centrafricaine: Plan de réponse humanitaire 2024 2024
    Also available in:

    La République centrafricaine, où environ sept personnes sur dix vivent en dessous du seuil de pauvreté, est classée parmi les dix pays les plus pauvres au monde. Les conflits armés, les violences liées à la transhumance et les inondations provoquent des déplacements et aggravent les vulnérabilités. Au cours des prochains mois, près de la moitié de la population risque d’être en situation d’insécurité alimentaire aiguë. La plupart d’entre eux vivent dans des zones rurales et dépendent de l’agriculture pour leurs alimentations et revenus. Ils ont besoin d’une aide urgente pour relancer leur production agricole.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.