Thumbnail Image

Évaluation finale du projet «Intensifier la résilience aux changements climatiques à travers une gestion agricole et pastorale intégrée dans la zone sahélienne dans le cadre de l’approche de gestion durable des terres au Mali»

Symbole du projet: GCP/MLI/038/LDF FEM ID: 4822












Réponse de la Direction

Annexe 1. Questions d’évaluation

Annexe 2. Résumés des guides d’entretiens

Annexe 3. Itinéraire de la mission

Annexe 4. Liste des CEAP mis en œuvre et leur situation d’accessibilité pour la visite terrain

Annexe 5. Mandat pour l’évaluation (chef de mission)

Annexe 6. Formulaire de code de conduite


​FAO. 2020. Évaluation finale du projet «Intensifier la résilience aux changements climatiques à travers une gestion agricole et pastorale intégrée dans la zone sahélienne dans le cadre de l’approche de gestion durable des terres au Mali». Série évaluation de projet, 09/2020. Rome. 


Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation finale du projet «Réduire la vulnérabilité des moyens d’existence agricoles à travers l’approche "Caisses de résilience" au Sahel»
    Symbole du projet: OSRO/RAF/605/BEL
    2020
    Also available in:
    No results found.

    L’objectif global du projet était d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables au Burkina Faso et au Mali à travers le renforcement de la résilience de leurs moyens d’existence face aux aléas climatiques. L’évaluation finale du projet a été réalisée entre le 22 avril et le 18 mai 2019 par une équipe de trois experts. Elle conclut que le projet a contribué à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables ciblées. Les ménages ont été formés sur les pratiques agro-sylvo-pastorales résilientes au climat à travers l’approche «Champs écoles agro pastoraux» (CEAP) qui a montré son efficacité dans le transfert de connaissances. Grâce à la mise en place d’Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC), plusieurs ménages ont pu avoir accès au crédit pour financer des activités génératrices de revenus et la caisse de solidarité des AVEC a contribué à renforcer la cohésion sociale du groupe. L’évaluation a constaté une analyse insuffisante en matière de genre et de sensibilités socio-culturelles qui a limité la participation des femmes aux activités du projet.
  • Thumbnail Image
    Project
    Tchad: Points forts du projet - OSRO/CHD/107/FRA
    Reconstitution des moyens d’existence et renforcement de la résilience des ménages touchés par les inondations au sud du Tchad, dans la province du Mayo Kebbi Est
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Depuis plusieurs années, les communautés de la province du Mayo-Kebbi Est sont régulièrement touchées par les effets du changement climatique, en particulier des inondations excessives qui impactent les moyens d'existence agricoles des ménages. La France a financé le projet OSRO/CHD/107/FRA pour un montant de 250 000 EUR. Le projet avait pour objectif de renforcer les capacités de réponse des ménages d’agriculteurs les plus touchés par les inondations et en atténuer les effets sur la sécurité alimentaire et la nutrition des populations. L'approche programmatique des Caisses de résilience de la FAO a été mise en oeuvre au profit de 1 000 ménages vulnérables, à savoir le pilier technique et ses champs écoles agropastoraux; le pilier financier et les associations villageoises d'épargne et de crédit; et enfin le pilier social avec les clubs Dimitra.
  • Thumbnail Image
    Project
    Promotion de stratégies d’adaptation au changement climatique dans les filières agro-pastorales au Mali - GCP/MLI/038/LDF 2021
    Also available in:
    No results found.

    Le changement climatique entraîne au Mali de plus en plus d’événements extrêmes (sécheresses comme inondations) qui affectent particulièrement la productivité des systèmes traditionnels agro-pastoraux en modifiant les itinéraires de transhumance, en contribuant à l’assèchement des points d’eau, à la diminution et à la détérioration du couvert végétal et en abîmant les pâturages. Pour protéger la sécurité alimentaire et les revenus de ces agro- pasteurs vulnérables et renforcer leur résilience, le projet devait développer et promouvoir l’intégration et l’adoption de stratégies, pratiques et technologies d’Adaptation au changement climatique (ACC) spécifiques, tout en renforçant les capacités des petits agro pasteurs dans les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou, notamment par le biais des Champs-écoles agro-pastoraux (CEAP).

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.