Thumbnail Image

Guide de référence de la Communication pour le Développement Rural











Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Bulletin DIMITRA. Edition speciale 2006.
    Femmes rurales, dynamisation des réseaux et lutte contre le VIH-SIDA dans les zones rurales. Atelier FAO/CTA, juin 2005.
    2005
    Also available in:

    Dimitra est un projet d'information et de communication visant à autonomiser les populations rurales en développant leurs capacités et en facilitant leur accès à  l'information. Il s'agit là  d'outils précieux dans la lutte contre la faim et la pauvreté et dans le combat mené en faveur de l'égalité hommes-femmes. Le projet Dimitra collabore avec des partenaires locaux en Afrique et au Proche- Orient. Il permet aux femmes rurales, par l'intermédiaire de leurs associations et de leur s organisations de base, de faire entendre leur voix. Les technologies de l'information et de la communication, tant traditionnelles que modernes, sont utilisées pour encourager la mise en réseau et l'échange d'information.
  • Thumbnail Image
    Document
    Les clubs d'écoute communautaires Dimitra au Niger
    Gestion des connaissances et genre
    2013
    Also available in:
    No results found.

    Cette fiche a pour objectif de: - promouvoir l'utilisation de la bonne pratique des clubs d'écoute Dimitra ; - stimuler la mobilisation et la participation des communautés rurales par la communication sociale et l'accès à l'information, pour qu'elles sortent de leur isolement et trouvent ensemble des moyens d'action ; - faciliter la communication, l'action et la gouvernance communautaire en milieu rural pour permettre l'autonomisation économique et sociale sensible au genre des populations ainsi que l'amélioration de leur situation alimentaire et de leurs conditions de vie en général.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Pour un environnement institutionnel et financier favorable à l’investissement par les jeunes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires en Tunisie
    Document d'orientation
    2020
    Also available in:

    En Tunisie, le taux de chômage des jeunes de 15 à 35 ans est très élevé, se situant autour de 35 pour cent, chez les diplômés du supérieur des régions de l’intérieur et en milieu rural, ce qui pousse un nombre important à l’exode et à l’émigration souvent au péril de leur vie. Par ailleurs, les régions de l’intérieur à dominante agricole et rurale accusent le plus grand retard de développement. Caractérisé par un vieillissement de la population des chefs d’exploitation et un faible niveau d’innovations techniques et organisationnelles, le secteur agricole peine à faire face aux défis de la stagnation de la croissance de la productivité, des changements climatiques et de la libéralisation des marchés des produits agricoles. Plusieurs initiatives visant à stimuler l’investissement dans les secteurs agricole et agroalimentaire ont d’ores et déjà été lancées afin de répondre à ces défis. Cependant, tous ces efforts n'ont pas entrainé l'amélioration nette des investissements dans le secteur agricole escomptée, et la part des investissements par les jeunes agri-entrepreneurs reste nettement en dessous des attentes. Des efforts concertés et substantiels s’imposent ainsi pour stimuler des investissements permettant de dynamiser les secteurs agricole et agroalimentaire, et répondre aux attentes des jeunes en leur offrant des opportunités entrepreneuriales et d’emploi. Sur une requête du Ministère de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, la FAO, le Laboratoire d’Economie Rurale de l’INRAT et l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles ont élaboré, de façon concertée avec les jeunes, une feuille de route pour promouvoir et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs. Ce policy brief résume les principaux défis identifiés et les solutions qui ont été validées par les parties prenantes tunisiennes, et s'articule autour de cinq axes: 1) Mettre en place un cadre de dispositifs, services et incitations financiers pour les jeunes agri-entrepreneurs; 2) Renforcer les actions de vulgarisation, de formation et de coaching; 3) Améliorer la communication et l’accès a l’information; 4) Garantir une meilleure coordination entre les différents acteurs et interventions; et 5) Renforcer la compétitivité et l’attractivité des filières.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.