Thumbnail Image

Port State Measures – Species identification guide for fisheries inspectors / Mesures du ressort de l’État du port – Guide d’identification des espèces pour les inspecteurs des pêches










IOTC/CTOI 2022. Port state measures – Species identification guide for fisheries inspectors / Mesures du ressort de l'État du port - Guide d'identification des espèces pour les inspecteurs des pêches, Victoria. FAO. 



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Meeting
    Rapport de la Onzième session du Groupe de travail de la CTOI sur les poissons porte-épées 2013
    Also available in:
    No results found.

    La Onzième session du Groupe de travail sur les poissons porte-épées (GTPP) de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) s’est tenue à La Réunion (France), du 18 au 22 septembre 2013. Un total de 24 personnes ont participé à la session (23 en 2012), dont un expert invité, le Dr. Humber Andrade, de l’Universidade Federal Rural de Permbuco, au Brésil. La réunion a été ouverte le 18 septembre 2013 par le président du GTPP, le Dr Jérôme Bourjea (La Réunion, France), qui a souhaité la bienvenu e aux participants. Données de captures, de prises-et-effort et de tailles Le GTPP RECOMMANDE que toutes les CPC évaluent et améliorent l’état des données de prises-et-effort pour les marlins (par espèces) et le voilier, indiquant que des améliorations aux données des flottes de l’UE et leur transmission au Secrétariat de la CTOI contribueraient énormément aux travaux du GTPP. [paragraphe 25] Effets de la piraterie sur les porte-épées Le GTPP NOTE que, même si aucune alyse spécifique de l’impact de la piraterie sur la pêche dans l’océan Indien n’a été présentée lors de cette réunion, le document IOTC-2013-WPB11-07 Rev_2 indique qu’il y a eu un déplacement important des captures (Figure 1) et de l’effort (Figure 2) vers l’est. Depuis 2004, les prises annuelles ont diminué de façon constante, principalement en raison de la baisse continue du nombre de palangriers taïwais actifs dans l’océan Indien (Figure 3). Au cours des dernières années, la proportion de l’effort de pêche de la flotte palangrière japoise a fortement diminué dans le nord-ouest de l’océan Indien (au large de la côte de Somalie), tandis que l’effort de pêche a augmenté dans la région au sud de 25°S, en particulier au large de l’Australie occidentale. [paragraphe 40] Le GTPP NOTE que le nombre relatif de palangriers actifs dans la zone de compétence de la CTOI a significativement diminué depuis 2008 (Figure 3) et INDIQUE que c’est probablement dû à l’impact de la piraterie dans l’ouest de l’océan Indien. Depuis 2 011, on a assisté à une augmentation du nombre relatif de palangriers actifs dans l’océan Indien, battant pavillon du Japon (68 en 2011, 98 en 2012), de la Chine (10 en 2011, 32 en 2012) et des Philippines (2 en 2011, 14 en 2012) (Figure 3). [paragraphe 41] Pêcherie de filet maillant du Pakistan Rappelant la Résolution 12/12 Interdisant l’utilisation des grands filets maillants dérivants en haute mer dans la zone de compétence de la CTOI, dont le paragraphe 1 stipule que « L’utilisation des gran ds filets maillants dérivants1 en haute mer dans la zone de compétence de la CTOI est interdite. 1. « grand filet maillant dérivant » désigne tout filet maillant ou autre filet, ou toute combiison de filets, dont la longueur dépasse 2,5 km et dont le but est de prendre au filet, piéger ou emmêler du poisson en dérivant à la surface ou dans la colonne d’eau », le GTPP RECOMMANDE que le CS prenne note que cette étude indique que des filets maillants dépassant la limite de 2,5 km de long sont utili sés par la flotte de fileyeurs pakistais, en contravention de la résolution 12/12. [paragraphe 44] Révision du plan de travail du GTPP Le GTPP RECOMMANDE que le Comité scientifique examine et adopte le plan de travail et le programme des évaluations du GTPP pour 2014 (et les versions prévisionnelles pour les années suivantes), comme fournies dans les annexes XII et XIII. [paragraphe 192] Ensemble consolidé des recommandations découlant de la Onzième session du Groupe de travail sur les poissons porte-épées Le GTPP RECOMMANDE que le Comité scientifique examine l’ensemble consolidé des recommandations découlant du GTPP11, fourni en Annexe XIV, ainsi que des avis de gestion fourni dans les propositions de résumés sur l’état des ressources de chaque espèce de porte-épée sous mandat de la CTOI : [paragraphe 205] - Marlin noir (Makaira indica) – Annexe VII - Marlin bleu (Makaira nigricans) – Annexe VIII - Marlin rayé (Tetrapturus audax) – Annexe IX - Voilier indo-pacifique (Istiophorus platy pterus) – Annexe X - Espadon (Xiphias gladius) – Annexe XI Le Tableau 1 fournit un résumé de l’état des espèces de poissons porte-épées sous mandat de la CTOI.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Report of the Seventh Working Party on Collaboration and Cooperation in Tuna Fisheries. Johannesburg, Republic of South Africa, 11-12 September 2017 / Rapport de la septième session du Groupe de travail sur la collaboration et la coopération dans les pêcheries de thon, Johannesburg, République d’Afrique du sud, 11-12 septembre 2017. 2018
    Also available in:
    No results found.

    The seventh Working Party for collaboration and cooperation on tuna fisheries (WPCCTF7) was attended by delegates from Comoros, France, Kenya, Madagascar, Maldives, Mauritius, Mozambique, Seychelles, South Africa and the United Republic of Tanzania. The Indian Ocean Commission (IOC), IOC-Smartfish program, Indian Ocean Tuna Commission (IOTC), IOC-SWIOFish1 project, the SADC, Stop Illegal Fishing, and SIDA participated as observers. The Working Party (WP) was updated on the process of the draft Protocol on minimum terms and conditions (MTC) of fishing access. The WP agreed that in case members do not respond within one month of WPCCTF7 with comments from their legal offices, the Secretariat is to proceed with submission of received inputs and comments to FAO LEG for its finalization of the Protocol on MTC as guidelines. Progress on the South West Indian Ocean Fisheries Accord was discussed. Options for the institutional framework of the SWIO fisheries agreement were presented. A proposed consultancy was endorsed by the WP, to assess the costs and benefits of the option of the SWIOFC reforming itself from an Article VI to an Article XIV Commission versus the option of implementing the framework agreement outside SWIOFC. The Terms of Reference for this consultancy were revised by the WP. Updates on the high level of ratification of the PSMA within the SWIOFC and harmonization of the IOC and SADC MCS processes, were received by the WP. A summary of the 21st Session of the IOTC was provided to the WP. Updates on compliance by SWIOFC Members with the IOTC conservation and management measures were provided to the WP. The upcoming IOTC Technical Committee on Allocation Criteria was discussed by the WP and outlines of a revised version of ‘Proposal N’ on the allocation of fishing opportunities for IOTC species was presented. The WPCCTF encouraged an initiative to prepare resolutions for the 22nd Session of the IOTC and discussed the arrangements in view of some of the IOTC timelines to submit resolutions. Updates on activities carried out by SWIOFC members and partners in regard to sustainable tuna fisheries development were provided to the WP. The eighth working party will be hosted by Mozambique in February 2018. Ont participé à la septième session du Groupe de travail sur la collaboration et la coopération dans les pêcheries de thon (GPCCT7) des délégués de l’Afrique du Sud, des Comores, de la France, du Kenya, de Madagascar, des Maldives, de Maurice, du Mozambique, des Seychelles et de la République-Unie de Tanzanie. L’ASDI, la Commission de l’océan Indien (COI), la COI-Smartfish, la COI-SWIOFish1, la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI), la SADC et Stop Illegal Fishing y ont pris part en tant qu’observateurs. Au cours de cette session du Groupe de travail un point de la situation a été fait concernant le processus relatif au projet de Protocole sur les conditions minimales d’accès à la pêche. Il a été convenu qu’au cas où les membres ne communiqueraient pas les observations de leurs bureaux juridiques respectifs dans le mois qui suit cette septième session, le Secrétariat soumettrait les contributions et commentaires reçus au Bureau juridique de la FAO en vue de la finalisation du Protocole sur les conditions minimales en tant lignes directrices. Les progrès accomplis concernant l’Accord de pêche pour le sud-ouest de l’océan Indien ont été examinés. Différentes options pour le cadre institutionnel de cet accord ont été présentées. Une étude de consultant a été proposée pour évaluer les coûts et avantages de l’option d’une transformation de la CPSOOI en un organe relevant de l’article XIV au lieu de l’Article VI par rapport à l’option de la mise en application de l’accord-cadre en dehors de la Commission. Le Groupe de travail a approuvé cette proposition et révisé les termes de référence de l’étude. Des informations ont été présentées sur le taux élevé de ratification de l’Accord sur les mesures du ressort de l’Etat du port au sein de la CPSOOI ainsi que sur l’harmonisation des processus de suivi, contrôle et surveillance de la COI et de la SADC. Un résumé des travaux de la 21ème session de la CTOI a été présenté. Les membres de la CPSOOI ont présenté des bilans actualisés de leur degré de conformité aux mesures de conservation et de gestion de la CTOI. Le Groupe de travail a discuté de la tenue de la prochaine session du Comité technique sur les critères d’allocation de la CTOI. Les principaux points d’une version révisée de la « Proposition N » sur l’allocation de possibilités de pêche pour les espèces relevant de la compétence de la CTOI ont été présentés. Le Groupe de travail a appuyé une initiative visant à préparer des résolutions pour la 22ème session de la CTOI et a discuté des dispositions relatives à certains délais prévus par la CTOI pour la soumission de résolutions. Un compte rendu actualisé des activités menées par les membres et les partenaires de la CPSOOI en ce qui concerne le développement durable des pêcheries de thon a été présenté. La huitième session du Groupe de travail se tiendra au Mozambique en février 2018.
  • Thumbnail Image
    Document
    Cartes d'identification des poissons porte-épées dans les pêcheries pélagiques de l’océan Indien 2013
    Also available in:
    No results found.

    Ces fiches d’identification sont produites par la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) afin de contribuer à l’amélioration des données statistiques des captures de poissons porte-épées ciblés ou qui interagissent avec les pêcheries thonières de l’océan Indien. Avec de meilleures statistiques, les gestionires régioux des pêches peuvent s’assurer que ces espèces sont pêchées de manière durable dans l’océan Indien. Les principaux utilisateurs de ces fiches sont les observateurs des pêches, les échantillonneurs, les patrons et les équipages des vires de pêche ciblant les poissons porte-épées, les thons et les espèces apparentées dans l’océan Indien. Les institutions assurant des formations dans le domaine de la pêche et les commuutés de pêcheurs sont d’autres utilisateurs potentiels.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.