Thumbnail Image

Droits des agriculteurs dans le cadre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Options envisageables pour encourager, orienter et promouvoir la concrétisation des droits des agriculteurs, tels qu’énoncés à l’article 9 du Traité international 2024
    Also available in:

    Les agriculteurs nourrissent le monde en produisant les aliments dont nous dépendons tous. Étant donné que les agriculteurs sont les promoteurs et les gardiens de la diversité des plantes cultivées sur le terrain, leurs droits à cet égard sont fondamentaux pour maintenir leur rôle central d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle – jamais autant qu’à l’ère actuelle marquée par le changement climatique et les autres défis importants auxquels l’humanité est confrontée. Le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (Traité international) est le premier accord international juridiquement contraignant à reconnaître formellement la contribution des communautés locales et autochtones et des agriculteurs à la conservation et à la mise en valeur des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. L’article 9 du Traité international prévoit la reconnaissance, la concrétisation et la promotion des droits des agriculteurs en ce qui concerne les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Il est possible de réaliser les droits des agriculteurs grâce à une série de mesures et de pratiques qui peuvent être mises en place afin de protéger, promouvoir et concrétiser ces droits. La promotion et la concrétisation de ces droits permettent aux agriculteurs et aux communautés agricoles de continuer à jouer leur rôle de promoteurs et de gardiens de la diversité des plantes cultivées, et de nourrir le monde pour les générations à venir.Cette publication contient 27 options élaborées par un Groupe d'experts, en s'appuyant sur les données d’expériences des Parties contractantes et des parties prenantes. Ces dernières sont invitées à examiner l’ensemble des options en vue de réaliser les droits des agriculteurs au niveau national, conformément à leurs besoins et priorités et selon qu’il convient.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Descripteurs pour les Espèces sauvages apparentées conservées in situ (CWRI v.1). 2021
    Cette liste de Descripteurs pour les espèces sauvages apparentées conservées in situ relatifs aux données de passeport a été élaborée en prenant comme point de départ les Descripteurs de base pour la conservation in situ des CWR v.1 * publiés par Bioversity International en 2013. Elle s’appuie également sur les expériences récentes menées par le Secrétariat du Traité international de la FAO sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (TIRPAA) dans le cadre du développement de son Système mondial d’information (GLIS en anglais). L'un des principaux facteurs défavorable à la conservation, l'utilisation, le suivi et la notification des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA) est le manque d'accès aux données et l'échange inefficace d'informations. Ce manque de normalisation avait empêché la communauté des RPGAA d'échanger des données sur les RPGAA dans le monde entier et avait été, pendant des années, l'un des principaux défis pour la conservation et l'utilisation durable efficaces du matériel végétal. Le Secrétariat du Traité international de la FAO sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (TIRPAA) a décidé d’aborder les lacunes et le manque de cohérence dans les méthodes de documentation des ressources végétales, en particulier pour les espèces sauvages apparentées (CWR en anglais) conservées dans des conditions in situ, grâce à l'élaboration d'une norme internationale contenue dans cette brochure.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Le travail de la FAO avec les peuples autochtones dans le secteur forestier 2021
    Also available in:

    La Division des forêts de la FAO travaille avec les peuples autochtones afin de relever les défis uniques auxquels ils sont confrontés, tout en aidant les gouvernements à élaborer des politiques forestières appropriées, qui tiennent compte des terres, des droits sur les ressources et des points de vue de ces populations. Cette brochure fournit une vue d'ensemble de l'approche de la FAO pour s'engager avec et soutenir les peuples autochtones dans le contexte de la foresterie, en fournissant des exemples de plusieurs domaines thématiques tels que :
    • Valoriser les connaissances autochtones sur les forêts et les systèmes alimentaires
    • Droits fonciers collectifs sur les terres autochtones
    • Soutenir le rôle des peuples autochtones dans l'atténuation du changement climatique
    • Faciliter la gestion durable des forêts et l'amélioration des moyens d’existence
    • Promouvoir les droits des peuples autochtones à gérer et à conserver la faune sauvage.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.