Thumbnail Image

La fertilisation localisée au semis des cultures ou microdose








Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Deuxième épisode: Microdose ou la fertilisation localisée au moment des semis des cultures
    Script radio
    2012
    Also available in:

    Script radio. Nous sommes à l’approche de la campagne hivernale. Grâce aux revenus obtenus à travers les opérations de warrantage conduites après chaque campagne par leurs organisations paysannes, de nombreux producteurs et productrices s’approvisionnent désormais en engrais à la boutique d’intrants. Suite à des actions de développement visant à une utilisation rationnelle des engrais, les producteurs et productrices l’utilisent dans leurs champs pour améliorer le rendement des différentes spécu lations qu’ils cultivent. Dans la plupart des cas, les cultures au stade de levée présentent un état végétatif agréable à voir.
  • Thumbnail Image
    Document
    Boutiques d'intrants: Les clés du succès en huit fiches 2012
    Also available in:
    No results found.

    Au Niger, comme dans d’autres pays de la zone sahélienne, l’indisponibilité d’intrants de qualité au bon moment, au bon endroit et en petits conditionnements, est l’une des principales causes de la faible utilisation des intrants. L’approvisionnement en intrants est un des obstacles à la mise en place et à la continuité de systèmes de production durables et rentables. L’expérience montre qu’une boutique d’intrants répond à la forte demande d’engrais au détail, révélatrice des faible s budgets des ménages agricoles. Elle confirme également que dans les villages dotés de boutiques d’intrants, les producteurs et les productrices acquièrent davantage d’intrants et que le rendement de leur production s’accroît. En ce sens, la promotion des boutiques d’intrants par un nombre croissant d’organisations paysannes (OP) et par les partenaires techniques et financiers du développement s’accentue. Pour appuyer les initiatives de mise en place de boutiques d’intrants, le proje t de la FAO « Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire » a conçu un ensemble de fiches mettant en exergue les points essentiels à considérer pour qu’une boutique d’intrants satisfasse au mieux les attentes et les préoccupations, tant des producteurs que des productrices. Les intérêts des productrices et leurs besoins, présentant certes des similarités à ceux des producteurs, se caractérisent également par des particularités à pr endre en compte. Les uns et les autres s’investissant dans des spéculations différentes, leur demande en intrants est par voie de conséquence différente. Le jeu de huit fiches est facilement utilisable. Chaque fiche développe un thème distinct. L’ensemble traite de l’utilité, de la création, de l’organisation, du fonctionnement et de la gestion d’une boutique d’intrants.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Utilisation des engrais par culture au Maroc
    Service de la gestion des terres et de la nutrition des plantes Division de la mise en valeur des terres et des eaux
    2006
    Also available in:
    No results found.

    Ladoption de techniques agronomiques appropries, dont la fumure raisonne, permettrait des gains de productivit apprciables au Maroc. Le faible niveau actuel dutilisation des engrais se traduit non seulement par une mauvaise productivit mais galement par un appauvrissement continu des sols. La moiti des agriculteurs nutilisent pas dengrais. Cette situation est lie notamment laugmentation du cot des engrais non compense par le niveau des prix des produits agricoles. Les agriculteurs se servent pe u des moyens de production mis leur disposition tels que lanalyse du sol. Environ un tiers des engrais sont utiliss par les cultures sucrires et les cultures forte valeur ajoute, qui noccupent que cinq pour cent de la superfi cie cultive.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.