Thumbnail Image

FRA 2000 - Termes et definitions







Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    FRA 2000 - Terminos y definiciones 1998
    Also available in:

    La Evaluación de Recursos Forestales Mundiales 2000 (FRA 2000) presentará un informe sobre el estado de los bosques mundiales hacia el año 2000. El marco para el programa FRA 2000 se estableció en la Consulta de Expertos celebrada en Kotka, Finlandia (Kotka III) en junio de 1996 (Nyyssönen & Ahti, 1996). Esta reunión tuvo por objetivos establecer el programa de FRA 2000 y responder a las necesidades de mayor información para la evaluación del 2000. Este documento refleja el esfuerzo considerable hecho para desarrollar términos y definiciones comunes que puedan aplicarse a la evaluación de los recursos forestales. El proceso inició con la reunión de Kokta III, durante la cual 32 expertos provenientes de países industrializados y en desarrollo examinaron una lista de definiciones; y continuó durante las reuniones del Grupo de Expertos con el objeto de armonizar las definiciones a nivel mundial. En algunos casos fue necesario llegar a un acuerdo o a una modificación de los términos existe ntes.
  • Thumbnail Image
    Document
    Evaluation et surveillance des forêts 2002
    Also available in:

    L'Evaluation des ressources forestires mondiales 2000 (ERF 2000) est prsent acheve, mais les travaux relatifs la suivante ont dj commenc. La consultation d'experts Evaluation des ressources forestires mondiales - harmoniser les efforts nationaux et internationaux, connue sous le nom de Kotka IV, a rassembl, en juillet 2002, des experts internationaux pour examiner les concepts et les stratgies futurs. Les articles de ce numro d'Unasylva ont t adapts pour un plus large public, partir de docume nts prpars pour la Consultation. Ils portent sur les liens entre l'valuation et le suivi, les besoins d'information l'chelon national et international, les critres et indicateurs de la gestion durable des forts, et l'tablissement des rapports sur les forts pour les instruments internationaux. Les dtails techniques figurent sur le site web de la FAO (www.fao.org/forestry) et seront publis dans les actes de Kotka IV.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de la trentième session du Comité des pêches
    Rome, 9–13 juillet 2012.
    2012
    La trentième session du Comité des pêches s’est tenue à Rome (Italie) du 9 au 13 juillet 2012. Le Comité a examiné les questions présentant un caractère international et le programme de la FAO relatif aux pêches et à l’aquaculture et les aspects connexes de mise en œuvre. Tout en soulignant la valeur particulière de «La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture» en tant que publication phare, le Comité a recommandé que la FAO fournisse un appui accru aux pays en ce qui concerne la collec te et le contrôle de la qualité des données et qu’elle envisage de simplifier la classification de l’état des stocks. Il a indiqué qu’il était très favorable aux normes du Code de conduite pour une pêche responsable et de ses instruments connexes et il est convenu qu’il fallait s’efforcer davantage de favoriser leur accessibilité et l’efficacité de leur mise en application. Le Comité a souscrit à l’élaboration de directives concernant les pratiques optimales de nature à assurer la traçabilité. I l a confirmé qu’il était favorable à la collaboration de la FAO avec la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il a de nouveau demandé qu’une aide supplémentaire soit consentie pour le développement de l’aquaculture en Afrique et dans les petits États insulaires en développement. Le Comité a demandé à la FAO d’élaborer un cadre d’évaluation de la conformité pour les directives en matière de certification de l’aquaculture, ainsi qu’un projet de stratégie contenant un plan stratégique à long terme pour le Sous-Comité de l’aquaculture et a souligné les futurs travaux qu’il était particulièrement nécessaire de mener. Le Comité a demandé instamment à la FAO de mettre davantage l’accent sur le poisson de consommation, de faire en sorte que ces aspects soient bien pris en compte dans les cadres mondiaux et régionaux de conservation et de gestion des océans et d’affirmer son rôle de chef de file de la gouvernance des océans pour ce qui était des pêches et de l’aquaculture. Le Comité a demandé à la FAO de s’occuper de la question des gisements d’hydrocarbures dans les océans et d’évaluer les risques éventuels que comportait leur exploitation. Il a demandé que soit mise en place une consultation permanente de l’ensemble des parties prenantes pour l’élaboration des Directives internationales visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale et il a reconnu la néces sité d’élaborer et de mettre en œuvre des stratégies d’application des Directives. Il est convenu que la pêche illicite, non déclarée et non réglementée demeurait un problème persistant et pressant qui avait des effets négatifs sur la durabilité de la pêche et de la sécurité alimentaire. Le Comité a approuvé le mandat du Groupe de travail ad hoc pour l’Accord de la FAO de 2009 sur les mesures du ressort de l’État du port. Il a demandé que se tienne la deuxième réunion de reprise des travaux de l a consultation technique sur le projet de critères d’évaluation de la conduite de l’État du pavillon. Le Comité a confirmé qu’il était favorable au Fichier mondial des navires de pêche, des navires de transport frigorifique et des navires de ravitaillement. Il est convenu que la FAO devrait faire particulièrement porter ses efforts sur les défis qui relèvent de son mandat essentiel et unir ses efforts à ceux de partenaires, dans de meilleures conditions de coordination et il a demandé instamment à la FAO de faire en sorte que les priorités retenues en matière de pêche et d’aquaculture soient prises en compte dans les objectifs stratégiques. Le Comité a adopté son Règlement intérieur révisé et les modifications connexes des pratiques actuelles. Il a également approuvé son programme de travail pluriannuel pour 2012–2015.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.