Thumbnail Image

Sénégal: Bilan des activités de la FAO contribuant à la mise en oeuvre du Cadre de Programmation par Pays (CPP) 2013- 2017








Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Meeting
    Situation de l’alimentation et de l’agriculture dans la région Asie et Pacifique, à la lumière de la pandémie de covid‑19
    Conférence Régionale de la FAO pour l’Asie et le Pacifique (APRC36)
    2022
    L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a travaillé intensément sur le Programme d’intervention et de redressement dans le contexte de la covid-19 afin d’atteindre une plus grande partie des populations rurales et de relancer l’activité économique. Outre les interventions, le Programme s’efforce également de reconstruire en mieux et en plus solide pour transformer les systèmes agroalimentaires dans l’ensemble des quatre améliorations, en mettant l’accent sur ses sept domaines de travail prioritaires ainsi que sur la science et l’innovation, le changement climatique, les cadres juridiques et le renforcement des programmes existants. Le présent document examine la situation en Asie et dans le Pacifique pendant la pandémie de covid-19 en 2020 et 2021. Il passe en revue les effets de celle-ci sur la santé, l’économie, les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire, au niveau tant régional que national, pour des groupes spécifiques tels que les pauvres et les segments les plus vulnérables de la population. Compte tenu de la vaste portée socioéconomique de la pandémie, il examine les incidences macroéconomiques et les effets sur l’emploi et les revenus, les migrations et le commerce, la croissance économique et la marge de manoeuvre budgétaire des gouvernements, la sécurité alimentaire et la nutrition, la pauvreté et la faim. Il passe également en revue les différentes réponses apportées par les gouvernements à la pandémie de covid-19, couvrant la crise sanitaire, la macroéconomie, le chômage, les perturbations de l’approvisionnement alimentaire, les chocs de la demande alimentaire résultant de la pandémie, les fermetures, la mobilité réduite, les restrictions sur les voyages internationaux et les migrations internes et transfrontières. Ces interventions comprennent des investissements publics dans les services de santé, l’extension des mesures de protection sociale à de nouveaux groupes et bénéficiaires, des mesures visant à garantir la poursuite des échanges de produits alimentaires et de santé essentiels, et des mesures de soutien financier destinées à minimiser les pertes d’emplois et à réduire les perturbations de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Le rapport couvre également les nouvelles politiques et priorités d’investissement, y compris les technologies numériques, mises en oeuvre pour reconstruire des systèmes agroalimentaires qui soient résilients, inclusifs et écologiques.
  • Thumbnail Image
    Document
    Tchad: Document Cadre de Programmation Pays (CPP) 2012-2016 2013
    Also available in:
    No results found.

    Le CPP est le fruit d’une série de discussions et d’échanges impliquant un large panel d’acteurs. Il poursuit les efforts engagés lors de la formulation du cadre national des priorités à moyen terme de la FAO au Tchad (NMTPF). Il définit la contribution de la FAO à l’atteinte des objectifs nationaux en s’alignant sur les orientations politiques et stratégiques du secteur rural élaborées par le Tchad au cours de ces dernières années, notamment sa stratégie de développement rural et de réduction d e la pauvreté (SNRP), les recommandations issues du forum national sur le développement du monde rural et le plan stratégique de développement (PSD) 2012-2015 du Tchad en cours de finalisation. Le CPP s’aligne également sur les autres cadres nationaux et régionaux qui devraient contribuer au développement du pays. La FAO au Tchad a identifié deux fonctions clés et quatre domaines d’interventions prioritaires fondés sur les politiques du Gouvernement du Tchad et sur ses avantages comparatifs. Une première fonction clé devrait permettre de booster le développement du monde rural tel que voulu par le Gouvernement. Un accent sera mis sur le renforcement des capacités institutionnelles des ministères en charge du développement rural directement en lien avec le mandat de la FAO. Une seconde fonction clé vise à poursuivre les efforts en matière d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Celle-ci s’opérationnalisera par des actions qui devront établir les bases d’une transiti on entre des réponses d’urgence et de réhabilitation et le renforcement de la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. La FAO reconnait le besoin de traiter ces différentes problématiques de manière transversale pour améliorer les conditions de vie des populations cibles dans un contexte de gestion des risques tenant compte du changement climatique.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Les risques commerciaux et la durabilité dans les secteurs de l’avocat et de l’ananas vous intéressent?
    La FAO peut contribuer à la durabilité et à la résilience des entreprises face aux chocs extérieurs
    2021
    Au cours des dernières décennies, la production et le commerce mondiaux de fruits tropicaux ont connu une croissance spectaculaire. Aujourd’hui, ces denrées entrent dans le cadre d’une alimentation saine pour des millions de personnes et contribuent au développement rural et économique. La pandémie de covid-19 et les préoccupations relatives à la durabilité (notamment les aspects environnementaux, sociaux et économiques) ont mis en évidence les risques commerciaux qui doivent être gérés pour garantir le bon fonctionnement de ces chaînes de valeur. De nombreuses entreprises prennent actuellement des mesures pour faire face aux risques liés à la durabilité qui découlent de leurs activités. Cependant, les chaînes de valeur sont sensibles à des risques et des chocs sur lesquels aucun acteur n’a de prise s’il agit isolément. Des actions concertées peuvent donc profiter à toutes les parties prenantes du secteur. Dans cette optique, la FAO dirige un projet visant à mettre en place des chaînes de valeur mondiales responsables dans le domaine de la production et du commerce durables de fruits tropicaux (GCP/GLO/022/GER). Le projet aide les entreprises qui interviennent dans les chaînes d’approvisionnement en avocats et en ananas à créer ou à renforcer des systèmes de diligence raisonnable fondés sur l’analyse des risques qui rendront leurs activités plus durables et plus résilientes face aux chocs tels que la covid-19. Il favorisera l’apprentissage par les pairs sur les questions préconcurrentielles dans un cadre confidentiel. Il visera l’élaboration d’une série de guides axés sur la demande et portant sur des défis techniques précis qu’il appartiendra à chaque participant au projet de déterminer (par exemple, l’empreinte hydrique, le changement climatique, la traçabilité, la problématique femmes-hommes, les questions de travail, etc.) et la définition de mesures et de bonnes pratiques permettant de relever ces défis. Il permettra d’analyser l’environnement stratégique et les mesures incitatives, afin de cerner les possibilités d’accélérer les investissements durables dans ces chaînes d’approvisionnement. Le présent document fournit une vue d’ensemble à l’intention des parties prenantes, notamment les organisations internationales, les chercheurs, les universitaires et les responsables politiques.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.