Thumbnail Image

République démocratique du Congo: Analyse de conflits dans les provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu

Note de synthèse








FAO. 2023. République démocratique du Congo: Analyse de conflits dans les provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu – Note de synthèse. Rome.



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    République démocratique du Congo: Analyse de conflits dans les provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu
    Rapport complet
    2023
    Also available in:
    No results found.

    En République démocratique du Congo, le contexte est caractérisé par des actes récurrents de violence et une insécurité accrue, dont la présence d’une grande variété d’acteurs aux niveaux national et international complexifie les enjeux politiques, économiques et sociaux déjà existants. L’objectif principal de cette étude est de fournir un diagnostic détaillé du contexte et des dynamiques de conflit qui sont des éléments essentiels pour une meilleure compréhension des responsables et gestionnaires du projet. Il s’agit en effet d’évaluer comment intégrer la sensibilité aux conflits dans les interventions de sécurité alimentaire et de renforcement de la résilience. Le projet intitulé «Renforcement de la résilience des petits exploitants agricoles», faisant l’objet de cette analyse, a été financé par le Ministère de la coopération économique et du développement de la République fédérale d’Allemagne et mis en œuvre par le Programme alimentaire mondial (PAM) et la FAO depuis 2018. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a rejoint l’équipe de mise en œuvre du projet en 2020.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Burkina Faso, Mali et Niger – Analyse des conflits liés aux ressources naturelles dans les trois pays du Liptako‑Gourma
    Note de synthèse
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Dans le contexte actuel du Sahel, la montée des conflits et des antagonismes liés aux ressources naturelles suscite des préoccupations d’autant plus fortes que ces conflits constituent un enjeu social, économique et politique particulièrement important. Cette analyse a permis de faire le point sur les conflits liés aux ressources naturelles dans les trois pays du Liptako‑Gourma (Burkina Faso, Mali et Niger). Ce rapport de synthèse permet de mieux comprendre: (i) les différentes dynamiques de conflits et d’insécurité dans la région; (ii) les principales causes structurelles et les parties prenantes; (iii) la légitimité des différents types de mécanismes de gestion des conflits (mécanismes formels, traditionnels et non traditionnels); et (iv) d'évaluer leur efficacité en mettant l'accent sur la gestion adaptative et la planification de scénarios alternatifs. Cette analyse des conflits est l'une des activités mises en œuvre dans le cadre du projet de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) «Renforcer la résilience des populations pastorales et agropastorales transfrontalières dans les zones prioritaires du Sahel», financé par le biais du Programme de partenariat FAO-Union Européenne du Réseau mondial contre les crises alimentaires (GNAFC).
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    République démocratique du Congo | Renforcer la résilience des petits exploitants agricoles et des populations vulnérables 2020
    Also available in:

    Malgré ses ressources naturelles abondantes, la République démocratique du Congo fait toujours face à la deuxième plus grande crise alimentaire au monde après le Yémen. Selon les résultats de la dernière analyse du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire, 15,6 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë sévère. De plus, environ 5,8 millions de personnes avaient besoin d’une assistance nutritionnelle en 2019, dont 800 000 femmes enceintes et allaitantes et 5 millions d’enfants souffrant de malnutrition aiguë. Le conflit perdure, en particulier dans les provinces de l’est et du Kasaï, et provoque des déplacements massifs de population, ce qui perturbe les activités agricoles et entrave l’accès aux marchés, aux écoles et aux services de santé. Au Nord et au Sud-Kivu, l’insécurité, les déplacements de population et les impacts des chocs climatiques récurrents ont dévasté l’économie et le tissu social, avec notamment une forte vulnérabilité des jeunes face au recrutement par des groupes armés, due au manque d’opportunités d’emploi et aux faibles niveaux d’éducation. Grâce au financement de l'Allemagne, la FAO, l'UNICEF et le PAM mettront en œuvre un programme intégré de résilience s'appuyant sur les avantages comparatifs de chacune des trois agences afin de fournir aux bénéficiaires ciblés une assistance multisectorielle. L'objectif est de renforcer la résilience des petits exploitants agricoles et des populations vulnérables dans les zones touchées par l'insécurité alimentaire, et d'améliorer leurs moyens d'exisence et l'accès aux services sociaux de base grâce à plusieurs activités complémentaires.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.