Thumbnail Image

Djibouti: Points forts du projet - OSRO/DJI/100/FRA

Programme conjoint d’assistance aux populations en situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle pour l’optimisation des périmètres maraîchers dans les zones rurales de Djibouti









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Tchad: Points forts du projet - OSRO/CHD/107/FRA
    Reconstitution des moyens d’existence et renforcement de la résilience des ménages touchés par les inondations au sud du Tchad, dans la province du Mayo Kebbi Est
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Depuis plusieurs années, les communautés de la province du Mayo-Kebbi Est sont régulièrement touchées par les effets du changement climatique, en particulier des inondations excessives qui impactent les moyens d'existence agricoles des ménages. La France a financé le projet OSRO/CHD/107/FRA pour un montant de 250 000 EUR. Le projet avait pour objectif de renforcer les capacités de réponse des ménages d’agriculteurs les plus touchés par les inondations et en atténuer les effets sur la sécurité alimentaire et la nutrition des populations. L'approche programmatique des Caisses de résilience de la FAO a été mise en oeuvre au profit de 1 000 ménages vulnérables, à savoir le pilier technique et ses champs écoles agropastoraux; le pilier financier et les associations villageoises d'épargne et de crédit; et enfin le pilier social avec les clubs Dimitra.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Djibouti - Profil de projet
    Appui à l'implémentation du Programme PRAREV FIDA
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Le programme d’appui à la réduction de la vulnérabilité dans les zones de pêche côtières (PRAREV) vise à soutenir les populations des zones côtières rurales affectées par le changement climatique pour améliorer leur résilience et réduire leur vulnérabilité face à ces changements et promouvoir la cogestion des ressources marines. Le programme est financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) sous forme à la fois de prêt au gouvernement de Djibouti et de don. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) appuie le programme en implémentant deux sous composantes: la mise en place d’un système statistique de suivi; et une évaluation des ressources au niveau de la composante 1 et la promotion d’un dialogue politique au niveau de la composante 3. Ce projet contribuera à mettre en place un système statistique de suivi et une évaluation des ressources au niveau de la composante 1 (Appui à la résilience des habitats et du profil côtiers) et la promotion d’un dialogue politique au niveau de la composante 3 (Renforcement des capacités) du programme d’appui à la vulnérabilité des zones de pêche côtière (PRAREV) FIDA Gouvernement de Djibouti
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    République centrafricaine | Projet Mont Carmel
    Appui à la formation et insertion socio-économique des jeunes touchés par les conflits
    2019
    Also available in:
    No results found.

    Le conflit survenue en République centrafricaine en mars 2013 a engendré une crise humanitaire sans précédent, ayant aggravé les niveaux de vulnérabilité de la population, déjà extrêmement élevés. Le secteur agricole dans son ensemble s’en est également trouvé profondément affecté. L’insécurité alimentaire s’est aggravée, les moyens d’existence des populations se sont dégradés et la cohésion sociale profondément érodée. Cette paupérisation généralisée touche de manière particulière les jeunes, qui se voient entraînés dans le cercle vicieux de la pauvreté, de l’insuffisance de l’éducation et de la formation, et n’ont comme horizon que la perspective d’emplois peu productifs, généralement dans l’économie informelle et sans aucune forme de protection sociale. Le projet Mont Carmel, financé par le Gouvernement de l’Italie pour un montant de 2 millions d’USD, vise à la création d’un centre pilote de formation et d’insertion socio-économique des jeunes pour la relance des activités agricoles afin de renforcer la résilience des personnes touchées par les effets de la crise, en leur permettant de participer activement à la vie économique et sociale dans leur communauté. Afin d’engager les jeunes, il faut lever les contraintes qu’ils doivent surmonter pour gagner leur vie et créer les conditions d’un environnement porteur dans lequel ils pourront s’épanouir et saisir les possibilités d’emploi décent, ce qui est à la base du projet Mont Carmel.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.