Thumbnail Image

Stimuler et pérenniser les investissements des jeunes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires

Recommandations politiques basées sur les enseignements tirés de onze pays africains










Fiedler, Y. 2020. Stimuler et pérenniser les investissements des jeunes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires - Recommandations politiques basées sur les enseignements tirés de onze pays africains. Rome, FAO




Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Stimuler et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs - Outil de planification stratégique 2020
    Also available in:

    La réalisation des deux premiers Objectifs de développement durable (ODD) – l’éradication de la pauvreté et de la faim d’ici 2030 – nécessite une mobilisation d’investissements considérable. Ces investissements, publics et privés, devront être complètement alignés sur les ODD pour contribuer pleinement au développement durable. Dans ce cadre, il convient d’accorder à la jeunesse une place de premier rang dans les efforts de promotion et de mobilisation de ces investissements pour trois raisons: le développement de la sécurité alimentaire; la promotion de la valeur ajoutée des denrées alimentaires; et enfin l’évolution de l’emploi et du bien-être économique. Le présent outil de planification stratégique permet de stimuler et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs à l’échelle d’un pays ou d’une région. Il appuie une analyse approfondie des conditions-cadre relatives à l’investissement par les jeunes, ainsi qu'une appropriation des résultats par les preneurs de décisions par la mise en route d’un processus participatif. Ce processus de planification stratégique se déroule en quatre étapes: 1. Identifier des priorités d’intervention (filières agro-alimentaires prometteuses; régions-cibles et catégories de jeunes ayant à la fois le potentiel de devenir des agri-entrepreneurs à succès et ayant le plus besoin d’appui); 2. Analyser la situation actuelle des conditions-cadre et services existants permettant aux jeunes agri-entrepreneurs de réaliser des investissements responsables et durables dans l’agriculture et les systèmes alimentaires ; 3. Elaborer une vision commune de la situation souhaitée pour les jeunes agri-entrepreneurs investissant dans les filières agro-alimentaires; et 4. Proposer des solutions d’amélioration concrètes pour favoriser des investissements durables et responsables par les jeunes agri-entrepreneurs. L'outil a été déployé en Tunisie en 2019-2020 et les leçons tirées de cette expérience sont partagées dans le document.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Examen de l’état de la restauration des forêts et des paysages en Afrique 2021 2021
    Also available in:

    L’objectif du présent rapport est d’évaluer la mise en œuvre actuelle de la restauration des forêts et des paysages (RFP) en Afrique. Il expose le contexte de la RFP sur le continent africain, met en lumière les principales initiatives de la RFP et en donne un aperçu en Afrique au début de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes (2021 2030). Il identifie les principaux défis, opportunités, acteurs et processus, le tout illustré par quelques études de cas. La collecte des données était aussi bien primaire (entretiens) que secondaire (recherche bibliographique approfondie). Le rapport permet de suivre les progrès de la mise en œuvre de l’AFR100 et d’autres initiatives de la RFP sur le terrain en Afrique. Il fournit une base de référence pour la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes et devra être mis à jour à intervalles réguliers. Le rapport est préparé dans le cadre du programme régional de coopération technique mis en œuvre conjointement par le Bureau régional de la FAO pour l’Afrique (RAF) et l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA NEPAD) intitulé «Appui à la mise en œuvre et au suivi de l’Initiative pour la restauration des paysages forestiers africains (AFR100)» en étroite collaboration avec les membres de l’équipe de gestion et les partenaires de l’AFR100. Il fait également suite à la recommandation de la 22e Session de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique de la FAO, qui s’est tenue en mars 2020 en Afrique du Sud. Le rapport est structuré comme suit: Le chapitre 1 présente l’importance des forêts et des paysages arborés d’Afrique et les défis auxquels ces ressources et leurs populations sont confrontées, ainsi que la pertinence de la restauration et le contexte des politiques au niveau mondial. Le chapitre suivant donne une vue générale de la RFP et de la restauration. Le troisième chapitre donne un aperçu plus détaillé de l’état actuel des forêts des sous-régions africaines, avec des exemples d’initiatives de RFP (ou d’autres initiatives pertinentes qui peuvent ne pas porter le label RFP mais qui s’alignent en fait sur la RFP). Le chapitre 4 passe en revue certains facteurs clés de réussite de la RFP en Afrique. Le chapitre 5 présente les opportunités potentielles et les défis persistants. Le dernier chapitre est plus prospectif et spéculatif, soulignant les priorités potentielles de la RFP dans le cadre de la
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Promouvoir et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs en Tunisie
    Rapport final du projet - Investissements responsables par et pour les jeunes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires en Tunisie
    2020
    Also available in:
    No results found.

    En Tunisie, le taux de chômage des jeunes de 15 à 35 ans est très élevé, se situant autour de 35 pour cent, chez les diplômés du supérieur des régions de l’intérieur et en milieu rural, ce qui pousse un nombre important à l’exode et à l’émigration souvent au péril de leur vie. Par ailleurs, les régions de l’intérieur à dominante agricole et rurale accusent le plus grand retard de développement. Caractérisé par un vieillissement de la population des chefs d’exploitation et un faible niveau d’innovations techniques et organisationnelles, le secteur agricole peine à faire face aux défis de la stagnation de la croissance de la productivité, des changements climatiques et de la libéralisation des marchés des produits agricoles. Plusieurs initiatives visant à stimuler l’investissement dans les secteurs agricole et agroalimentaire ont d’ores et déjà été lancées afin de répondre à ces défis. Cependant, tous ces efforts n'ont pas entrainé l'amélioration nette des investissements dans le secteur agricole escomptée, et la part des investissements par les jeunes agri-entrepreneurs reste nettement en dessous des attentes. Des efforts concertés et substantiels s’imposent ainsi pour stimuler des investissements permettant de dynamiser les secteurs agricole et agroalimentaire, et répondre aux attentes des jeunes en leur offrant des opportunités entrepreneuriales et d’emploi. Sur une requête du Ministère de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, la FAO, le Laboratoire d’Economie Rurale de l’INRAT et l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles ont élaboré, de façon concertée avec les jeunes, une feuille de route pour promouvoir et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs. Ce rapport contient les principaux défis, opportunités et solutions pour augmenter et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs en Tunisie, tels qu'ils ont été identifiés validés par un large éventail d'acteurs.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.