Thumbnail Image

Plan d’action mondial pour la conservation, l’utilisation durable et la mise en valeur des ressources génétiques aquatiques pour l’alimentation et l’agriculture









FAO. 2022. Plan d’action mondial pour la conservation, l’utilisation durable et la mise en valeur des ressources génétiques aquatiques pour l’alimentation et l’agriculture. Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Rome.





Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Réalisation d’enquêtes et de suivi pour les ressources zoogénétiques 2012
    Also available in:

    Le Plan d’action mondial pour les ressources zoogénétiques, adopté en 2007, est le premier cadre convenu au niveau international pour la gestion de la biodiversité dans le secteur de l’élevage. Il implique l’élaboration de directives techniques pour soutenir les pays dans leurs initiatives de mise en oeuvre. La FAO a publié en 2009 les directives sur la Préparation de Stratégies et de plans d’action nationaux qui sont à présent complétées par une série de directives qui abordent des thèmes techn iques spécifiques. Ces directives sur la Réalisation d’enquêtes et de suivi pour les ressources zoogénétiques s’adressent au domaine prioritaire 1 du Plan d’action mondial – «Caractérisation, inventaire et surveillance des tendances et des risques connexes». Elles complètent, en particulier, les directives sur la caractérisation phénotypique et sur la caractérisation génétique moléculaire. Elles ont été approuvées par la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agricultur e. La connaissance des ressources zoogénétiques est fondamentale pour leur utilisation durable, pour leur mise en valeur et pour leur conservation. Ces directives préconisent comment élaborer une stratégie visant à satisfaire les besoins nationaux en données et en informations sur les ressources zoogénétiques. Elles fournissent également des conseils pratiques sur les méthodes de planification et de mise en oeuvre d’une enquête sur les ressources zoogénétiques – couvrant tout le processus, à partir de la planification jusqu’à la diffusion des résultats et aux premières étapes de transformation de ces résultats en actions. Ces directives introduisent une gamme d’outils d’enquête et suggèrent comment les associer et les intégrer à une stratégie efficace qui vise à obtenir une base de référence des données sur les ressources zoogénétiques ainsi qu’à surveiller les modifications qui surviennent avec le temps.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Préparation de Stratégies et de plans d’action nationaux pour les ressources zoogénétiques
    Fao production et santé animales 2
    2009
    Le Plan d’action mondial pour les ressources zoogénétiques, adopté en 2007, est le premier cadre convenu au niveau international pour la gestion de la biodiversité dans le secteur de l’élevage. Les directives pour la Préparation de Stratégies et de plans d’action nationaux pour les ressources zoogénétiques ont été approuvées par la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Elles font partie d’une série de directives développées pour soutenir les pays dans la mise en oeuvre du Plan d’action mondial. Grâce à la préparation et à la mise en oeuvre des Stratégies et des plans d’action nationaux, les pays pourront transformer le Plan d’action mondial, et l’élan qu’il a créé, en une approche efficace et globale en faveur de l’utilisation durable, de la mise en valeur et de la conservation de leurs ressources zoogénétiques. Ils pourront ainsi améliorer leurs efforts pour accroître la production et la sécurité alimentaires, réduire la pau vreté et promouvoir le développement rural. Les directives offrent une approche pratique pour la préparation des Stratégies et des plans d’action nationaux et servent de guide à l’utilisateur pour entreprendre, mettre en oeuvre et achever le processus de planification – aboutissant à l’approbation du plan de la part du gouvernement. Le processus peut fournir les moyens pour mieux engager des intérêts et des groupes de parties prenantes différents dans le secteur de l’élevage et égale ment dans d’autres secteurs, et pour coordonner l’utilisation des ressources humaines et financières. Il peut améliorer la compréhension parmi les décideurs et le grand public de l’importance des ressources zoogénétiques, des rôles et valeurs multiples des animaux d’élevage et de la nécessité de maintenir la diversité génétique qui permettra au secteur de l’élevage de s’adapter aux défis qu’il faudra relever à l’avenir.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture 2022
    Vers une transformation bleue
    2022
    L’édition 2022 de La Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture coïncide avec le lancement de la Décennie d’action des Nations Unies pour la réalisation des objectifs de développement durable, la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable et la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes. Elle montre comment ces décennies et d’autres initiatives tout aussi importantes des Nations Unies, comme l’Année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales (AIPAA 2022), sont intégrées et appuyées par l’intermédiaire de la transformation bleue – l’un des domaines prioritaires du nouveau Cadre stratégique 2022-2031 de la FAO, destiné à accélérer la concrétisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans l’alimentation et l’agriculture. Le concept de transformation bleue a été élaboré par le Comité des pêches de la FAO, à sa trente-quatrième session en février 2021, dans le cadre notamment des négociations relatives à la Déclaration sur la durabilité de la pêche et de l’aquaculture, qui a été approuvée par tous les Membres de l’Organisation. La Déclaration appelle à soutenir «une vision positive et évolutive de la pêche et de l’aquaculture au XXIe siècle, celle d’un secteur dont la contribution à la lutte contre la pauvreté, la faim et la malnutrition est appréciée à sa juste valeur». Dans ce contexte, la première partie de la présente édition de La Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture fait le bilan de la situation des pêches et de l’aquaculture dans le monde, et les deuxième et troisième parties sont consacrées à la transformation bleue et à ses piliers en faveur de l’expansion de l’aquaculture, de l’amélioration de la gestion des pêches et de l’innovation dans les chaînes de valeur de la pêche et de l’aquaculture. La transformation bleue met en avant la nécessité, dans les années à venir, de lancer ou d’accélérer les mesures audacieuses, tournées vers l’avenir, qui permettront d’atteindre les objectifs de la Déclaration et d’appuyer le Programme 2030. La quatrième partie est consacrée aux nouveaux enjeux à fort impact de notre époque – covid-19, changement climatique et égalité des genres – qui appellent un examen approfondi des mesures porteuses de transformation et des activités de préparation nécessaires pour assurer la durabilité, l’efficience et l’équité des pêches et de l’aquaculture.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.