Thumbnail Image

Etude sur la petite agriculture au Proche-Orient et en Afrique du Nord

Pays Focus : Liban










Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Etude sur la petite agriculture au Proche Orient et en Afrique du Nord (NENA)
    Synthèse
    2017
    Also available in:

    Les agricultures des six pays étudiés de la région Nena (Egypte, Liban, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie) sont majoritairement le fait de petits agriculteurs familiaux. La plupart d’entre eux sont dans un processus de précarisation lié au morcellement de leur patrimoine foncier héritage des transmissions intergénérationnelles. Aider au développement de cette petite agriculture familiale ne peut plus aujourd’hui se baser sur la seule intensification agricole (car la faiblesse de la taille des exploitations ne permet pas de dégager suffisamment d’excédents commercialisables), ni sur une approche strictement agricole (car ces petites exploitations familiales ont déjà diversifié leurs sources de revenus hors de l’agriculture), pas plus que sur une dimension strictement productive (les transferts sociaux, notamment pour les retraites des aînés agriculteurs, ou pour les ménages les plus pauvres se justifient en termes d’équité et de solidarité intergénérationnelle).
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Etude sur la petite agriculture au Proche-Orient et en Afrique du Nord
    Pays Focus : Tunisie
    2017
    Also available in:
    No results found.

    En Tunisie, l’agriculture familiale fait face à un grand nombre de contraintes et « court le risque d’une disparition pure et simple » (Amri, 2002) sous l’effet conjugué de plusieurs facteurs structurels: un morcellement important des exploitations, un vieillissement de la population rurale, un désintéressement des jeunes, -enfants d’exploitants agricoles-, qui voient dans l'agriculture un métier dévalorisant et fort peu lucratif alors que le taux de chômage avoisine 15,3% au troisième trimestre 2015. Les problèmes fonciers et le morcellement des parcelles posent le problème de financement de l'agriculture en limitant l'accès aux crédits. La présente étude sur l’agriculture familiale (AF) en Tunisie entre dans le cadre de l’initiative régionale de la FAO (objectif stratégique 3 portant sur la réduction de la pauvreté). Elle vise à analyser la place de l’AF et sa contribution dans l’économie agricole et rurale, les politiques publiques et en particulier les mesures d’appui qui lui sont dédiées. Elle a pour objectif de formuler des recommandations pouvant améliorer son fonctionnement et consolider ses fonctions économiques, sociales et environnementales. L’étude porte sur trois thèmes majeurs : les structures de production, la transition structurelle et les politiques publiques d’appui à l’agriculture familiale / aux petites exploitations. C’est au travers de ces trois axes d’analyse que seront traitées les informations ainsi que les études utilisées pour la rédaction de cette synthèse. La méthode s’appuie essentiellement sur la collecte et le traitement de l’information statistique disponible ainsi que sur des entretiens et des focus portant sur des études de cas déjà produites.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Evaluation socio-économique des biens et services produits par les écosystèmes forestiers méditerranéens
    réserve de Jabal Moussa-Liban
    2016
    Also available in:
    No results found.

    Ce rapport s'inscrit dans le cadre du projet « Optimiser la production de biens et services par les écosystèmes boisés méditerranéens dans un contexte de changements globaux » (2012-2016), financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial et cofinancé par l’agence Allemande de coopération Internationale (GIZ), le Ministère Français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) et l’Union Européenne dans cinq pays d'Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie) et du Proche-Or ient (Liban, Turquie). Ce rapport présente une évaluation de la valeur économique et sociale de certains biens et services fournis par les écosystèmes forestiers (composante 2 du projet) dans la réserve de Jabal Moussa au Liban. Six biens et services sont évalués et des options de gestion sont proposées dans le cadre d’une exploitation règlementée, accompagnée par des activités génératrices de revenus. Ces activités ont pour but de compenser le manque à gagner des ménages effectuant des prélèvem ents dans l’aire protégée, afin de diminuer la pression sur cette zone et d’assurer la durabilité des ressources. Les interventions consistent en un soutien au développement de la culture de thym, une augmentation du nombre de ruches et l’ouverture de nouveaux sentiers pour la randonnée.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.