Thumbnail Image

Rapport final de la Consultation nationale (étude-analyse) sur les systèmes de cogestion au sein des AMPs du Sénégal








Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Booklet
    Rapport de la Consultation nationale pour examiner les systèmes de cogestion AMP et pêches au Cabo Verde 2014
    Also available in:
    No results found.

    Le projet de Démonstration des Aires marines protégées en tant qu’outils permettant de dégager des bénéfices de la gestion de ressources multiples (Projet de Démonstration CCLME n°4, mis en oeuvre sous l'égide du Projet de Protection du Grand Ecosystème Marin du Courant des Canaries(CCLME), vise à appuyer la cogestion des pêches au sein des AMP ouest-africaines. Une première étape consiste à identifier les bonnes pratiques et leçons apprises dans les pays participants au projet de Démonstration n°4 (Cap Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie et Sénégal). C’est dans ce contexte qu’il a été entrepris dans chacun de ces pays une étude/analyse des systèmes de co-gestion des pêches dans les AMPs.
  • Thumbnail Image
    Booklet
    Consultation nationale (étude-analyse) sur les systèmes de cogestion au sein des AMPs de la Guinée-Bissau 2014
    Also available in:
    No results found.

    La Guinée-Bissau a actuellement 6 aires protégées. Quatre de ces zones ont une composante maritime forte, y compris Orango et Joao Vieira Poilão, zone protégée des îles Communautaires Urok et le parc national parc naturel Tarrafes Cacheu. Il existe quatre (4) types de gouvernance d’une aire protégée : (a) Les aires protégées sous l’autorité du gouvernement ; (b) les aires protégées sous l’autorité de plusieurs parties prenantes (gouvernance partagée) ; (c) les aires protégées sous l’autorité des privés (généralement les propriétaires des terres ou des terres ou des ressources naturelles concernées), (d) les aires protégées sous l’autorité des peuples autochtones et des communautés locales sédentaires et mobiles avec des droits coutumiers et/ou légaux (ces aires protégées sont génériquement appelées Aires du Patrimoine Autochtones et Communautaire ou APACs). Dans le cas spécifique de nos aires protégées, le système de gouvernance est partagé dans lequel les communautés résidantes et les institutions de l'État sont membres du conseil d'administration et des structures de prise de décision. L’Institut de Biodiversité et des Aires Protégées (IBAP) est la structure de l’Etat de Guinée Bissau responsable de la gestion des Aires marines Protégées. Il travaille en collaboration avec le secteur des pêches qui est considéré comme stratégique dans le plan de développement de la Guinée-Bissau, et qui contribue substantiellement aux recettes fiscales de l’Etat. D'autre part, la pêche est également considérée comme un secteur important dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et la sécurité alimentaire du pays. L'Institut de la biodiversité et des aires protégées (IBAP) en tant que gestionnaire des aires protégées a pour mission de gérer les aires protégées et de la biodiversité, l’amélioration des connaissances scientifiques et des savoirs traditionnels, encourager la participation et les synergies au niveau local nationale et internationale.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport de la réunion de Coordination du Projet de Démonstration n°3 du CCLME : Cogestion transfrontalière des espèces côtières migratrices qui sont importantes pour les pêches artisanales benthopélagiques côtières (mulet, courbine et le tassergal) en Mau
    30 - 31 Août 2012. , Dakar, Sénégal
    2012
    Also available in:
    No results found.

    Informations générales sur le projet Protection du Grand Ecosystème Marin du Courant des Canaries (GCP/INT023/GFF). Situation et prochaines échéances  Situation sur la mise en œuvre des activités du projet de démonstration n°3 du CCLME et Plan de travail 2012-2013  Informations sur le projet PARTAGE (activités, plan de travail et prochaines échéances)  Suivi du protocole d’accord (LoA) entre la FAO et l’UICN-Mauritanie (Produits et rapports, suivi et coordination, aspects administratifs et fi nanciers)  Coordination entre les différents partenaires techniques et financiers des deux projets (sur la base d’activités communes).

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.