Thumbnail Image

Développement des capacités nationales du Burkina Faso en matière d’élaboration de plans d’affaires - UTF/BKF/059/BKF








Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Approche de gestion progressive pour la biosécurité chez les animaux terrestres 2024
    La FAO définit la biosécurité comme une approche stratégique et intégrée permettant d’analyser et de gérer les risques pour la vie et la santé humaines, animales et végétales, ainsi que pour l’environnement. Dans le cadre de l’aspiration à une amélioration de la production, telle qu’énoncée dans le Cadre stratégique de l’organisation, le renforcement de la biosécurité constitue l’une des composantes thématiques essentielles du domaine prioritaire du programme «Une seule santé». Ce programme vise à prévenir et à contenir les pertes croissantes de production agricole et les effets néfastes sur les écosystèmes.L’approche de gestion progressive pour la biosécurité chez les animaux terrestres est une approche collaborative par étapes visant à aider les pays, les secteurs économiques et les producteurs à évaluer et gérer les risques biologiques aux niveaux des exploitations, des communautés et des pays. Elle s’appuie sur la mise à disposition d’outils adaptés et sur des responsabilités partagées entre les secteurs privé et public, et implique l’élaboration de politiques, de lois, de réglementations, de cadres institutionnels, de lignes directrices et d’interventions sur le terrain.Elle vise à améliorer la biosécurité tout au long des chaînes de valeur des animaux terrestres, et ce, de la production à l’abattage et à la consommation. Les activités sont conçues et mises en œuvre dans le cadre de partenariats public-privé et d’un dialogue entre diverses parties prenantes à la chaîne de valeur, notamment les pouvoirs publics, le secteur de l’élevage et les producteurs.En fin de compte, un système de biosécurité amélioré et durable contribuera à la résilience des communautés, à la pérennisation des secteurs liés aux animaux terrestres et à l’obtention de résultats au titre de l’approche «Une seule santé».
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Stratégies d’amélioration génétique pour la gestion durable des ressources zoogénétiques 2010
    Le Plan d'action mondial pour les ressources zoogénétiques, adopté en 2007, est le premier cadre convenu au niveau international pour la gestion de la biodiversité dans le secteur de l’élevage. Il préconise le développement de directives techniques pour aider les pays à le mettre en œuvre. Les directives Préparation de stratégies et de plans d'action nationaux pour les ressources zoogénétiques ont été publiées par la FAO en 2009 et sont complétées par une série de directives portant sur des sujets techniques spécifiques. Ces directives Stratégies d’amélioration génétique pour la gestion durable des ressources zoogénétiques s’inscrivent dans le cadre du domaine prioritaire 2 “Utilisation durable et mise en valeur”. Elles ont été adoptées par la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l'agriculture. L'amélioration génétique est une composante essentielle de la gestion des ressources zoogénétiques et peut contribuer d’une manière importante à la sécurité alimentaire et au développement rural. Cependant, la majorité des pays en développement n'ont pas réussi à maintenir des programmes d’amélioration génétique de race. L'objectif de ces directives est d'aider les pays à planifier et à élaborer des programmes performants d'amélioration génétique et à maximiser les chances que ces programmes perdurent. Elles sont destinées à toutes les personnes et organisations intéressées par la planification et la mise en œuvre d’activités d’amélioration de race. Elles fournissent des conseils pratiques pour identifier les objectifs et stratégies de développement de l’élevage, définir les objectifs d’amélioration génétique en phase avec ceux du développement de l’élevage, mettre en adéquation les ressources zoogénétiques et les systèmes de production, décider du schéma d’amélioration génétique, à savoir initier ou renforcer un programme de sélection intra race ou un programme de croisement, et évaluer les décisions d'investissement.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Informations socioéconomiques sur la pêche à Annaba, Algérie
    Analyse des données des enquêtes réalisées en 2017 et 2018
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Le présent travail s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord établi entre le projet FAO CopeMed II et le Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et de l’Aquaculture (CNRDPA), porte sur l’étude de la pêcherie Algérienne dans la région Est (Annaba). Les données socioéconomiques ont été collectées lors d’enquêtes effectuées entre le mois de juillet 2017 et Décembre 2018 au niveau du port d’Annaba pour les trois métiers à savoir chalutiers, sardinier et petits métiers. Au total, 1 217 enquêtes ont été effectuées. Ce rapport démontre que même si le taux d’échantillonnage et la couverture des enquêtes n’ont pas été toujours optimaux, les données collectées permettent cependant de refléter les principales tendances de l’activité de pêche. Par ailleurs il s’agit de données de référence puisque aucune étude similaire n’avait été conduite auparavant dans la zone. L’analyse de données permet d’avoir une vision relativement précise de l’activité de pêche et de la typologie des flottilles en activité et notamment des principaux indicateurs tels que l’effort de pêche, la production débarquée et les stratégies de pêche mise en oeuvre, les circuits et mode de commercialisation des produits de la pêche, la valeur de la production débarquée et le chiffre d’affaire généré, et enfin la rentabilité économique des embarcations et la performance énergétique. Un tel dispositif peut s’avérer très utile pour fournir des outils d’aide à la décision en matière de gestion des pêches, si les données sont analysées régulièrement. En effet le suivi régulier des principaux indicateurs économiques et sociaux de l’activité de pêche est indispensable pour pouvoir prendre des décisions de gestion durable des pêches qui soient adaptées au contexte local de chaque pêcherie.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.