Thumbnail Image

Une loi-cadre sur la pêche et l'aquaculture continentales en Guinée

Rapport et projet de loi









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Profil de la pêche continentale en Guinée 2023
    Also available in:
    No results found.

    Le sous-secteur de la pêche continentale guinéenne est doté d’un potentiel important mais peine à marquer ses repères en raison de la faiblesse des moyens d’actions et du manque d’intérêt qui lui est porté. Le présent rapport, initié par la FAO/NFIFL, tient lieu de profil de pêche continentale de la Guinée. Il capitalise les informations et données existantes sur la pêche continentale à travers une revue documentaire et une analyse des informations collectées. Il s’agit de l’inventaire des principaux plans d’eau; de la description du système qui les alimente en eau; de la situation de la pêche continentale en Guinée; des modes de vie et des activités des communautés locales riveraines des plans d’eau; des recommandations permettant d’améliorer la contribution de la pêche continentale pour réaliser les objectfis de développement (ODD) et identifier des scénarios pour exploiter et mettre en valeur les potentialités de la pêche continentale.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport de L’ATELIER RÉGIONAL SUR L’APPROCHE ÉCOSYSTÉMIQUE À L’AMÉNAGEMENT DES PÊCHES DANS LE GOLFE DE GUINÉE ET PREMIÈRE RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR. Accra, Ghana, 23-26 octobre 2007 2010
    Also available in:

    Un atelier régional sur l’approche écosystémique des pêches (AEP) pour les pays dans la région du Grand Écosystème Marin du Courant de Guinée (GEMCG) s’est tenu à Accra (Ghana) du 23 au 26 octobre 2007 en même temps que la première réunion du Comité directeur du projet EAF-Nansen «Renforcement de la base des connaissances pour la mise en oeuvre d’une approche écosystémique des pêches marines dans les pays en développement (EAF Nansen GCP/INT/003/NOR)». Les objectifs de l’atelier étaien t d’introduire les participants à l’AEP et au projet EAF-Nansen et d’identifier les activités à réaliser dans le golfe de Guinée dans le cadre du projet en se concentrant sur l’année 2008. Ont participé à l’atelier 30 personnes en provenance de 12 pays du golfe de Guinée, du Comité des pêches du Centre Ouest du golfe de Guinée (CPCO), du Ministère des pêches et des ressources marines de la Namibie et de la FAO. Dans l'introduction à l’AEP et au projet EAF-Nansen, la nécessité d'appliqu er une approche écosystémique de la gestion des pêches, comme en témoigne la Conférence de Reykjavik de 2001 sur la pêche responsable dans l'écosystème marin et dans le plan de mise en oeuvre du Sommet mondial sur le développement durable (SMDD), a été soulignée. Un aperçu des principaux concepts et des processus écologiques de la méthodologie d'évaluation des risques a été donné, et l'expérience acquise et les résultats obtenus à partir de la mise en oeuvre d'un projet pilote dans la région du Grand Écosystème Marin du Courant de Benguela ont été présentés. Suite à un questionnaire qui avait été fourni avant l'atelier, une vue d'ensemble des principales pêcheries dans la région et de leur importance en termes économiques et sociaux, ainsi que des dispositifs institutionnels pour le soutien à l’aménagement des pêcheries, et des principaux défis que ces pêcheries rencontrent par rapport à la durabilité des écosystèmes. Pour les exercices pratiques, les participants ont été répartis en trois sous-groupes (Nord, Centre et Sud), chaque groupe sélectionnant une pêcherie particulière (pêche chalutière crevettière par les groupes Nord et Sud, la pêche à la senne de plage par le groupe Centre), afin de définir des grands objectifs pour le secteur des pêches et des objectifs plus spécifiques pour la pêcherie identifiée. Les participants ont trouvé l’atelier extrêmement utile, ils ont largement commenté sur la nouvelle approche de gestion fournie par l’A EP et ont suggéré que les travaux des sous-groupes régionaux devraient se concentrer d'abord sur les pêcheries dont il a été question au cours de l'atelier. Ils ont demandé que le document du projet EAF-Nansen soit transmis officiellement aux pays respectifs pour information et dans le but de demander un appui national, y compris les cofinancements.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Le développement de l'aquaculture en Algérie en collaboration avec la FAO – Bilan 2008-2016 2018
    Also available in:
    No results found.

    La présente Circulaire constitue le rapport de synthèse des résultats obtenus dans le cadre des projets de coopération technique entre le gouvernement algérien et la FAO qui se sont développés entre 2008 et 2016. Le document expose les étapes qui ont conduit à l'élaboration d'une approche et d'une méthodologie appropriées pour jeter les bases d'une politique de développement du secteur aquacole (aquaculture marine et d’eau douce) à l’échelle nationale. Le gouvernement algérien à travers le Ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche a contacté la FAO, afin d’obtenir une assistance technique pour analyser le potentiel de développement de l’aquaculture marine le long de la côte et l’aquaculture d’eau douce en milieu désertique dans les wilayas du Sud. Ces dernières années, l’Algérie a orientée ses efforts sur l’élaboration d’une stratégie nationale de développement durable de l’aquaculture marine et d’eau douce qui a inclus l’adoption des mesures incitatives et un support technique efficace aux secteurs publique et privé. Le document passe en revue les résultats obtenus entre 2008 et 2016 grâce à la coopération fructueuse entre la FAO et le gouvernement algérien qui a conduit à l'adoption de nombreuses recommandations fournies par les experts. Pour l’aquaculture continentale, des modèles de fermes aquacoles ont été élaborés afin de fournir des directives claires pour le démarrage d’une ferme aquacole (modèle de ferme, encadrement, intrants nécessaires, intégration avec l’agriculture, gestion de l’eau, etc.). Pour l’aquaculture marine trois fiches thématiques, notamment sur (i) le grossissement de bars et dorades en cages; (ii) grossissement de bars et dorades en bassins; et (iii) élevages des moules sur filières en mer, ont été développés comme instrument d’aide pour l’évaluation et la validation des projets à leurs différents stades de réalisation. En général, la situation naturelle de l’Algérie est très propice au développement du secteur aquacole. L’aquaculture marine présente des conditions environnementales favorables (qualité de l’eau, profondeur, température, etc.). De même, pour l’aquaculture continentale, le pays dispose de potentialités hydriques naturelles importantes qui ne sont pas exploitées de manière efficace et complète. Il apparaît évident qu’il y a un intérêt croissant des agriculteurs (petits et moyens) envers le développement d’une aquaculture intégrée à l’agriculture qui puisse garantir la diversification des productions locales et permettre une meilleure gestion/exploitation de l’eau.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.