Thumbnail Image

CHAMPS-ÉCOLES DE PRODUCTRICES – GENRE pour renforcer la résilience des productrices de la commune de Keur Socé dans la région de Kaolack au Sénégal

Sécurité alimentaire: une agriculture adaptée (SAGA) - Étude de Cas (Septembre 2020)











Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Champs-écoles des producteurs, égalité de genre, inclusion sociale et autonomisation des communautés
    Expériences du Sénégal: Cas d'étude
    2024
    Also available in:

    Le Sénégal a une grande expérience du développement et de la mise en œuvre de l'approche des champs-écoles des producteurs (CEP) depuis près de deux décennies. S'appuyant sur cette expérience et sur celle de la première phase de l'exercice de cadrage mené dans la région du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord (NENA) (et utilisant la même méthodologie), une visite de terrain a eu lieu afin de soutenir les efforts de la FAO Sénégal dans ses travaux et évaluations liés aux CEP, ainsi que d'aider à la production et au partage d'informations au niveau régional. L'objectif principal était de collecter et d'analyser les expériences des membres de la CEP, des diplômés et des praticiens en matière d'égalité des sexes, d'inclusion sociale et d'autonomisation des individus et des communautés, ainsi que les changements apportés à ces aspects suite à la participation à une CEP, tout en confirmant la pertinence et/ou l'importance de certains domaines thématiques connexes. L'objectif de cette initiative est de rendre les expériences des agriculteurs plus visibles, et non seulement de démontrer l'impact des programmes CEP, mais aussi d'utiliser ces expériences dans les futures mises en œuvre de l'approche CEP. En identifiant les lacunes dans les connaissances et les opportunités, les réalisations et les défis, les meilleures pratiques et les leçons apprises, cet exercice vise à fournir un aperçu et une compréhension plus profonde des dimensions sociales et de genre de la CEP. Il offre l'opportunité de réfléchir à cette question transversale pour permettre à ces aspects d'être mieux intégrés dans la discussion plus large de la CEP et dans son travail plus vaste. L'exercice permet également d'identifier les besoins des facilitateurs de CEP en matière d'égalité des sexes, d'inclusion sociale et d'autonomisation des communautés, et d'examiner la pertinence des concepts et approches connexes ainsi que ses modalités. Un examen des travaux existants sur le renforcement de l'égalité des sexes et l'amélioration de l'accès des groupes vulnérables dans le contexte des programmes CEP a également été réalisé.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation finale du projet «Intégration de la résilience climatique dans la production agropastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-écoles paysans»
    Symbole du projet : GCP/SEN/065/LDF - FEM ID : 5503
    2022
    Also available in:

    Cette évaluation finale couvre le projet «Intégration de la résilience climatique dans la production agropastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-écoles paysans», financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM). La performance globale du projet est jugée modérément satisfaisante. Le projet apporte une réponse pertinente aux besoins d'adaptation au changement climatique au Sénégal. Le projet est cohérent dans sa conception et s'aligne sur le Plan Sénégal émergent. L'évaluation a conclu que le projet a contribué à renforcer les capacités des acteurs institutionnels et des organisations paysannes en matière d'adaptation au changement climatique, de résilience et d'équité entre les sexes. Les principaux résultats du projet comprennent: le renforcement des capacité des techniciens, producteurs facilitateurs-relais, agriculteurs et agro-pasteurs sur les bonnes pratiques d'adaptation au changement climatique à travers l'approche des champs-écoles des producteurs; la création d'un fonds de résilience climatique qui a permis de financer des micro-projets en zone rurale; la diffusion d'informations climatiques; des formations sur des pratiques adaptées au changement climatique au niveau des champs-écoles des producteurs et des champs-écoles agropastoraux.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Bonnes pratiques prometteuses dans l’intégration des méthodologies des champs-écoles des producteurs dans les programmes de formation des universités
    Le cas de l’Université Pwani au Kenya
    2022
    Also available in:

    Le champs-école de producteurs (CEP) a été introduit par la FAO et ses partenaires il y a plus de 30 ans comme une alternative à l'approche courante de vulgarisation top-down. Le CEP encourage l'expérimentation à la ferme, l'organisation de groupes et la prise de décision locale grâce aux méthodes d'apprentissage basées sur la découverte. Le CEP implique l’apprentissage tout au long de la saison agricole de groupes de 25 à 30 agriculteurs sur le terrain, qui se réunissent régulièrement pour apprendre par la découverte, l'expérimentation et le partage d'expériences. Le CEP combine les connaissances locales et scientifiques et vise à faire des agriculteurs de meilleurs décideurs. Alors que l'approche conventionnelle de transfert de technologie se concentre principalement sur le développement et la transformation de technologies qui fonctionnent pour les agriculteurs, l'approche CEP, en revanche, donne aux agriculteurs les moyens de devenir de meilleurs décideurs pour développer ou adapter des technologies qui fonctionnent et qui sont acceptables pour eux. Les agriculteurs, les agro-éleveurs et les pêcheurs du monde entier ont bénéficié de la capacité unique des programmes de CEP à répondre à leurs besoins technologiques, sociaux et économiques. En raison de ce succès, la demande de programmes de CEP ne cesse d'augmenter. Dans certains pays comme le Kenya, l'approche est institutionnalisée dans les systèmes de vulgarisation et les programmes des ONG. Depuis lors, les pays membres de la sous-région de l'Afrique de l'Est ont exprimé leur intérêt pour l’élargissement des initiatives CEP existantes et l’intégration de la méthodologie dans les politiques, stratégies et programmes nationaux de vulgarisation. En réponse à ce besoin, le Bureau sous-régional de la FAO pour l'Afrique Orientale (SFE) a élaboré un projet intitulé « Institutionnalisation des Champs-écoles (CE) dans les programmes de formation sur la vulgarisation des établissements d'enseignement supérieur en Afrique de l'Est ». Le projet vise à développer et à mettre en pratique une approche contextualisée et pratique afin d’intégrer les CEP dans la vulgarisation agricole.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.