Thumbnail Image

Les multiples rôles du sol au Proche-Orient et en Afrique du Nord

Document d'orientation du Partenariat mondial sur les sols










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Policy brief
    Les multiples rôles du sol au Proche-Orient et en Afrique du Nord
    Document d'orientation - Sols et eau verte no. 3 - 2019
    2020
    Also available in:

    Le document appuie l'objectif de tous les pays NENA (Proche-Orient et Afrique du Nord), à savoir la promotion de la gestion durable des sols et la démonstration de la valeur d'une action coordonnée et ciblée pour sauvegarder la conservation des sols dans la région, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD). Le texte analyse les liens étroits entre la santé des sols et la pénurie d'eau, suggérant des domaines clés d'intervention pour les politiques. La dégradation des sols dans la NENA est provoquée par des variables multiples et complexes menaçant la sécurité alimentaire et la disponibilité de l'eau, augmentant les inégalités socioéconomiques et épuisant les écosystèmes, en particulier à cause de la désertification. Pour cette raison, il est fondamental que les politiques agricoles / environnementales inclusive, qui comprennent la gestion durable des sols, s'intègrent dans un programme de gestion des ressources naturelles plus large, qui intègre la sécurité de l'eau, l'adaptation au changement climatique et les priorités de production agricole nationale. Il s'agit de la troisième d’une série de notes de politique. Le Partenariat Mondial des Sols élaborera des notes politiques fondées sur des données probantes pour toutes les régions afin d'aider les décideurs à promouvoir la gestion durable des sols pour obtenir des sols de bonne qualité.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    L’État des ressources en terres et en eau pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde - Des systèmes au bord de la rupture
    Rapport de synthèse 2021
    2021
    La réponse à la demande accrue de produits alimentaires accentue la pression exercée au niveau mondial sur les ressources que sont les eaux, les terres et les sols. L’agriculture a un rôle à jouer dans l’allégement de cette pression et dans la concrétisation des objectifs en matière de climat et de développement. Des pratiques agricoles durables peuvent déboucher sur des améliorations directes de l’état des terres, des sols et de l’eau, mais elles peuvent aussi être bénéfiques aux écosystèmes et réduire les émissions issues de la terre. Tout cela nécessite que nous disposions d’informations précises et que nous révisions radicalement notre façon de gérer les ressources. Il faut également des mesures complémentaires dans des domaines autres que la gestion des ressources naturelles, afin de tirer un profit maximal des effets de synergie et d’opérer les arbitrages nécessaires.Le rapport 2021 sur L’État des ressources mondiales en terres et en eau pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde a pour objectif de sensibiliser sur l’état des ressources foncières et hydriques, en mettant en évidence les risques courus et en informant sur les possibilités et les problèmes propres à ces domaines. Il vise également à souligner la contribution essentielle qu’apportent des politiques, des institutions et des investissements appropriés. Les évaluations, les projections et les scénarios récents indiquent que l’épuisement des ressources en terres et en eau et la perte de biodiversité qui y est associée s’accélèrent. Le rapport 2021 sur L’État des ressources mondiales en terres et en eau pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde met en lumière les principaux risques et tendances relatifs aux ressources en terres, en sols et en eau et présente les moyens par lesquels nous pourrons résoudre les problèmes de concurrence entre utilisateurs et produire les avantages souhaitables. Il actualise la base de connaissances et propose une série de réponses et de mesures permettant aux décideurs d’opérer une conversion éclairée, pour passer de la dégradation et de la vulnérabilité à la durabilité et à la résilience.
  • Thumbnail Image
    Project
    Développement des capacités pour une gestion durable des ressources en sols dans la région Proche-Orient et Afrique du Nord afin d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) - TCP/RAB/3802 2024
    Also available in:

    La dégradation des sols, notamment des terres agricoles et pastorales, fait peser une sérieuse menace sur la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, en particulier dans le domaine de la production alimentaire. La disponibilité limitée des terres dans la région aggrave une situation déjà préoccupante de stagnation de la productivité agricole. Plusieurs facteurs contribuent à la dégradation des sols: la salinisation, la sodification, l’épuisement du carbone organique du sol, la perte du couvert végétal et la pollution des sols due à l’application excessive d’engrais et de pesticides. Dans ce contexte, le Partenariat mondial sur les sols de la FAO pour la sécurité alimentaire et l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à ses effets vise à améliorer la compréhension des conditions des sols dans les pays de la région Proche-Orient et Afrique du Nord et à renforcer les capacités des experts nationaux en matière de gestion durable des sols (GDS). Le projet devait développer la collaboration et la synergie des efforts entre toutes les parties prenantes du Partenariat au niveau régional et national, en s’appuyant sur les réunions plénières régionales et les plans d’action du projet. Le projet contribuait ainsi directement au travail du Partenariat sur les sols de la région Proche-Orient et Afrique du Nord, établi en 2012 pour renforcer la collaboration entre les pays membres de la région.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.